Ces vraies raisons qui m’ont poussé à me reprendre en main

Je viens de débourser 9,99 balles dans un corsaire Décathlon et autant dans une extra-moche brassière de sport. Le pire : ces dépenses me semblaient hyper urgentes. Et si on m’avait dit, il y a quelques mois, que viendrait le moment où j’envisagerais sérieusement l’achat immédiat de ce genre d’équipement sportif, j’aurais ris aux éclats.

Je te l’avais brièvement expliqué dans un précédent post, où il était question de changements alimentaires importants, qu’en ce début d’année 2016, j’ai eu comme un bon gros déclic. Mais aux prémices de ce changement amorcé dans mon assiette, et poursuivi sur le terrain de footing, il y eu tout un tas de réflexions et de constats quotidien à l’origine de cette « réunion de crise ».
Aujourd’hui, j’ai eu envie de me livrer et, par conséquent, de te dévoiler, sans langue de bois, ces vraies raisons qui m’ont poussé à me reprendre en main.

Je voulais cesser d’être essoufflée pour rien

Je me souviens être en train de rentrer du spot de tri sélectif, un soir, et sur la petite montée pour rejoindre mon appartement, je me suis sentie étonnamment essoufflée. Essoufflée, alors que ce ridicule trajet de 120m entre mes poubelles et mon logement n’aurait jamais dû être une contrainte. Ni pour mes jambes, ni pour mon palpitant. Il est évident que je prenais soudainement conscience de ce phénomène qui n’existait pas un ou deux ans auparavant.
Et maintenant ?
Désormais j’ai déménagé et mes poubelles de tri sont dans la cour de l’immeuble. Ce qui est tout de même plus pratique.
Hashtag « J’adore l’humour ».
Non, sérieusement, bien évidemment que je suis contente de ne plus sentir mes poumons s’exciter à la moindre activité pédestre de level 1. Le level 1 étant « sortir les poubelles », le level 2, « aller au marché », etc. NDLR.

suivre mes potes en rando

L’été, sublimés par le soleil, les splendides paysages de Savoie qui m’entourent sont un terrain d’exploration -et de jeux- illimité. Les randonnées c’est l’activité phare quand vient la belle saison. Et ce parce que cette activité, en plus d’être hautement bienfaisante, ne coûte quasiment pas un rond. Habituellement, lorsque mes amis enclenchaient une proposition de balade en montagne, je me mettais à tout checker : dénivelé, temps de marche, difficulté… Je craignais de ne pouvoir suivre le rythme, de me retrouver rouge, en sueur et complètement transpirante au bout de 10 minutes. Alors que, devant, mes amis discuteraient, rigoleraient, s’allumeraient presque une clope pendant que j’aurais déjà descendu la totalité de ma bouteille d’eau en me larmoyant : « j’en peux pluuuuuuuus… ».
Et maintenant ?
Ma saison estivale 2016 comptabilise déjà quatre sorties randonnées. Avec de la sueur, de l’essoufflement et des courbatures dans les cuisses, évidemment. Mais sans craintes et sans aucune appréhension.

avoir un keum’

Sans dire que ma vie sentimentale était un long fleuve tari, il est certain que ce défaut que je portais en amas de graisse autour du bide, n’a jamais joué en ma faveur sur ce niveau. Et, après pas mal d’années à me voiler la face, j’ai finalement assimilé que mes kilos en trop étaient un frein à mon ouverture aux autres. Par conséquent, un frein à la rencontre et à un petit-ami potentiel. Je voulais, du love, du sexe et me sentir désirée dans les yeux de quelqu’un.
Et maintenant ?
Point suivant, si tu le veux bien…

Reprise_en_main

retrouver des tailles plus « médianes »

Sur l’échelle des tailles de fringues proposées par mes grandes enseignes de prêt-à-porter favorites, la mienne se trouvait bien plus proche de la fin que du début. Il était même assez fréquent que ma taille fut la plus grande disponible en rayon. Me laissant craindre qu’aux prochains kilos installés, je devrais définitivement tirer un trait sur ma garde robe H&M et songer à me diriger tranquillement vers le tout petit rayon « grandes tailles » des enseignes qui ne me séduisaient pas vraiment.
Et maintenant ?
Je suis peut-être aussi fière de la tenue que je viens de m’offrir que du chiffre ou de la lettre inscrit sur l’étiquette.

me sentir canon !

