Yes, je suis malade ! (ou mes petits plaisirs pour mieux vivre le rhume hivernal)

Yes_je_suis_malade_chouchous

En fait ça n’est pas tout à fait le cas. Je ne suis d’ailleurs pas malade du tout. Mais l’hiver approche et ne nous faisons pas de bile, je sais bien qu’à un moment ou à un autre une grippe ou un rhume finira bien par se pointer. Heureusement, dans ces cas là, je dégaine mes petits gadgets qui me font un temps oublier le nez qui coule, la voix enrouée et les éternuements à répétitions.

Yes_je_suis_malade_le_tout

Dans quelques semaines les températures vont considérablement chuter, le soleil quasi disparaître et la neige finira bien par squatter. Si avec tout ça tu ne tombes pas malade alors je te tire mon chapeau. Moi, ça m’arrivera. Mais dans cette éventualité, histoire de garder la forme et le sourire, je me raccroche à de tous petits riens pour m’offrir de quoi me prélasser et profiter d’un parfait moment de cocooning, à la maison.

Yes_je_suis_malade_thym_2_marmottes

La tisane au thym des 2 marmottes
Un petit sachet contenant uniquement du thym. C’est aussi simple que ça. La marque Les 2 marmottes est spécialisée dans les infusions et thés naturels dont la composition reste très imaginative. Pour la petite digression, je suis carrément fan de leurs gammes, de leur déontologie et de leur nouvelle charte graphique ultra mignonne (attention, là je passe en mode « mamie parle de ses pisse-mémé »).
Leur infusion au thym n’est, par contre, pas ma préférée au goût. Elle me laisse vaguement l’impression de boire un jus de barbecue (pour rappel, le thym est l’une des principales plantes qui entrent dans la composition des herbes de Provence). Mais ces propriétés décongestionnantes ont le mérite de vous « désengorger », ce qui est plutôt intéressant quand vient l’hiver et ses « microbes ». Alors, pour ma part, je me fait couler un bain dans lequel je glisse un ou deux sachets, avant de m’y prélasser.
PS : tu n’es pas obligé de sucrer avant de t’y glisser.
Infusion thym – Les 2 Marmottes – moins de 5 € (30 sachets) – En grandes surfaces

Yes_je_suis_malade_menthe_poivree

L’huile essentielle de menthe poivrée
Voilà peu de temps que je commence à m’intéresser sérieusement aux propriétés des huiles essentielles, mais je me servais toutefois de celle de menthe poivrée depuis un paquet de temps. Son utilisation vient d’ailleurs en complément de la tisane présentée plus haut. Au vu des nombreux produits industriels à la menthe, présents sur le marché, pour te « dégager les voies », tu as bien évidemment compris là où je voulais t’emmener.
Pour son super pouvoir de déboucher le nez, je glisse, là encore, quelques goûtes dans mon bain (quatre exactement ! oui c’est suffisant, les huiles essentielles, c’est super puissant).
Remarque : Tu peux aussi utiliser le thym et la menthe en inhalation. Pour cela rempli un bol d’eau très chaude, ajoute un sachet de thym et une à deux goûtes d’huile de menthe poivrée. Tu positionnes ensuite ton visage au dessus, avec une serviette placée sur ta tête histoire de reconstituer un sauna de fortune, et le tour est joué. Tu peux, en même temps, écouter l’intégrale de Bjork, pour parfaire le dépaysement.
Huile essentielle de menthe poivrée – environ 5 € (10ml) – En pharmacie, grandes surfaces et sur Aromazone

Yes_je_suis_malade_huille_rhume

Le spray Inhal’ Rhume Arkential
Chouchou parmi les chouchous, je te présente le spray Inhal’ Rhume de la marque Arkential. Il m’a sauvé de bien des nuits agitées où j’aurais pu me retrouver à suffoquer dans mon canap’ en regardant Histoires Naturelles enroulée d’un plaid en polaire, au lieu de flirter avec Morphée.
Avec sa composition alcool et huiles essentielles de romarin, eucalyptus, menthe, et j’en passe, il t’aide à te flaire glisser dans un sommeil cotonneux alors que, boite de mouchoirs en main, tu n’imaginais pas fermer l’œil de la nuit (sinon à grand renfort de Tequila, ce qui n’est franchement pas une bonne idée).
Concrètement, on vaporise son oreiller juste avant de se mettre au lit et après, on kiffe et on s’endort, c’est aussi simple que ça, bonsoir madame !
Il en existe des tas en pharmacie, je ne suis pas particulièrement attachée à cette marque ci. D’ailleurs, je finis toujours par m’expliquer dans un charabia pas possible devant la pharmacienne : « Mais si ! Un pshit pshit qui sent bon pour déboucher le nez et mieux dormir ! ». Heureusement, ils finissent toujours par comprendre, les professionnels de santé sont des gens ouverts d’esprit.
Spray Inhal’ Rhume Arkential – moins de 9 € (30 ml) – En pharmacie

Et toi, quels sont tes petits plaisirs lorsque tu es malade ?

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

12 Comments

  1. J’adooore les « pisse-mémé » des 2 marmottes ! Le thym a aussi des vertus désinfectantes très appréciées quand on a mal à la gorge ! En revanche je n’ai jamais essayé les huiles essentielles.
  2. Bon… J’ai lu ton article quand tu l’as posté et… Je me retrouve enrhumée. Coïncidence ? Je ne crois pas…
    Je connais l’infusion de thym (que je fais d’ailleurs avec le thym du jardin hihi), il y a aussi le mélange citron-miel-eau chaude qui fait des miracles. Par contre ton pshit pshit pour dormir m’intéresse fortement, je ne connaissais pas du tout. Je vais m’en prendre un flacon dès cet après-midi en mettant tous mes espoirs dessus… Merci pour la découverte !
    Des bisous
    • Il est évident que ça a un lien ! Of course ! Mais je regrette je n’ai pas d’assurance pour ça.
      Cela dit maintenant tu peux abuser du mélange citron-miel-eau(-rhum, oui j’aime bien aussi ajouter du rhum des fois, du coup c’est un peu la sangria du rhume !). Et tu as raison, procure toi ce petit spray, en espérant que tu apprécies l’odeur (parce que c’est tout de même particulier) parce qu’il est vraiment très efficace.
  3. Chouette, merci !
    Voilà un billet qui concerne aussi les cheap garçons. Pas besoin de lire ton blog en cachette.
    En plus, en ce moment on n’arrête pas de me demander, va savoir pourquoi, des astuces pour passer l’hiver sans sacrifier nos muqueuses sur l’autel expiatoire de la microbiologie hivernale. Aussi lis-je avec attention.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.