Mes petits préférés de cet été

J’ai fait du tri et du rangement tout le mois d’août ; mes voisins n’ont pas de piscine dans laquelle j’ai pu allé patauger de temps en temps ; je ne me souviens pas avoir bu de mojitos et je n’ai toujours pas bronzé au cours des deux derniers mois. Pour autant, mon été n’as pas été tout pourri et je crois bien qu’il était même carrément top. C’est aussi la raison pour laquelle je te parle aujourd’hui des quelques petites choses qui ont marqué ma dernière saison estivale.

On est déjà le 8 septembre alors, hop hop hop, il n’y a pas de temps à perdre. Aujourd’hui je te parle de ces petites choses qui ont fait le succès de mon été 2017.

Les chaussures d’eau Décathlon

En vrai, ces chaussures graves stylées faisaient déjà partie de mes succès de l’an dernier. Faute d’avoir pris le temps de te parler de l’accessoire pédestre qui a marqué mon été, je les recale ici, voilà, l’air de rien.

Pour la petite anecdote, l’année dernière, mon copain Robert Pattinson m’a emmené vivre une expérience d’aventure en pleine nature tumultueuse : descendre les gorges de l’Ardèche en kayak. Et lorsque nous préparions les modestes affaires nécessaires à cette expédition, il a suggéré que l’on s’offre des chaussures d’eau.

Des chaussures d’eau !
Des chaussures en texture mi méduse mi plastique qui font flop-flop !

Je l’ai regardé avec de gros yeux ronds et, dans un anglais parfait, lui ai rétorqué « mais enfin Robert, mais où est passé ton style à la Twilight ? ». Mais quelques heures après, toutefois, nous voilà partis chez Décathlon. Dans le rayon, la paire que Robert nous a dégotté coûte moins de 10 balles et pour ce prix, je veux bien mettre mon swag de côté. Alors je jette un regard à gauche et à droite et glisse ladite paire de chaussures amphibie dans mon panier à roulettes.

Ce que je n’avais pas prévu, c’est que j’allais en tomber folle amoureuse de cette paire de ballerines aquatiques. Déjà parce que, ben, elle peut aller dans l’eau ! Ensuite parce qu’elle est hyper confortable, qu’elle adhère plutôt pas mal sur les rochers humides, qu’elle sèche vite et qu’en fait, avec du recul, elle n’est pas si moche que cela. D’ailleurs, de loin, elle imite même à merveille une petite paire d’espadrilles. Et parce qu’elle permet de traverser aisément les ruisseaux et les coins un peu trop aventureux, elle devient un moyen de transport aisé pour accéder à de nouveaux spots de baignade. Franchement, quand je pense que j’ai failli passer à côté de cette révélation…

NB : si les chaussures n’apparaissent pas sur les photos c’est tout simplement parce qu’elles sont restées dans le coffre de ma voiture qui, en ce moment, est au garage, en réparation. Voilà, ne me remercie pas pour cette anecdote très enrichissante. 

Le beurre de karité

Je l’ai détesté en hiver et voilà que je l’adore en été !

Il faut dire que, tout comme pour l’huile de coco, la texture du beurre de karité varie selon la température de son environnement. Et, en été, il devient soudainement hyper agréable à utiliser. Et, surtout-surtout, c’est affolant comme il est hydratant !

Le lip Lingerie Nyx

En séjour à Montréal en juin dernier, j’ai résisté avec force et courage pour ne pas mettre mon nez dans le corner Nyx à chaque fois que j’entrais chez Jean Coutu (magasin local à mi-chemin entre une parapharmacie, une pharmacie et une supérette. ndlr). Mais il y a eu un net relâchement de ma part à la fin du séjour et, dans mes valises, je suis repartie avec quelques articles de cette marque à petits prix. Et notamment ce Lip Lingerie.

Question rouge à lèvres mats sans transfert on m’avait vendu à plusieurs reprises les qualités de ceux proposés par Sephora. Les Nyx, en revanche, pas vraiment.