Il y a souvent des nanas que je croise, plus grandes, joliment rondes, une taille bien marquée, des hanches, des seins, des fesses en quantité. La vérité c’est que j’aimerai être ce type de femme : ronde et terriblement sensuelle (de mon point de vue). Mais on a fait de mon corps un truc que l’on apparenterait plus facilement à un tronc. Un truc taillé grossièrement, sans volume ni reliefs. Et que coller des kilos en trop sur cette silhouette peu avantageuse, ne vend pas vraiment du rêve.
Et maintenant ?
Rien n’est gagné mais, parfois, dans la lumière amoindrie de ma chambre à coucher, je me sens incontestablement plus jolie qu’avant.

Ce billet est un peu particulier, un peu plus intime aussi. J’espère que tu y seras sensible.
Et toi ? Tu as déjà ressenti le besoin de te « reprendre en main » ?

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

27 Comments

  1. Article qui m’a fait rire, j’aime beaucoup ton humour. J’ai un petit (gros !) problème de poids, je suis difforme en fait, « touéé un X ma chérie !! » génial, en gros j’ai un big popotin et des big épaules, par contre j’ai une taille marquée mais bon moi j’appelle ça « bouteille d’orangina »… (on est jamais contente de ce que l’on a). Je viens de passer de mon 42 (que j’appelai « de courte durée ») à un 44 donc là je vais sérieusement me bouger le cul pour repasser à un jolie 40 qui me parait bien lointain !! (le 38 on en parle même pas ^^)
    J’adore marcher dans ma Normandie (même si je t’envie parce que la Savoie c’est juste mon rêve) mais au secours j’ai les jambes qui muscles comme si j’avais de la testostérone dans le corps !!!
    Bref du courage, il nous en faudra ;-)
    biz
    • « Ma chérrrrrriiie moi youssoui un H, alors cépamieunonpu ! Ahahaah »
      T’as raison, on est jamais contente de ce qu’on a. Parce que, moi, en fait, j’aimerai bien être un X. Etre un X hein ! Pas faire du X ! (Maman, si tu passes par là ;-) Kiss)

      Pardon… j’me suis égarée.

      Bref, continuons à arpenter nos deux régions, parce qu’en plus du fait que ça soit bon pour le tourisme local, c’est bon pour les cuissots !
      Biz
      :-)

  2. Coucou Charline,

    Ce post est très touchant, et je me sens concerner puisqu’il à l’adolescence mais aussi un peu plus tard, j’ai été en surpoids. Et comme toi, j’avais des problèmes pour m’accepter, et être à l’aise, mais surtout je voulais éviter de perdre mon souffle ou tout simplement avoir extrêmement mal aux jambes. Surtout en été. Alors, ces deux fois la, j’ai repris mon alimentation. Et la seconde fois, je me suis mise au sport, moi qui ai toujours détesté ça et qui était bonne dernière en classe, je ne peux plus me passer d’une activité: marche, course, Velo depuis hier. Bref, ce que je veux éviter surtout c’est les problèmes de santé en plus de me sentir bien dans mon corps.

    Et je dirai que c’est pareil pour toi, en premier lieu il y a la santé, et après il y a le fait de s’accepter comme on est, avec nos imperfections et ne pas chercher à regarder un idéal. Alors, si ton corps et tes activités te plaisent c’est le plus important. Et une fois que l’on est bien dans son corps, on est plus à l’aise avec les autres, et plus ouverte. Par contre, pour moi c’est un défi de tous les jours de ne pas retomber dans mes mauvaises habitudes alimentaires mais aussi d’accepter mon corps sans partir dans un extrême de poids (trop ou pas assez). Alors je te dis félicitations pour ce que tu as accompli pour la perte de poids. Et n’oublies pas que le plus important c’est que tu sois à l’aise avec ton corps.

