Mes envies de bio pour consommer plus slow

Mes_envies_bios

Aux fondamentalismes de la religion Cheap fille, il y a : déjouer les plans du grand maître marketing, se délecter des produits aux meilleurs rapport qualité/prix, se faire plaisir sans craquer son livret A et tenter de recentrer ses besoins, pour consommer mieux et moins. C’est sur ce dernier point, tout en suivant les préceptes Slow Cosmétique dont je suis en train de prendre de plus en plus connaissance, qu’est née cette liste de produits qui me font envie, histoire de repenser ma consommation cosmétique à venir. 

Du beurre de karité

Blasée des crèmes hydratantes et beurres corporels qui ne valent globalement pas plus d’un kopeck, j’ai envie de me tourner vers le beurre de karité. Et ce depuis depuis que j’ai laissé trainer mes doigts dans le pot de celui d’une copine. Conquise par une texture agréable et carrément riche, il est peut-être parfois plus fiable de revenir aux essentiels lorsqu’il s’agit de faire enfin disparaitre la peau de coco de mes jambes de gazelle.
Et pourquoi pas celui de Cattier ? 10,20 €/100 g

Des soins pour cheveux Lavera

Depuis que je me suis mise en tête de bannir les silicones et autres composants douteux de ma routine capillaire, s’est ouvert en moi, une grande quête pour, tel Arthur avec le Saint-Graal, tenter de débusquer le shampoing parfait. Une croisade débutée il y un peu plus d’un an et qui, pour le moment, n’a pas vraiment débouché sur quelque chose de concret.
En ligne de mire des conditions que devra arborer le dit shampoing : un équilibre le plus avantageux qui soit entre prix (inférieur à 10 €), composition (la plus clean possible) et efficacité (lavage espacés de trois jours, cheveux qui brillent, douceur, tout-ça-tout-ça). Les soins capillaires Lavera m’ont été largement conseillés par ma copine Mélissa (GoldenWendy, ai-je encore vraiment besoin de te la présenter ?) avec le soutien d’une bonne partie de la blogosphère Belge.
Et pourquoi pas le shampoing Lavera réparateur Kératine-Rose – 5,10 €/200 ml – Bébé au naturel

Un shampoing solide

Dans cette même quête du shampoing parfait, pourquoi ne pas entrouvrir les portes de la cosmétique solide ? Car après tout, s’ils réunissent mes trois grands critères et, qu’en plus, ils me rendent terriblement curieuse, je ne vois pas ce qui me retiens de ne pas leur laisser une chance pour prétendre au titre.
Et pourquoi pas le shampoing solide Lamazuna ? 12,50 €/55g
Ou encore le shampoing solide Bonne Tête de la savonnerie Les Essentiels ? 13,20 €/150g

Des cotons lavables

Entre démaquillage des yeux à l’huile, démaquillage du teint, retouche make-up, débarbouillage en tout genre, je suis un très mauvais exemple niveau consommation de disques démaquillants. Et depuis plusieurs mois, de petits carrés démaquillants lavables commencent à pointer sérieusement le bout de leur nez. J’en vois dans tous les magasins bio que j’arpentent et à chaque Url que je déroule lorsque je farfouille du côté de mes e-shops favoris. A l’évidence, ils sont en train de m’aguicher dangereusement pour que je regagne un sentier plus responsable de ce côté là de ma salle-de-bain.
Et pourquoi pas les Carrés Magiques Fun Ethic ? – 6,95 €/Les cinq

De l’huile essentielle d’ylang-ylang

Il paraitrait que l’huile essentielle d’ylang-ylang fait briller les cheveux. Et coupler à mon nouveau petit dada d’utilisation des huiles essentielles, je ne demande qu’à voir.
Et pourquoi pas celle d’Aroma Zone ? 3,70 €/5 ml

Un gant exfoliant

Même si mon gommage corporel au marc de café, cheap à souhait, me plait beaucoup, il n’empêche qu’il est la garantie de dégueulasser systématiquement ma baignoire après chaque utilisation. Par ailleurs, le gant de crin (et ses dérivés) offre, à son sens, une capacité d’exfoliation bien plus « décapante » histoire de dézinguer, une bonne fois pour toute, les peaux mortes et limiter ainsi considérablement, la sournoiserie de certains poils cherchant à se faufiler sous la peau, façon ninja sous-cutané.
Et pourquoi pas ce gant en lin et chanvre Rose & Nadine ? 3,30 € (promo)

 Et toi, déjà conquise par certains de ces produis ?
Je suis toute ouïe si tu as le moindre conseil.

