L’expérience d’un nettoyage au konjac

Eponge_Konjac

La première fois que j’ai entendu parler du konjac c’était à cette période où l’on érigeait monsieur Ducan en dieu du régime et que partout, l’on faisait l’apologie de la perte de poids. Alors moi aussi j’ai succombé aux sirènes en testant ce soit disant secret minceur : le konjac. Sous forme de gélule, il aurait la capacité à se gorger d’eau et de prendre du volume. De cette constatation nait son super-pouvoir qui, globalement, lui permet de largement occuper tout l’espace de l’estomac et d’espérer vous couper la faim. Sauf que, bon, ça marche pas du tout quand on est une gourmande, comme moi, et qu’on a envie de manger tout le temps même si l’appétit n’est pas là.
Mais bref, je m’égare.
Il y a un mois j’ai entendu parler du konjac pour la seconde fois.

C’est sur les étalages d’une petite boutique de cosmétiques naturels que je fais la rencontre de cette curieuse petite boule : l’éponge konjac.
En arpentant le web à la recherche d’infos et d’avis concernant l’éponge konjac, je découvre que cette petite curiosité n’a rien d’une dernière nouveauté. Moi qui pensais avoir déniché the affair of the day, le truc et astuce dernier né cosméto in et naturelle, je me suis mis un bon gros doigt dans l’œil.

Eponge_Konjac_nu

Alors, c’est sûr comme ça, avec la p’tite ficelle qui dépasse, on peut se demander à quoi ce truc sert vraiment. Mais n’ai crainte, il ne s’agit pas d’un tampon eco-responsable.

Bref, l’éponge konjac c’est un peu l’équivalent du gant de toilette de ta grand-mère mais en mode « mieux » (gros potentiel rédactionnel aujourd’hui). Globalement, tu l’utilises pour te nettoyer le visage et, en prime, ses différentes propriétés régulent le PH de ta peau, rééquilibrent l’excès de sébum et exfolient en douceur, le tout en étant naturelle et 100% biodégradable. En plus, la mienne, distribuée par Konjac Sponge Company coûte environ 9,90 €, pour trois mois d’utilisation.
Ca pète non ?

Pour ma part, et pour des raisons politiques, écologiques et suivant mes convictions religieuses, je n’utilise pas de nettoyant pour le visage. Eh ouais ! Grosse rebelle !
A dire vrai je n’ai pas utilisé ce genre de produit depuis le Biactol de mes 14 ans.
Mais qu’importe, il n’est nullement précisé qu’il est impératif d’utiliser l’éponge konjac avec du gel qui mousse comme du Paic Excel mais qui a coûté 130 € le litre.

Eponge_Konjac_toucher

Pour l’utiliser il faut la mouiller, l’éponge se gonfle alors. Une fois essorée sans la torde elle est prête à être appliquée sur le visage en de petits mouvements rotatifs (et avec éventuellement un peu de gel nettoyant).

Question utilisation : imagines te nettoyer le visage avec un blanc d’œuf monté en neige. Oui, ce même blanc d’œuf que tu retrouve dans l’île flottante. Le caramel en moins. Bizarre ? A vrai dire, non. L’utilisation est même très agréable, très fraîche (à condition de l’utiliser avec de l’eau froide). Sur la peau, la sensation d’une exfoliation en douceur est augmentée par les petits mouvements rotatifs que l’on effectue lors du nettoyage. Et tout cela semble efficace.

Difficile de constater les effets de ce produit à long terme. Par ailleurs, cela ne fait qu’un mois qu’elle est entrée dans ma routine. Mais après chaque utilisation, la douceur sur la peau est au rendez-vous. En revanche, pour ce qui est d’un éventuel démaquillage avec l’éponge konjac, il faudra repasser. A moins que, dans ce cas, le gel nettoyant ne devienne indispensable.

Et toi, déjà testé l’expérience de nettoyage au konjac ?

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

13 Comments

  1. J’en ai achetée une et elle est…. toujours emballée, grande artiste ici ! ( Non je ne comptais pas exfolier à distance depuis l’emballage, c’est pas de la magie non plus ) mais tu m’as bien donné envie de la déballer, la coquine ! Bisous
    • Aha, je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose du coup.
      Mais je sais pas comment tu fais pour garder ça dans un coin, moi, dès que j’achète un truc, j’ai à peine franchi le cap de la porte automatique du magasin que j’ai envie d’arracher tous les emballages avec mes dents.
      :-D
      A bientôt Lou !
  2. Je n’ai encore jamais testé les éponges Konjac, mais j’y viendrai, c’est sûr. Il me faut juste tomber sur l’occasion. En ce moment, j’utilise surtout ma brosse Tosowoong qui est également un excellent accessoire pour nettoyer la peau.
    Merci pour ta revue et tes jolies photos. J’ai pris beaucoup de plaisir à te lire.
    Je te souhaite une bonne journée. A bientôt. ♥
    • C’est vrai que cette petite brosse connait un franc succès en ce moment. Mais en tant que pas très adepte des nettoyages de peau quotidien, je ne devrais pas craquer tout de suite. Pas tout de suite du moins… :-)
      A bientôt !
  3. j’ai eu la mienne dans ma birchbox, elle pue des fesses, mais ça va la texture est agréable. effectivement le démaquillage faut pas compter dessus. La tienne sent bon? il paraît que l’odeur s’en va au bout d’un moment, la mienne je l’ai depuis une semaine c’est toujours pareil :/
    • Effectivement, il en existe plusieurs pour s’adapter aux différentes peaux. C’est un point non négligeable.
      Au passage, je raffole maintenant de cette éponge que j’utilise tous les soirs pour me nettoyer le visage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.