    Bon weekend
    Lauriane

    • Lauriane Bonjour !
      Et encore merci de ta fidélité !

      Ah, je vois qu’on avait les même appréciations sur notre bulletin de notes dans la case EPS ;-) C’est vrai que je suis également très contente de commencer à apprécier le sport réellement aujourd’hui. Alors qu’à l’époque, j’aurais préféré faire des maths plutôt que des tours de stade.

      A bientôt !

  3. Coucou Charline !
    Ça c’est du joli poste :) Je me retrouve vraiment dans ce que tu dis, surtout pour les randos ahah ! Comme toi je viens de Savoie, mes parents sont à côté d’Albertville et mon papa est dingue de rando, sauf que la plupart du temps j’ai peur de ne pas arriver à suivre…
    Et puis c’est bon pour la santé alors plus qu’à se bouger ! Moi aussi j’ai profité des soldes pour trouver un petit corsaire de sport, je compte bien m’y mettre
    Courage, force et motivation ! Merci pour ce post :)
  4. Je te félicite ! Je suis passée par là l’an passé. Moi qui croyais que je ne rencontrerais jamais personne (je pensais comme toi) j’ai vu une vraie ouverture d’esprit en me sentant mieux dans mes pompes et j’ai rencontré quelqu’un en octobre ! Bon… il se trouve qu’avec le couple j’ai repris quelques kilos que je bataille à perdre pke je me ressens re pas très bien mais ça va le faire :-) COurage !
    • C’était important pour moi d’évoquer ce point-ci. Sans honte, sans gêne. Voilà, oui, on a droit de vouloir perdre du poids parce qu’on pense que c’est un bon début pour sortir du célibat.
      Je suis contente de voir que je ne suis pas là seule à avoir franchi ce pas pour ça.
      Bonne continuation à vous deux. Et bon courage pour les quelques kilos fourbes et récalcitrants ! :-)
  5. salut,
    je te félicite d’avoir eu le courage de te remettre en question et de faire ce qu’il fallait pour te sentir mieux dans ta peau ^^ peu de gens on la volonté pour le faire, et préfère glisser le problème sous le tapis…
    J’ai repris le sport il y a trois mois maintenant suite a une prise de conscience « tu te plaint de ton corps mais tu t’empiffre toujours autant sur ton canapé », je n’ai pas de problème de poids ou d’essoufflement en activité level 1 , mais de gros complexe sur les quels je pouvais agir, alors j’me suis mis un coup de pied au c*l, j’ai trouvé un programme sportif gratuit et je m’efforce de m’y tenir.(sauf cette semaine je suis malade ><)
    Je vis chez mes parents et j'ai pas vraiment mon mot a dire sur les repas, mais j'essaie de faire au mieux avec ce que j'ai ^^ .
    Je te fais te gros bisous (décontaminé) .
    • Avant de me remettre en question et d’arrêter de bouffer des spaghettis bolo tous les midis, j’ai quand même essuyé plusieurs mois de « glissage sous le tapis » hein… :/ Je sais, c’est mal.

      « tu te plains de ton corps mais tu t’empiffres toujours autant sur ton canapé » c’est bien résumé. Je crois qu’un jour on fini par s’agacer de son propre comportement, alors, c’est le moment de monter dans le train de la motivation ! :-)

      Banzaï et grosse motiv’ pour ton programme sportif !

      :-)

  6. Coucou Charline,

    Je lis toujours mais je ne commente que rarement c’est très mal #smileyquicachesesyeux

    Promis je vais essayer de m’améliorer !

    Bref tout ça pour dire qu’aujourd’hui je ne pouvais pas ne pas commenter parce que j’aurais vraiment pu écrire cet article (enfin soyons honnête je suis nulle pour écrire donc je l’aurais pas écrit parce que je sais pas ecrire comme toi xD)

    Mais je suis exactement dans la même optique que toi de me reprendre en main et ça fait vraiment du bien je trouve. Surtout qu’après un an chez les British même si je les adore leur régime n’est absolument pas léger donc j’en ai bien besoin.

