Mes ruses et gadgets pour courir plus motivé

Prendre des baskets, un legging, un tee-shirt et aller courir ! J’en avais rêvé et maintenant je suis tout à fait en mesure de le faire. Je suis contente de pouvoir pratiquer du sport, comme ça, avec peu de matériel et un peu n’importe où importe quand. Toutefois, si j’ai toujours ce matos à disposition pour partir trottiner, la motivation, elle, n’est pas toujours là. Alors pour palier à ce petit atout bougonnant, je dégaine quelques gadgets et ruses pour essayer de l’appâter. Est-ce que ça marche ? Je te dis tout cela de suite !

 

Occuper la petite heure que l’on a devant soi par une séance de course à pied, c’est tout à fait possible et envisageable. Mais, parfois (okay, souvent !), il n’est pas facile de rendre cette activité fun et ludique. Par conséquent, je te liste aujourd’hui mes petites ruses et mes petits gadgets qui me permettent de courir plus motivée !

 

Dégainer ma paire d’écouteurs bluetooth

Au moment où j’envisageais de m’offrir un bon casque audio filiaire qui prend une place monumentale, voilà qu’une amie m’offre une paire d’écouteurs bluetooth. Et ce cadeau, à l’opposé de mes envies s’est avéré être une parfaite révélation. Deux écouteurs reliés par un petit fil discret, et voilà le gadget parfait pour courir en musique. L’encombrement est réduit à son maximum et les écouteurs, en intra-auriculaires, tiennent parfaitement en place. Sans compter l’isolation avec l’extérieur qui est sans reproche et le son tout particulièrement performant. Non seulement je suis plus que ravie de ce cadeau mais je crois vraiment ne plus pouvoir m’en passer. Car, au delà de la séance sport, j’utilise volontiers cet accessoire dans le train où lorsque je veux regarder un film de façon parfaitement immergée en oubliant, finalement, que je porte une paire d’écouteurs.

Parce que j’aime tout particulièrement ce petit accessoire, voici le modèle que je possède et que je ne saurais que te recommander : écouteurs bluetooth Sony (35 €)

Porter ma montre connectée

De même que pour la précédente ruse, je n’aurais jamais franchi le pas du traqueur d’activité si l’un ne mes amis ne l’avait fait pour moi. Enfin si, mais je l’aurais franchi pour un modèle Garmin tellement coûteux que j’étais partie pour me l’offrir dans sept ans. C’est que, du côté de ces gadgets, je ne jurais que par cette marque qui embarque un GPS et fonctionne parfaitement bien sans avoir son téléphone à proximité. Seulement, depuis mon dernier anniversaire donc, je suis propriétaire d’une petite montre connectée Xaomi. L’entrée de gamme du genre et la discrétion en prime. Ce petit gadget à mon poignet lors de mes sorties running, comptabilise mes pas, chronomètre mon temps de course et vibre à chaque kilomètre franchi. Plus pratique que le téléphone pour observer ses temps intermédiaires et son rythme en temps réel, ce petit outil est également super intéressant puisqu’il s’attaque à mes fameux battements par minute. A la fin de ma course, je retrouve une fiche bilan de ma sortie avec mes temps, le graphique de mon activité cardiaque et plein de petits détails qui ont quelque chose de particulièrement motivant.

Finalement, même si elle ne paye pas de mine, elle en a sous le capot cette petite Xiaomi et, j’avoue, je commence à franchement m’attacher à ses fonctionnalités qui me motivent dans mes activités. Traqueur d’activité Xiaomi (34 €)

Activer l’application Runtastic

Même si, comme je le disais plus haut, j’apprécie porter ma montre connectée lors de mes sorties, je continue d’utiliser fréquemment Runtastic qui est l’application à l’interface la plus fun et la plus ludique que je connaisse. Je t’en avais parlé dans un précédent article, c’est vraiment ce joujou-ci qui m’a remis en piste.

Préparer mes parcours à l’avance

Il n’est pas toujours facile de partir courir motivé si l’on prévoit de fouler encore et toujours le même parcours. Aussi, pour changer d’horizon de course, j’essaie de prévisualiser mon parcours à l’avance. Simplement dans ma tête, simplement avec mes connaissances du secteur dans lequel j’ai prévu de m’aventurer. Et, pour plus de précision en terme de distance et de dénivelé, j’utilise fréquemment le site VisuGPX pour tracer mes parcours à l’avance mais aussi pour découvrir de nouveaux sentiers dont je n’ai pas encore connaissance.