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

20 Comments

  1. Pour les cheveux j’utilise une routine sans silicone, ça change la vie :D Pour le moment je dois terminer mon shampooing Fleurance Nature (qui est super en passant) puis je vais attaquer mes produits Klorane aux dattiers du désert: ça sent troooop bon et j’en entends que du bien *o*
    Les produits Lamazuna me font trop envie, je trouve les packagings vraiment classes et décalés, j’adore :D
    Bises ♥
    • Oh oui, je suis complètement ultra d’accord avec toi concernant les produits Lamazuna. J’aime beaucoup leur image également oui.
      J’entends, c’est vrai, beaucoup de bien de la marque Fleurance Nature, mais je ne me suis pas encore sérieusement penché sur la question. Si mes prochains tests n’ont rien de concluant, je ferais peut-être entrer ces shampooing dans la compétition :-)

      Merci de ta visite et à la prochaine ! :-)

  2. Hello !!
    Ouahhh 2 commentaires en moins d’1 semaine, mais que m’arrive-t-il, moi la lectrice silencieuse …
    Je suis adepte des cotons lavables depuis pioufff, sais même plus, mais je suis une fan absolue. Les cotons jetables c’est uniquement pour le vernis (et encore quand je n’utilise pas le dissolvant en pot ! sauf pour les orteils bien sur :) Ça peut faire un investissement au départ mais les économies sont vite réalisées !!
    Le gant exfoliant, j’ai (2 même je crois), mais je ne m’en sers quasi pas… et je ne sais pas pourquoi …
    Tiens nous au courant de tes essais :)
    Des bises !
    • Whouhou ! Party fever !
      En tout cas, si c’est moi qui te donne envie de t’exprimer, j’en suis plus que contente :D

      Les cotons lavables me rendent à la fois curieuse mais ultra perplexe.
      Petit 1, parce que je n’ai pas de machine à laver, petit 2, parce que j’utilise beaucoup de cotons (environ quatre par jours, donc voilà, je te laisse faire le calcul de combien de cotons lavables il faut que j’achète au rendement d’une machine tous les 9 jours environ) et enfin, petit 3, je trouve ça tout de même vachement chéros. Même si, oui, bien sûr, ça se rentabilise mais à mon sens, pas si vite que ça (quand je vois qu’un paquet de cotons me coute moins d’un euro).

      Enfin, à l’évidence je suis trop curieuse pour ne pas tester. Et quand j’aurais fini par bien peser le pour et le contre, je viendrais en parler dans un nouveau billet que tu seras, forcément, obligée de commenter ;-)

      La bise

      • Oui, oui c’est bien toi qui me donne envie de commenter !! Pour les cotons lavables, c’est sur que si tu n’as pas de machine à laver, c’est tout de suite moins pratique. Je n’utilisais pas non plus beaucoup de coton au préalable vu que je me démaquille à l’huile et que j’applique la plupart du temps ma lotion à la main :)
        Pour ce qui est de tester moi j’avais pris le Kit d’essai des tendances d’emma (3 carrés en matière différente) qui est totalement remboursé (y compris frais de port) sous forme d’avoir sur une commande. Je trouve que l’idée est pas mal.

        Bonne journée (et des bises !)

  3. J’avais également envie de tester les cotons lavables. Je me démaquille à l’huile et je rince avec un hydrolat. Cependant, j’ai lu beaucoup d’avis disant qu’ils absorbent beaucoup le liquide. Du coup, je suis un peu perplexe !
  4. Coucou !

