Ma tentative de bronzage estival

Voilà, cet été, c’est décidé, je vais bronzer ! Non parce qu’il faut bien reconnaître qu’un petit hâle sur les joues et le nez vaut bien la plus belle des Terracotta. Et puis, de toute façon, ça fait un an qu’avec mon mec on joue à Cékikéleplubronzé et que je n’ai toujours pas gagné une seule manche ! Merde alors !

Alala l’été et ses stratégies marketing qui tendent à te faire croire que tu serais tellement plus canon si la référence Pantone de ton épiderme était deux tons plus foncée. Si seulement…
Si seulement je pouvais échapper à ce piège et me convaincre que non, je ne suis pas si pire avec le teint rubicon et les avant-bras couleur façade de frigo.

Sauf que la vérité c’est que j’ai décidé de faire du bonzage l’un de mes fers de lance cet été. Et ce, sans choper un cancer de la peau. Parce que, oui, un cancer c’est quand même pas bien sexy. Résultats : pour mes expositions au soleil, je conserve le créneau de la fin d’après-midi. Et quand je dois m’exposer avant 16h, c’est jamais sans ma crème solaire. Indice 50 de préférence.
Pour le reste, voici les petits tips que j’ai décidé de mettre en place. Pour le bilan : rendez-vous au mois de septembre !

S’huiler (un peu) aux heures les moins risquées

il parait que ça aide ma peau à dorer. Et, au cas où cela ne marche pas, la petite odeur délicate de l’huile me sert de parfum à l’heure de l’apéro. C’est toujours cela de pris.

Manger des carottes

L’adage populaire dit que manger des carottes rend aimable et tout à fait entre nous, je doute de la véracité de ce propos. En revanche, celui qui dit que manger des carottes rend les fesses oranges, est complètement fondé. Et partant de ce principe, je suis persuadée que glisser quelques carottes dans mon alimentation peut aider ma peau a gagner en effet « bonne mine » et donc à faire croire que je suis tout naturellement bronzée.

Procéder à des gommages

La peau morte a bien d’autres préoccupations que celle de bronzer. Alors pour maximiser mes chances de ressembler à Halle Berry cet été, j’essaie de renouveler mon épiderme le plus souvent possible. Pour ce faire, ma technique préférée reste le marc de café. Petit 1, parce que sa couleur foncée est un bonus non négligeable qui teinte un chouilla la peau. Petit 2, parce que c’est gratos et quasiment en libre service chez moi. Dixit la nana qui boit « un petit noir » trois fois dans la journée. Mais parfois, j’admets, j’apprécie le confort d’un tube prêt à l’emploi tout droit sorti du rayon hygiène et soins d’une grande surface. 

Bien s’hydrater

Et figure toi qu’il y a deux notions dans ce titre. La première, s’hydrater en buvant. Parce que c’est la base. Bien boire c’est préserver la jeunesse et la vigueur de ta peau. Accessoirement, boire limite également les chances de décès prématuré de ta petite mamie.
Ensuite, bien s’hydrater la peau en surface à l’aide d’un baume qui tabasse ou d’une huile affriolante. Pour ma part, c’est le beurre de karité qui s’est glissé en allié hydratation de mon été.

Tricher avec des compléments alimentaires

Les compléments alimentaires sont loin d’être mes BFF. Toutefois, cet été je leur laisse le bénéfice du doute. Les tester petites gélules Fleurance Nature ne contiennent rien de mauvais pour l’organisme et qui prétendent « préparer ma peau au bronzage ». Vera bien qui bronzera le premier…

Et toi, quelles sont tes astuces pour bronzer sans cancer cet été ?

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

12 Comments

  1. Ahlala moi j’ai laissé tomber depuis un moment ce jeu là avec mon copain parce que je reste blanche tout l’été. A la limite je prends une couleur un peu plus « normale », moins aspirine quoi. Mais bon, je me suis habituée à force aha. Sinon pareil que toi, j’exfolie et j’hydrate ! Par contre, je déteste le jus de carotte. J’ai beau me forcer je n’y arrive pas!
    Des bisous :)
    Charlotte
    • Coucou Charlotte,
      J’admets, le goût du jus de carottes, je ne suis pas franchement fan non plus. Mais avec un filet de jus de citron, l’acidité pourrait presque donner l’illusion de boire du jus d’orange. C’est ma petite ruse à moi. En revanche, pour le moment, rien n’indique que cela soit efficace.
      A bientôt !
  2. Bon alors moi je suis pas une bonne candidate car je déteste bronzer et je préfère rester avec ma petite beau tranquillou… Bien qu’avec mon job d’été, je suis tout le temps à l’extérieur et du coup je me tape des bronzages dégueulasses ahha ! Mais bon c’est la life! Pour la carotte j’en consomme tout le teeeemps et le mieux c’est en bâtonnets avec du houmous, j’adore ça !
    • Oh oui, les petits bâtonnets de carottes dans le houmous ! Mamamia ! :D Et puis le houmous tout seul : encore mieux ! Mais là… On s’égare ;) Puisque ce n’est pas avec du houmous sur du pain qu’on va avoir bonne mine.
  3. J’ai beaucoup aimé ton article :) moi aussi je veux essayer de bronzer, on y croit ahah ! Cependant, un copain tahitien, m’avait dit qu’en fait là bas personne n’utilisait le monoï pour bronzer, mais plutôt pour s’hydrater en fin de journée. Comme ça, la peau est satinée, et bien réparée après le soleil et bonus: on sent hyper bon ! Enfin voilà voilà, après ça se trouve il me dit des bêtises ahah. :)
    • Aha ! Voilà une astuce qui mérite d’être partagée ! :D Je me disais bien aussi que balancer une bonne couche d’huile sur sa peau entre midi et 14h n’était franchement pas une bonne idée ! A moins de vouloir se choper un cancer prématuré ;)
      Quant à moi je vais mettre encore plus de monoï sur mon corps flasque passé les 17h ^^
      A bientôt
  4. En fait manger des carottes rend vraiment aimable. .. Parce que a l’origine on disait d’une personne au teint bien rose qu’elle était aimable ! Mais dans le sens « on l’aime  » aimable appréciable
    Et les carottes rendent vraiment le teint coloré
    Voilà j’ai appris ça il y’a 2/3 ans alors j’en profite pour étaler ma petite science
    • Alors là Plume… Merci vraiment d’étaler ta petite science parce que je viens d’apprendre quelque chose et ça me fait grave plaisir. En lisant ton commentaire, j’ai tout bonnement failli faire, de vive voix, un grand : « Aaaaaw… Mais c’est donc ça ! ».
      Cette anecdote est vraiment cool.
      Je ne manquerais pas de la replacer en tant voulu ^^
  5. Je crois que je l’ai appris en visitant un château dans la Loire ou alors peut être en écoutant Stéphane bern lol
    Mais oui c’est le genre de petite chose qui font toujours plaisir à apprendre

Laisser un commentaire