Voter, c’est grave cool

Effectivement, la mairie de ta circonscription ne possède pas le charme cosy des cafés scandinaves. D’ailleurs, même en tendant une poignée de piécettes à l’employée municipale, tu n’obtiendras ni latte macchiato ni accès au wifi. Je sais, vu sous cet angle, te rendre en mairie dimanche pour mettre une enveloppe dans une boîte en plexi’ ne te semble pas vraiment séduisant. Mais je vais aujourd’hui te prouver que malgré les apparences, voter, c’est grave cool.

Si si, bien évidemment que voter c’est grave cool. Et si tu en doutais encore, je vais t’expliquer pourquoi aujourd’hui.

Parce qu’enfermé dans l’isoloir, tu peux déjà faire tes propres pronostics

Comment ? Et bien en fouillant discrètement dans la poubelle. Et cette ruse de sioux te donnera l’impression d’être un excellent détective le temps de quelques secondes. Okay, tout cela n’est pas probant au premier tour, mais au second, s’en est presque trop fastoche.

Parce que tu peux faire un blindtest des gens pas croisés depuis longtemps

Souvent, et ce parce que tu n’as jamais fait de demande de changement de bureau de vote, une élection est synonyme de retour dans ta ville d’enfance. Et qui dit ville d’enfance dit aussi connaissances d’enfance. Ainsi, il n’est pas rare que, dans la file d’attente du bureau de vote, tu croises Serge*, ton ancien maître d’école du CP ou Eric*, ton ancien voisin qui habite à des kilomètres mais qui, comme toi, à eu la flemme d’entreprendre les démarches pour voter plus près de chez lui. Et tous ces gens dont tu te remémores vaguement les visages sont une invitation au blindtest des gens pas croisés depuis longtemps.

Parce que c’est gratuit

Et, on va pas se mentir, les trucs gratuits c’est toujours cool.

Parce que tu peux dire « bonjour monsieur/madame le maire »

La seule façon sans risque de saluer celui ou celle dont tu as toujours du mal à te rappeler le nom.

Parce que tu vas, une nouvelle fois, te dire que signer sur ce grand livre inversé, c’est quand même bien pensé

Tu ne vois pas de quoi je parle ? Eh bien repense à cela dimanche, au moment où l’on te demandera d’apposer ta signature.

Parce que, pour une fois qu’on te propose de t’exprimer…

Pour s’exprimer politiquement en France, il a deux choix : soit manifester, soit voter. Et, franchement, glisser un papier pré-rempli dans une enveloppe en papier recyclé, c’est quand même moins chiant que confectionner des pancartes avec des planches de contre-plaqué.

Allez, zou, ce dimanche on va voter, cool non ?!

(*) : pour plus de sincérité, ces prénoms n’ont pas été modifiés.


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

10 Comments

  1. Bonsoir,
    Ton article m’a beaucoup fait rire mais fouiller dans les poubelles ce n’est pas bien petit détective ! Normalement ils doivent les vider (parole de future secrétaire de mairie | si j’ai mon DU) et ne rien laisser pouvant indiquer les tendances ! En plus on te vois les isoloirs n’ont pas des rideaux assez long
    Voilà c’était la minute rabat-joie
    • Arf, ça explique que souvent, la poubelle de mon isoloir ne comportait que trois ou quatre bulletins… Fichtre.
      Sinon, moi je croyais que les rideaux pas assez longs c’était juste pour faire des économies ^^
  2. Moi ça me permet de retourner dans mon école maternelle/primaire et me rappeler tellement de bons souvenirs. Alors 2 fois tous les 5 ans, je vais pas me priver ;)

Laisser un commentaire