L’huile de coco, mes utilisations favorites

Huile_noix_coco_Emile_Noel

Tu vas peut-être me reprocher d’avoir louper le coche, me dire que l’huile de coco tu connais déjà depuis 10 ans et que c’est complètement has-been aujourd’hui. D’ailleurs, tu me diras certainement que l’expression has-been est plus ringarde encore.
Pour ma défense : ben, j’ai rien.
Mais j’ose espérer que tu sois un minimum curieuse de découvrir les différentes utilisations que j’en fait et pourquoi je l’aime tant.

Huile_noix_coco_utilisations

Huile_coco_utilisations

Donc je disais, si tu n’as jamais utiliser d’huile de noix de coco (ce que je doute tout de même fort, mais c’est par grave, essayons) il faut quand même que tu connaisses quelques rudiments à propos de ce truc dont toute la blogo parle depuis 12 ans maintenant.

Au même titre que l’huile de colza, l’huile d’olive ou l’huile de tournesol, l’huile de coco provient de… Bon, j’t’e la fait pas. Par conséquent, pour trouver son huile de coco, on se rend dans son épicerie bio favorite, direction le rayon des huiles de cuisine, et pas celui des cosmétiques où il y a des chances que tu en trouves tout de même mais pour 1 ou 2 € de plus (et oui il y a des petits malins partout). Tu peux également la retrouver sur Aroma-zone. La mienne provient de chez Satoriz (supermarché bio) et coûte 9,20 € les 340ml, ça c’est pour te donner une idée approximative de son prix.

Huile_coco_utilisations_rendu

Maintenant que tu sais où la chercher, il faut que tu prennes connaissance d’un truc hyper important sur cette huile. Car, vois-tu, sa grande particularité vient du fait qu’elle est solide. Du moins qu’elle se solidifie en dessous d’une vingtaine de degrés. Ainsi, en hiver, bien installée dans son placard, elle sera dure comme une vieille tomme, et, en été, suintera comme un coulommiers laissé au soleil.
A défaut d’être glamour, tout cela est parfaitement normal.

Pour l’utiliser lorsqu’elle s’est figée, je te conseille de la faire fondre au bain marie, avec de l’eau chaude directement sortie de ton robinet, c’est suffisant. En utilisant cette technique, et non ton micro-onde ou ta plaque électrique, tu évites tous risques de surchauffe de l’huile ; et tu sais certainement que tremper ses doigts dans de l’huile trop chaude, c’est peu commode, voire « un poil » dangereux.

Maintenant que tu es incollable, voici le top trois de mes utilisations favorites :

Huile_noix_coco_epilation

En huile post épilation
Je doute t’apprendre quelque chose en te disant qu’utiliser une huile après s’être épilée est bien pour plusieurs raisons : d’abord parce qu’elle permet le retrait des petits bouts de cire récalcitrants, ensuite parce qu’elle apporte la douceur et le réconfort à la peau après le feu de la cire chaude. Tout ça, tu le savais déjà n’est-ce pas ?

Bien sûr, tu me diras : « n’importe quelle huile à ces facultés », et tu as raison sur ce point. D’ailleurs tu as souvent raison. A partir du moment où tu me lis, cela va de soit.
Seulement, niveau budget, l’huile de noix de coco se situe largement en dessous des huiles post-épilation (qui, entre nous, se la pètent avec une liste de qualités longue comme mon bras mais ne valent finalement pas grand choses) et légèrement en dessus de l’huile de friture. Compte tenue de son odeur, de son accessibilité et de sa durée de vie, l’huile de coco est à mon sens la meilleure pour être utiliser dans ce cas présent.
Alors c’est ce que je fais.

Huile_noix_coco_solide

En soin pour les cheveux
La veille de ton shampoing ou même quelques heures avant, tu peux enduire ta longue crinière de princesse d’une bonne couche d’huile. En insistant sur les pointes évidemment. Bien entendu, à ce moment là, tes cheveux sont complètements imbibés façon « je viens de mettre la tête dans la friteuse », absolument tue l’amour ! Enfin, je passe ma nuit de cette façon et au petit matin, je dégaine mon habituelle routine dédiée à mes cheveux. L’huile leur apporte douceur, souplesse et hydratation. En soit, elle agit de la même façon qu’un masque, mais que l’on aurait appliqué avant son shampoing.
En plus, avec la particularité qu’a l’huile à se figer lorsqu’il fait froid, si tes cheveux deviennent cartonneux une fois appliquée, tu peux considérer qu’il caille particulièrement dans ta pièce : action thermomètre 100% naturel.