    J’ai besoin de me ressentir bien dans mon corps, me regarder dans un miroir et ne pas être en colère contre moi, c’est pas encore gagné mais c’est en cours. Mais j’ai compris que j’ai pas besoin de me plaire sur la balance mais j’ai besoin de me plaire dans le miroir, besoin de m’affiner me tonifier et ne plus être aussi vite essouflée.

    On tiens le bon bout, on oeut le faire ! (Et dire adieu à la culotte amincissante de grand-mère ;) !)

    Merci de t’être confiée :)

    Bisous !
    Barbara

  7. Oh oui Barbara !!! Je suis contente de te retrouver ici. Et je suis d’autant plus contente de voir que tu te retrouve dans le billet où moi je me retrouve parce qu’il s’avère qu’on se retrouve autour d’un sujet commun ! :D

    J’ai été claire ? Pas trop.

    Quoiqu’il en soit, maintenant ma culotte de mamie est un peu trop grande alors elle n’amincie plus vraiment. Je vais donc là donner… à ma mamie. Mouhahaha :D
    (Pardon)

    A très vite !
    Bisous.

  8. Hello, ton post est très personnel et émouvant aussi.
    Bravo pour ta reprise en main !
    Moi je me suis aussi reprise en main l’année dernière, après 10 ans de négligeance physique, pas au niveau du poids mais de l’apparence , je m’habillais en jogging /survêt et aucun makeup, aucun soins… depuis, je revis et je me sens beaucoup mieux dans mon corps et dans ma tête….
    Bisous de La Réunion
  9. Charline, quel article tellement beau,touchant et personnel…
    Je me sens d’autant plus concernée par ce sujet, puisque tu sais également que je me suis reprise en main ! Et j’en suis fière, parce que ce n’est pas forcément facile tous les jours et que j’ai déjà perdu 9kg au moins en 2 mois et demi… Même si bien sûr j’en ai beaucoup plus à perdre que toi !

    Et au fond je pense que beaucoup de nos raisons se ressemblent…
    -J’en avais marre de monter les escaliers de mon appartement en étant très essoufflée (d’autant plus que je suis cardiaque). Et je me sentais trop jeune pour être déjà en difficulté à ce niveau-là, ce n’est tellement pas agréable. Et puis de sentir qu’à chaque pas que tu fais, tu portes tout le poids (lourd) de ton corps c’est une fatigue supplémentaire. Depuis je les monte 4 fois par jour au moins et sans aucun souci !
    -Pour plaire à mon chéri, aussi… Toujours et un peu plus ! Parce que même si je sais qu’il m’adore comme je suis, il m’a connu quand j’avais au moins 30 kilos en moins, et il appréciait fortement mes petites rondeurs légères de l’époque !
    -Pour plaire aux autres, même si je ne le fais pas pour eux, qu’on soit d’accords. Mais je recherche du travail depuis plus d’un an et demi sans avoir rien trouvé, et je sais pertinemment que dans l’esprit des gens, quand tu es gros tu es fainéant… C’est bien triste parce que je suis quelqu’un de très dynamique au travail, mais c’est mon image qui reflète cela.
    -Retrouver des tailles plus standards clairement ! Je faisais un 48-50 il y a à peine deux mois, et à part Kiabi je ne pouvais m’habiller nul part ailleurs. J’adore leurs vêtements ce n’est pas ça le problème… Mais quand tu fais une journée shopping en ville avec des copines fines, elles se font plaisir, toi tu ne trouves rien parce que tout s’arrête au 42-44 ! Et que le Kiabi il ne se trouve pas en ville mais en zone commerciale… Pour le moment j’en suis encore au 46, mais dans quelques mois, et avec la reprise du sport, je pourrais essayer les mêmes vêtements que tout le monde et quel bonheur !