Enfiler ma ceinture Shapeheart

Aha en voilà encore un gadget que je n’aurais encore pas acheté de moi même mais dont je ne peux désormais plus me passer. Mais cette ceinture de running, et plus précisément celle de cette marque-ci, répond parfaitement à toutes les petites failles techniques que peu comporter une tenue de course à pied. Aussi, cette ceinture comporte quelques petites poches bien utiles pour transporter ses clés notamment. Mais, le plus gros point fort de cet objet c’est sa pochette spéciale téléphone maintenue la ceinture grâce à une accroche magnétique . Et cela, c’est particulièrement pratique lorsque l’on a besoin d’utiliser son téléphone en pleine course pour, par exemple, changer de playlist ou, tout simplement, pour lancer Runtastic au début de la séance. Je l’adore et elle ne me gène absolument pas lors de mes déplacements. D’ailleurs, si je porte un legging taille haute, je peux tout à fait la cacher sous mon tee-shirt : discrétion garantie ! Alors, okay, techniquement, courir avec ce genre d’accessoire n’a rien de bien motivant, mais courir avec moins de contraintes techniques est, en revanche, bien plus agréable !

Ceinture Shapeheart avec poche pour téléphone portable et support magnétique (39,95€) existe aussi en version brassard (39,95€) (marque française)

S’engager dans des coins inexplorés

Au début, j’avoue, j’avais vraiment peur de m’engager dans des rues, des quartiers ou, plus généralement, dans des coins que je ne connaissais du tout. Je craignais de me retrouver dans une impasse, de devoir faire demi-tour. J’avais tout aussi peur de m’engager sur un terrain pas forcément très attractif, à courir le long d’une voie rapide, attendant impatiemment la prochaine bifurcation. Et puis, il faut reconnaître que cette exploration a aussi du bon. Les bonnes surprises sont tout de même plus fréquente que les mauvaises. Au détour d’une rue, on s’étonne à découvrir un joli parc, une piste cyclable ou un petit stade autour duquel on va pouvoir faire quelques tours. Et puis, quand bien même notre esprit d’aventure nous conduit dans des coins pas sexy, c’est pas grave, on rebrousse chemin ou on poursuit sans se poser trop de questions. Les distances s’accumulent et on en ressort tout de même avec la fierté d’avoir parcouru une un peu plus que ce que l’on c’était imaginé.

Initialement, je comptais sur cet article pour t’annoncer que je m’apprêtais à courir mon tout premier trail. Mais, pour des raisons professionnelles, j’ai dû me résoudre à ne pas y participer. Je cherche donc un prochain challenge sportif, as-tu quelque chose à me suggérer ?
Et sinon, toi, tu fais quoi pour courir plus motivé ?


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

2 Comments

  1. Coucou Charline,
    J’ai enfin lu ton nouvel article et ça parle de running, j’aime !!! Alors c’est un peu tout l’opposé pour moi ;) Je cours sans musique et sans téléphone portable. J’aime conserver cette parenthèse pour laisser mon cerveau divaguer à son aise et ne pas me créer un faux rythme. Par contre j’ai une vieille Garmin qui m’a couté 150€ il y a maintenant 5 ans et qui fonctionne toujours bien. Alors oui, elle est moche, elle est grosse et il faut un peu de temps pour qu’elle trouve le satellite mais une fois que c’est bon, elle vibre tous les km, a plein de fonctionnalités sympa et surtout ne se décharge presque pas ;) Par contre, j’ai souvent mon chien avec moi et c’est la meilleure des motivations de la voir cavaler en pleine forêt !!
    • Coucou Marie,
      Peut-être qu’un jour je m’offrirais une Garmin parce que, bon, j’avoue c’est top aussi de ne pas avoir besoin d’avoir son téléphone à proximité (moi si je me fis à ma montre sans connexion satellite, je cours 10 bornes et elle me dit que j’en ai fait quatre…).
      Par contre, courir avec ton chien, j’imagine que c’est une bonne dose de motivation en effet. Et puis ça permet de faire d’une pierre deux coups : aller se défouler et emmener son chien se promener ! Double bénef’ comme on dit :)
      Merci de ton passage et de ta fidélité.
      Bisous
      Bonne journée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.