    Personnellement j’ai du mal à utiliser régulièrement tout ce qui est lait ou beurre corporel (et pourtant j’en ai des flacons chez moi…), des astuces pour les utiliser plus facilement ?
    Le shampoing solide, m’intrigue beaucoup moi aussi, ça à l’air quand-même pas mal pratique ce truc là ! Surtout pour un week-end à l’extérieur, ou pour les vacances.
    Les cotons lavables, c’est vrai que c’est bien niveau économie et environnement, mais encore faut-il penser à les laver… Ce qui n’est pas forcément mon cas x)

    Des bisous,
    Floriane :)

    • J’utilise peu d’hydratants pour le corps, par flemme dans un premier temps (un corps à badigeonner, c’est long) et puis aussi parce que ça me fait trop prendre conscience de « l’ampleur des dégâts » (et là, je parle pas des tracas cutanés :S). Mais de temps en temps, quand peau de croco il y a, je me force à me passer une petite couche de crème hydratante (j’utilise celle de Bioderma, qui est d’ailleurs, la seule crème pour laquelle je vois un réel effet hydratant immédiat).
      Hélas, ce n’est donc pas vers moi que tu peux te tourner si tu veux des conseils pour se forcer un peu plus à hydrater la chère peau soyeuse de ton corps de déesse.
      Passe une bonne soirée, des bisous !
  5. Coucou !
    Super, une wish-list spécial bio :D
    Tout comme toi, j’aimerais vraiment m’acheter des lingettes démaquillantes lavables, je ne connaissais pas les carrés magiques Fun’ethic mais j’ai repéré des petits cotons dans le magasin bio près de chez moi qui ont l’air doux, doux, doux.
    J’ai déjà testé plusieurs shampooings solides et je n’ai vraiment pas aimé, même en essayant sur plusieurs semaines. Le seul que j’ai pu assez apprécier était le  »pousse plus vite » (il me semble qu’il ne se nomme plus ainsi) de chez Lush, il aidait véritablement mes cheveux à moins tomber mais malheureusement, je n’arrive vraiment pas à être en amour avec le format  »solide »…
    A bientôt :)
    • Hey !
      Le format solide des shampoings me laisse curieuse, mais j’ai également peur qu’il finisse en épave fondue sur le rebord de ma baignoire. Est-ce artistique ?
      (BIM ! Jeux de mots power !)
      (pardon*)
      Quoi qu’il en soit, si je franchis le pas, je serais bien évidemment là, pour en parler :-)
      Passe une bonne soirée, à la prochaine !
  6. Coucou Charline,
    Je commence aussi à m’y mettre à la bio attitude, je ne suis pas une adepte à 100% parce que parfois niveau prix ça peut faire crisser les dents. J’ai trouvé quelques cosmétiques qui valent le coup d’être présentés. J’utilise depuis quelques mois les shampoings de la marque Naturé moi, ce n’est pas du bio à 100%, mais ils utilisent quelques produits bio dans la composition de leurs produits. Ces derniers sont composés à 93% (il me semble) de produits naturels. Leurs shampoings sont sans cochonneries telles que les sulfates, parabens et silicones. Et le meilleur… Non testé sur les animaux! Leurs prix sont vraiment très abordables, normalement tu peux les trouver dans n’importe quel supermarché, dans le rayon habituel des shampoings.

    Des bisous :)
    Marie

    • Bonsoir Marie,

      Le bio est clairement beaucoup trop cher, top peu accessible et c’est à mon sens un énorme problème !
      Aussi parce que les petites marques qui tentent de s’accrocher en proposant des produits bio moins chères, c’est leur crédibilité qui est remis en cause, façon « un produit bio si peu cher, ‘doit pas vraiment être super bio alors ».
      Je m’insurge ! Et c’est vraiment dommage.
      En revanche, je n’ai jamais entendu parlé de la marque Naturé moi, il faudrait que je fasse un peu plus attention à ce que je peux trouver dans mon supermarché à l’avenir.

