S’épiler vite et sans galère c’est possible même quand on débute

Du rasoir de papa que j’utilisais en cachette dans la salle-de-bain familiale, à l’épilateur électrique dernière génération (celui qui va sous l’eau), en passant par la cire froide et la toxique crème dépilation ; je crois bien que, question poils, mon expérience a de quoi faire défriser un mouton. Pourtant, à l’aube de mes 27 ans, je n’avais pas encore proposé à mes jambes l’expérience de l’épilation professionnelle à la maison. Aujourd’hui, grâce à Gouiran et son kit d’épilation Beautélive, je saute le pas !

Je suis brune, ou du moins, châtain foncé. Et d’après ce pédigrée, il est communément admis que mon niveau de pilosité frôle celui de Sébastien Chabal et d’un golden retriever réunis.

En vrai, si j’écris ces lignes avec le sourire aujourd’hui c’est que j’ai réussi à dompter mes poils en même temps que j’ai obtenu mon permis. À 18 ans, j’ai pu attester qu’épilation électrique, rendez-vous en institut et cire sans bande était le meilleur combo pour débroussailler 80% de la superficie de mon corps.

Restait toutefois mes mollets. Une sorte de no-go-zone que seul le rasoir approchait. Et cela pour ne pas froisser la douillette que je suis.

Ainsi, pour palier à la frilosité de m’épiler des chevilles aux genoux, le kit Beautélive de Gouiran serait-il la solution ?
C’est justement ce que j’ai testé. Et d’entrée de jeu, j’ai été hyper séduite par le rapport qualité/prix de ce kit d’épilation « comme chez mon esthéticienne ». 

Le kit d’épilation Silky (c’est son petit nom) est proposé au prix de 31,40 € sur le site internet de Gouiran Beauté. il est composé d’un chauffe-cire professionnel électrique, de quatre cartouches de cire, d’une huile post-épilation et d’un maxi-mega stock de 250 bandes jetables. Autant dire qu’avec tout cela, il y a de quoi être parer pour une bonne saison de chasse aux poils. D’ailleurs, partant de la constatation qu’il me suffit de quatre bandes pour réaliser l’épilation totale de mes deux demies-jambes, ce kit représente l’équivalent de 62 séances en institut à 50 centimes d’euro la séance. Prix imbattable !

Une séance institut comme à la maison

Pour pratiquer ta séance d’épilation comme en institut mais sans esthéticienne et sans salon, rien de plus simple ! On place une cartouche dans le chauffe-cire lui même branché sur une prise secteur, et on laisse « cuire le tout » une trentaine de minutes. La cire fond et arrive alors à bonne température pour être utilisée. Le tout sans risque de sur-chauffe. Sécurité maximum comparé à un vieux pot à faire chauffer au micro onde. Le chauffe-cire s’utilise sans chi-chi : on le branche, il chauffe ; on le débranche il cesse de chauffer. Certes, on sent bien à la légèreté des plastiques et à l’absence de contrôle de température que ce n’est pas la Rolls des appareils du genre, mais pour la novice que je suis, voilà qui fait tout à fait le job.

Une fois la cire chaude, il est temps de passer aux choses sérieuses. Pour se faire il n’y a qu’a glisser le roll-on sur sa gambette, dans le sens du poil, appliquer fermement une bandelette, retirer d’un coup sec dans le sens inverse du poil cette fois, et répéter l’ensemble de ces opérations. Note que la technique fonctionne tout aussi bien, avec ou sans injure de douleur.

Prêt, feu, épilez !

Pour ma part, si je n’ai pas changé de discours quant à la douleur de l’épilation sur cette zone pourtant ordinaire de mon corps, j’ai toutefois été agréablement surprise par la durée de cette opération. Aussi, au second test sur ma jambe droite, j’ai enclenché un chronomètre. Et qu’elle ne fut pas ma stupéfaction de constater qu’au dernier levé de bandelette, le chrono était encore sous la barre des sept minutes.

Pour fignoler l’épilation, faire disparaître les éventuelles traces de cire et laisser la peau toute douce, Gouiran Beauté a pensé à tout en glissant dans ce kit déjà bien complet, une huile post-épilation au calendula. Une huile qui fonctionne parfaitement mais dont la compo n’est toutefois pas des plus exemplaire.

48h plus tard, les petits points disgracieux et les rougeurs de l’épilation s’étaient envolées, révélant ainsi une peau aussi lisse d’un revêtement Tefal. Avec tout de même quelques poils par ci par là. Après tout, même avec du bon matos, on ne se révèle pas esthéticienne en culotte Kiabi dans sa salle-à-manger ! Mais pour la grande débutante que je suis, l’expérience est validée, félicitée, applaudie et sera même, très bientôt, retentée.

Kit d’épilation professionnel Silky – Beautélive – Gouiran Beauté – 31,40 €

Et toi, tu as déjà tentée ce genre d’épilation à la maison ? Qu’en as tu pensé ?