    Bisous la sportive-gourmande !
    P.S.: Ne doute jamais de ta beauté, parce que moi je te trouve rayonnante et avec de belles rondeurs ! (sans arrières-pensées).

    Marie-Charlotte

    • Coucou Marie-Charlotte,

      Ton commentaire est tout particulièrement touchant. Il semblerait en effet que nous ayons eu un « déclic » commun. Pour les même raisons du moins.
      Alors j’imagine qu’aujourd’hui, on partage la même appréciation de soit. Quel plaisir de redécouvrir son corps, quel plaisir de ne plus être essoufflée au moindre effort, quel plaisir de changer de taille de vêtements…

      Quoi qu’il en soit, nous avons toutes les deux débuté l’exploration d’un nouveau chemin : un nouvelle alimentation, un nouveau mode de vie. Et nous savons désormais qu’il va falloir laisser définitivement les mauvaises habitudes derrière soit. C’est certainement cela le plus dur.

      En tout cas, je te souhaite une excellente continuation.
      Bonne chance :-)

      Des bisous

  10. En tous cas je suis trop fière de toi ! Merci de t’être un peu plus livrée dans ce post <3
    Je te trouve belle, vraiment ! Et surtout n'oublie pas… T'es interessante Charline !
    À très bientôt ! Je t'envoie plein de courage !
  11. Je trouve ça très chouette que tu nous livres les raisons de ta remise en forme, ça peut en inspirer plus d’une ! J’ai intégré le sport dans ma vie quotidienne en 2014 et depuis je ne pourrai plus m’en passer. On finit même par devenir accro ;-)
    Au début je suivais les indices d’amélioration sur la balance et puis finalement je regarde surtout à quel point je suis en meilleure forme et mon épanouissement personnel. La plus belle des récompenses =)
    Bon courage à toi et bravo !!!
  12. Bonjour,

    Et d’abord mes félicitations pour ta motivation et ton courage !!! Je suis sûre que tu vas atteindre tous les objectifs fixés !!!! Je t’envoie pleins d’ondes positives et d’encouragement !! Et à vous toutes aussi les filles !!!

    J’avoue que les régimes pour moi avant c’était comme la théorie de la relativité d’Einstein. Un truc connu, dont j’ai déjà entendu parlé mais que ben euh bof quoi, ça me concernait pas vraiment. Je bénissais chaque jour Mère Nature de m’avoir procuré une digestion facile et rapide, une assimilation de sucres et graisses hors du commun !! Aucun remord devant le paquet de chips, attaque massive du paquet de bonbons sans regret, léchage intempestif de la fameuse pâte à tartiner chocolatée et noisettée !!!

    Mais comme dis la pub « ça, c’était avant »….avant le souci de thyroïde que le docteur m’a joliment diagnostiqué depuis 3 mois et qui expliquait enfin le refus de mes pantalons de faire entrer mon popotin, la rébellion des boutons pour se fermer, la tentative d’étouffement par le bidon de mes jupes !!!

    Alors je me suis dit « dis donc ma cocotte, on va pas se laisser faire par Môssieur Kilo tout de même !? Il va pas venir squatter comme ça mine de rien, non mais euh !!! Y a pas écrit entrée libre sur mon bidon que je sache !!! ». Et comme c’est l’été et que les fruits et légumes sont abondants, fini les tranches de patates huileuses, gros freinage d’urgence sur les bonbecs remplacés par les fraises, myrtilles, pèches et autres gourmandises sucrées mais naturelles et pour la pâte chocolatée de toute façon ça fait des mois que j’ai décidé de plus manger cette huile solide !! A moi les salades composées maison !!! Et bientôt les vacances, donc on va se remettre à la marche et la piscine de manière plus régulière !!!

    Alors les filles, on va la mener cette guerre contre les kilos et on va la gagner cette pu***ain de bataille parce que « WE ARE THE CHAMPION(ne)S » et qu’on a le « GIRL POWER » !!!!!!!!!

Laisser un commentaire