      Des bisous à toi également :-)

  7. Coucou,
    lavera est top tu verras, les masques aussi sont vraiment bien, on a les cheveux tout doudou après ça ! Pour les produits capillaires bio, tu as la marque Logona qui est pas mal aussi.
    Avant de découvrir ces produits là, j’étais fan des shampoings solides de Lush, c’est vraiment super pratique, très économique, et je trouvais ça marrant aussi à utiliser.
    • Bonsoir Mel,

      Aaaaaaa, tu es en train toi aussi, de me pousser, comme Mélissa, à rejoindre le clan Lavera ;-)

      Logona est semble-t-il une marque sérieuse et plutôt intéressante. Hélas, ils ne remplissent pas vraiment les critères de prix que je me suis fixé. Mais à voir, pourquoi pas. Si tout ce que j’ai testé avant, ne me conviens toujours pas…

      Très bonne soirée.

  8. Comme toi je pense de plus en plus à me tourner vers des produits naturels et bio et ta liste me donnent des envies ! J’aimerais beaucoup tester le beurre de karité pure et le shampoing solide de Lazumama. C’est la marque dont on avait reçu une éponge à l’événement Oh my blog :)
    Par contre les cotons lavables je pense que ce n’est pas pour moi. Je ne serais pas assez soigneuse pour les mettre de côté et penser à laver. Je sens que je me retrouverais souvent sans coton et c’est bien embêtant lol !
    Bisous bisous
    • Je suis aussi très curieuse de voir comment je vais pouvoir adapter mon quotidien avec les cotons lavables, c’est pourquoi, je vais certainement franchir le pas.
      L’éponge konjac, c’est un peu ma grande révélation de ces derniers mois. Je suis en train de doucement « terminer » ma précédente éponge et je suis bien contente d’en avoir déjà une dans mes tiroirs ;-)
      Merci de ta venue Romy et à très bientôt.
  9. Hello,
    je me permets de laisser un petit mot car ça m’a fait sourire de lire ton article,j’ai un peu les mêmes envies.
    Lavera j’en suis dingue (je n’ai que des produits corps pour le moment) et il parait que leur gamme cheveux est top.
    Les shampoings solides, j’aimerai à moyen terme en fabriquer, mais je finis d’abord mes produits ;-)
    Pour les lingettes démaquillantes lavables, j’en ai faite à partir de de lingettes microfibres trouvées chez Action, double face, hyper douce, colorées c’est tout ce qu’il me fallait (j’ai piqué l’idée simple et géniale sur le blog de PeauNeuve)
    Et devine ce que j’ai acheté lors de ma dernière commande Fleurance Nature? Du beurre de karité et de l’HE d’Ylang Ylang, et je ne regrette pas mon achat, c’est un régal d’utiliser ces choses là.
    • Pssst… tu sais quoi ? J’ai ENFIN acheté sur shampooing lavera et j’ai carrément hâte de terminer le précédent pour pouvoir me mousser les cheveux avec ;-)
      En vrai, j’ai même acheté deux ou trois petites autres choses de cette wishlist et je t’en parlerai sur le blog évidemment. Mais avant, je prends bien le temps de tester tout ça.

      PS : par contre, en vrai, ça sent pas très bon l’huile d’ylang ylang ou c’est moi ? :S

  10. Houlala je suis trop slow, j’ai quatre produits sur cinq !
    Les carrés démaquillants : très pratique, adoptés.
    Les shampoings lavera : j’adore, couplé à l’après shampoing de la même marque, mes cheveux n’ont jamais été aussi doux et brillants.
    L’ylang-ylang : je m’en sers pour une mixture pour les cheveux … ça sent un peu fort mais ça reste une odeur florale ;)
    Le gant exfoliant : tellement mille fois plus rapide que de devoir aller acheter un pot, s’en tartiner, frotter, rincer, et puis racheter un pot ! Là tu frottes et c’est tout, économies monstrueuses.
    Vive la slow cosmétique, tu as repéré de très bons produits ! :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.