___
Création de contenu pour la marque Gouiran


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

13 Comments

  1. Coucou Charline,

    Deuxieme personne qui parle de ce kit… mmmh ça m’intéresse! Bon, ok je suis blonde, donc moins de soucis que toi, Maiaiaiais (car oui, il y a un mais), l’épilation j’en ai pour 20 min environ rien que pour les jambes. Car, mes dessous de bras c’est au rasoir, l’épilation une fois mais pas deux. Par contre, ce kit ci, tu me tentes bien avec, pas trop cher et efficace. Et au niveau du temps où tu fous la paix à tes jambes, du coup c’est combien de temps entre deux épilations ? (Je rêve que ce ne soit pas toutes les semaines ^^), bien que je me doute que d’une personne à l’autre ça change…
    bon week-end,
    Bisous
    Lauriane

    • Hello hello !
      Bon, 20 minutes pour les deux jambes, c’est finalement pas trop éloigné de mon timing à moi on dirait. ;) Moi je trouve que finalement, c’est assez peu 20 minutes. Surtout quand je vois qu’il m’est déjà arrivé de passer trois quarts d’heure rien que pour le maillot… :/
      Sinon, question repousse, là ça va faire 3 semaines depuis ma dernière épilation. *Chek ses mollets* Ca pique un peu à certains endroits, il y a déjà des poils par ci par là mais très franchement, pas qui m’empêche de sortir en jupe sans collant.
      Donc, franchement, ça va.
      Le souci c’est peut-être que d’ici une semaine ça sera le timing un peu pénible du « trop de poils pour sortir jambes nues. Mais pas assez longs pour épiler à nouveau… » Je la sens bien venir cette phase.
      Bon week-end à toi aussi et à bientôt.
      La bise !
      Sinon, par curiosité, qui a été la deuxième blogueuse qui a parlé de ce kit ? ;) Son avis m’intéresse.

  2. pas le genre d’épilation que j’aime : je garde des petits points rouges-violacés très longtemps . j’ai abandonné ce genre de kit pour la cire en palais qu’on rechauffe doucement …..l’épilation est très très douce et quasiment sans douleur .et en plus aucune rougeur . ;-)

    • Je comprends ce que tu veux dire, les petits poils rouges, je les garde assez longtemps aussi. Mais concernant la cire en palets, n’en mets-tu pas partout (parterre surtout) lorsque tu t’épiles ?

  3. Hello :) je trouve ce kit très chouette et pourtant je suis esthéticienne haha mais c’est cool ça fait des économies, mes clientes ne savent pas du tout s’épiler soi-même, il vaut mieux éviter si c’est pour casser le poil et que ça repousse très vite, on a quand-même une bonne technique mais pour les jambes c’est l’épilation la plus simple donc c’est top :)
    bisous

    • Comme je le disais dans ce billet : on ne s’improvise pas esthéticienne et je vois bien que lorsque je m’épile moi-même, le résultat n’est jamais impeccable. D’ailleurs si cette forme d’épilation s’est plutôt bien passé sur mes jambes, j’ai essayé sur mes aisselles et c’était… *pouce vers le bas*. ;)

  4. Pour répondre à ta question c’est georgia secrets sur YouTube, qui avait fait une video l’année dernière, je crois. Des jambes parfaites il me semble qu’elle s’appelle la video.

  5. Hello
    J’ai adoré ce billet ! Une question me turlupine : pour toi l’endroit le plus douloureux est donc le bas de jambe ? Parce que la seule fois où je me suis épilée c’était le mollet et depuis j’ai extrêmement peur de tout ce qui tourne autour de la cire ! Seulement, si les mollets sont les plus douloureux je pourrais peut être essayer les cuisses en sachant que ça fait moins mal
    Merci pour tes conseils en tout cas
    Bon lundi

    • Alors, en effet, pour moi, les mollets sont les zones les plus douloureuses. Mais, vraiment, c’est à titre purement personnel et, justement, apparemment, à ce sujet je suis bien bizarre. Car, vois-tu, à l’inverse, la zone que je trouve la moins douloureuse à épiler est : le maillot. Et quand je dis cela à mes copines, elles me regardent avec des yeux aussi gros que des litchis :D
      Bon, je ne veux pas te décourager mais voilà, j’espère que tu es comme moi question douleur en fait ;)
      A bientôt !

  6. Coucou, ça doit être la première fois que je dépose un commentaire sur ton blog (que je suis pourtant assidument héhé), mais mieux vaut tard que jamais!

    J’utilise le même genre de système pour l’épilation, mais moi c’est la marque Veet easy wax. En gros, le chauffe-cire,la cartouche de cire et la paquet de bandelettes coute entre 10 et 15 euros. Il existe aussi différents formats d’embout pour la cartouche de cire, pour pouvoir faire maillot et aisselles plus facilement.

    J’en suis très contente pour les jambes, par contre pour les aisselles, je dois m’y prendre comme une quiche parce que tout ce que je fais c’est souffrir et hurler sans qu’aucun poil ne s’en aille!!!

    Bonne journée :)

    • Coucou Tiphaine,

      J’avoue j’ai aussi essayé mon système d’épilation sur mes aisselles et c’était pas vraiment vraiment une réussite. Preuve que tu n’es donc pas la quiche que tu penses ;)

      En tout cas merci d’avoir pris le temps de me laisser un petit commentaire. J’adore quand mes fidèles lecteurs/lectrices sortent de l’ombre ^^

      A très bientôt et bonne journée également.

  7. Oui, je suis bien d’accord avec Tiphaine ;)
    Du coup, les aisselles et le maillot, moi c’est ce que j’ai fait en premier à l’épilation électrique définitive. Et j’avoue que j’apprécie d’être bien tranquille sans tous ces poils qui repoussent :)
    ++

Laisser un commentaire