Pourtant, ce rouge liquide qui se matifie et se fixe en quelques secondes, présente à mon sens, de biens chouettes avantages. A commencer par son embout mousse qui est carrément super facile à manipuler. Deuxième point fort à ce produit : la façon qu’il a de s’estomper. Il disparait assez subtilement. Certes, s’il ne tient pas toute la journée, son départ progressif reste très homogène et c’est un avantage indéniable selon moi.

La teinte que j’ai choisi, Séduction (ref. 17), est un nude légèrement brique. En d’autres termes, une couleur tout particulièrement originale qui, je trouve, me va plutôt bien. Et, au passage, c’est aussi une couleur que je ne possédais pas encore dans ma rougalèvrothèque.

L’huile essentielle de palmarosa

Cet été, j’ai hélas constaté que tous les déodorants naturels dont je disposais se sont mis à m’irriter dangereusement les aisselles. La faute au bicarbonate de soude présent à l’intérieur. N’ayant pas de déo de supermarché à portée de main et, surtout, n’ayant pas du tout eu envie de m’en offrir un, j’ai opté pour un mélange maison d’huile de jojoba et d’huile essentielle de palmarosa. Cette dernière étant reconnue pour ses propriétés antiseptique, elle fait un très bon déo à elle seule. Je n’ai toutefois pas essayé d’utiliser ce petit mélange pour les jours de canicule, mais les fois où ma journée se résumait à rester travailler à la maison, ce fut parfait. Et cette petite période de jachère de mes aisselles à suffit à calmer mes irritations.

L’huile démaquillante lactée

J’avais adoré le principe de l’huile micellaire proposée par Vichy. Le liquide gras, une fois humidifié s’émulsionne et facilite le démaquillage en même temps que le rinçage. Le procédé me semblait parfait pour les soirs où se démaquiller relève de l’épreuve. Seulement, on ne va pas se mentir, Vichy, ça n’est ce qu’on fait de plus réglo en terme de bonne compo.

Alors quand j’ai entendu Shaker Maker vanter les mérites de cette alternative signée Melvita, j’ai dégainé ma carte bleue. Et j’ai vraiment bien fait. Parce que je retrouve les même avantages qu’avec mon flacon Vichy et, en bonus, l’effet « œil pas content » que je pouvais ressentir avec mon précédent démaquillant s’est complètement envolé depuis que j’utilise l’huile lactée de Melvita.

Alors, qu’est-ce qu’on dit ?
Merci Marie !

Articles mentionnés :
Chaussures aquatiques Décathlon – 5,99 €
Beurre de karité Fleurance Nature (Pot de 100 ml) – 15,20 €
Rouge à lèvres liquide Nyx Lip Lingerie – teinte 17 Séduction – 7,90 €
Huile essentielle de palmarosa (10ml) – 2,95 €
Huile lactée démaquillante Melvita (145 ml) – 17,50 €

Et toi, quels furent tes succès cet été ?


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

4 Comments

  1. Moi j’ai adoré tes aisselles à l’HE de Palmarosa xD ça fait un peu chelou nan ? Nan mais je confirme que tu sentais bon quoi. Mon favori de l’été tu le connais déjà lol c’est mon rouge à lèvres rose barbie et ma première semaine d’août :p
    Je pense que l’huile démaquillante Melvita sera la prochaine que je testerai. Je me force à finir celle d’Yves Rocher, je comptais racheter la DHC mais elle est si chère x_x
    Bisous
    • Ah mais oui ! Mais moi je valide carrément le rouge à lèvres de Barbie ! Il te va cannonissimement bien. Et puis bon, sa tenue est hight level aussi. Bref, il a tout bon le p’tit gars et tu fais bien de l’avoir adopté. L’huile Melvita est vraiment sympa mais j’ai entendu dire que celle vendue par Avril avait du potentiel aussi. Et un prix bien plus rikiki… Affaire à suivre ;)
      La bise !

Laisser un commentaire