Huile_noix_coco

Huile_noix_coco_liquide

En huile de massage
En titre de ce billet tu peux lire « mes utilisations favorites » et non « mes utilisations les plus fréquentes », auquel cas, l’on ne retrouverait pas ce paragraphe ici. Parce que, ouais, elles sont rares les fois où j’ai l’occasion de masser le beau mâle qui a occasionnellement pris possession de ma salle-de-bain. Et encore, là, j’te parle même pas de l’idée de laisser à ce même beau mâle la possibilité de masser mon corps de déesse.
Quoiqu’il en soit, grâce à son odeur de biscuits à la noix de coco, et à sa finesse, l’utiliser en huile massage est très agréable. Sans compter que lorsqu’on la fait fondre, la sensation chaude sur le corps est carrément fantastique.

Alors, conseil d’amie : pour ces utilisations et toutes celles qui te font envie, il est toujours bon d’avoir un pot d’huile de coco sous la main.

Et toi, comment tu aimes l’utiliser l’huile de coco ?
Je suis, pour de vrai, très curieuse de découvrir comment on peut encore l’accommoder au quotidien. 

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

43 Comments

    • J’ai effectivement déjà entendu que l’on pouvait l’utiliser pour se démaquiller mais je n’ai jamais testé. Parce qu’en fait, question de praticabilité : la plupart du temps l’huile est solide est, clairement, chercher à la faire fondre au moment de me démaquiller, je n’aurais pas la patience.
      Très bonne soirée. Bises
  1. Tu le croiras ou non (je me permets de te tutoyer, hein ^^), mais je n’ai vraiment découvert l’huile de coco que très récemment ; et c’est en cuisine que j’ai pu la tester (à la place de n’importe quelle autre matière grasse pour faire revenir des légumes dans la préparation d’une soupe exotique). Et maintenant j’ai bien envie de lui trouver une place dans ma salle de bain… =)
    • Mais bien sûr, tutoyons-nous c’est bien plus convivial !
      Sinon, me voila extrêmement ravie de voir qu’il y a encore des gens qui la découvre. A l’avenir, je suis, en tout cas, certaine que tu lui trouveras une utilisation pour ta salle de bain : cette huile est tellement chouette et elle sent tellement bon ! :-)
      A bientôt.
  2. Bon alors moi utilisation toute con enfin disons l’une des plus utilisés :p c’est pour mes cheveux ! Deux fois par semaine un masque que je fais durer le plus longtemps ou toute la nuit et hop ! Je garde l’idée de l’huile du massage, c’est vrai que j’y avais pas pensé !
    • J’essaie de l’utiliser à chaque veille de shampoing aussi mais je suis un peu mauvaise élève. Petit conseil : lorsque tu l’utilise en huile de massage, le plus important c’est la température : chaude mais pas trop (ça s’rai dommage de finir aux urgences). A toi de jouer ;-)
  3. Yo Charline !

    Ah, l’huile de coco, cette tuerie… Puisque tu demandes, à mon tour d’essayer de t’enseigner un peu de mon humble savoir (aheum !).
    Comment l’utiliser, en plus de tout ce que tu as dis ?
    LE DEMAQUILLAGE.
    Eh oui ! Mascara waterproof ? Liner indécollable à cause de ses promesses bien tenues de durée 48h ? Une petit pois même pas d’huile de coco que tu viens massouiller sur tes petits n’yeux, et tout se décolle. Certes, tu ressembles à un panda après, mais un peu d’eau micellaire sur un coton et tu as un démaquillage parfait en peu de temps.

    Egalement, cette huile est une excellente source d’hydratation, tu peux allègrement rouler ton corps de déesse dedans. Sinon, moi, je l’utilise en contour des yeux, moins cher et surement aussi efficace que le pot de crème Nivea a 45 euros… Cheap, non ? :D

    Bonne journée :)

    Ah oui ! Et pour les massages de ton beau mâle, en frottant un tout petit peu tes mimines l’une contre l’autre tu optiendras une huile liquide à température ambiante, chauffée par procédé physique, mécanique, et carrément plus sensuel :p

    • Hep Sophie !
      Tu n’es pas la première à me parler de l’huile de coco en démaquillant. J’avais un peu refoulée l’idée, pointant du doigt la non practicité du procédé (oui, parce qu’il faut faire fondre l’huile au préalable), mais je vais certainement revoir mon jugement.
      Merci pour tous ces conseils. Et bien bonne journée à toi !
  4. L’huile de coco ?
    Mon ami =) … Masque hydratant en grosse période de froid. Masque capillaire. Démaquillant (quand mon maquillage est bien forcé). En hydratant quotidien.

    Bref, je l’utilise à toutes les sauces =)

    Bisous Bisous

    • Aha, je vois que cette huile a de bons adeptes. Je l’utilise aussi pour mon visage, en équivalent d’une crème de nuit (oui parce que pour la journée, c’est pas le top) et je l’aime aussi beaucoup pour ça.
      A très bientôt.
      Bisous.
  5. J’utilise aussi beaucoup l’huile de coco (pour me démaquiller surtout) ! Et je peux te dire que celle d’Emile Noel est vraiment la meilleure que j’ai pu testé. J’ai essayé celle d’Aroma zone mais je trouve qu’elle a un peu une odeur de pourrie… Du coup je ne sais pas quoi en faire x)
    • Je n’ai toujours acheté que cette marque, non pas par conviction mais plutôt parce que c’est celle que j’ai trouvé lorsque j’en cherchais. Et c’est vrai que l’idée que d’autres marques puisse commercialiser leur propre huile avec leur odeur toute particulière, ne m’avait absolument pas traversé l’esprit. Je sais, c’est un peu naïf. Bon j’espère que tu trouveras une utilité de ton huile qui cocotte (pour les cheveux ?), ça serait tt de même dommage de la gâcher.
  6. Je l’utilise en cuisine la plupart du temps en cuisine, pour faire du déo-maison ou en massage (divin !) mais j’ai pas encore essayé en soin sur les cheveux. Je devrais m’y mettre, ils en ont besoin !
  7. Super article ! Merci pour tes idées d’utilisation notamment en huile post épilation.
    Moi je l’utilise actuellement que pour les cheveux mais ça va changer :D !
  8. Et bien moi, idem ! J’ai découvert l’huile de coco que très récemment et j’adore !! Je l’utilise en masque pour les cheveux et pour me démaquiller. Il n’en faut qu’une petite noisette qui fond comme neige au soleil dans les mains et hop ça enlève tout et c’est telllllllement gourmand !!
  9. Coucou !

    L’huile de coco c’est vraiment un indispensable en fait :) Je l’utilise essentiellement en bain d’huile et mes cheveux adorent! Merci pour cette revue bien détaillée!

  10. Oh, il faudrait que je la teste en huile post-épilation tient, merci pour le conseil !
    Cette huile fait partie de mes indispensables ! Je l’utilise en masque sur les cheveux (en alternance avec le monoï, toutes les deux parfaites pour mes boucles), ainsi qu’en démaquillage et qu’en huile hydratante pour mes jambes de croco !
    • Mais ouiiiiii elle est géniale cette huile. Moi je pense qu’au même titre que le riz, les pâtes, le papier toilette et le liquide vaisselle, on devrait systématiquement en avoir toujours à porter de main !
      Merci de ta visite.
  11. Bonjour,
    J’adore l’huile de coco autant que j’idolâtre mon tube de gel d’aloé vera ! Mes chouchous, mes indispensables, mes secrets de beauté (que je refile à toutes mes copines). Bon bref, qu’est ce que je voulais dire…ah oui. Perso j’utilise cette huile magique pour les cheveux et aussi en démaquillant : 1/2 huile ; 1/2 gel ; 1/2 d’Evian….j’ai précisé que j’étais nulle en maths….et parfois un peu d’eau floral de Bleuet. On secoue avant utilisation (pas trop fort !), hop sur le coton et re-hop on se démaquille ! Ecolo, bio et…cheap !
    • Oh merci Natchouke. Comme toujours je suis super friante de recettes maisons et d’astuces pour utiliser de façon polyvalente tout ce que j’ai déjà dans mes tiroirs. :-) Si dans les prochains jours je teste ce petit mélange, je risque bien de t’en parler en retour.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.