Mes conseils pour se mettre en branle

Quatre ans désormais que je suis « freelance à mis-temps » et que j’exerce depuis mon petit chez moi. Pourtant, même avec un recul de quatre ans, ce que je trouve de plus difficile dans cette façon de travailler (avec les factures impayées), c’est de se mettre en branle dès le matin. 

« Se mettre en branle ». Comprendre : débuter sa journée, commencer à bosser, ou se mettre en mouvement le matin. Que ce soit à des fins professionnelles ou pour de simples projets perso, c’est pour moi le moment le plus difficile de la journée. Il faut dire que lorsqu’on est maitre de l’organisation de sa journée, on peut se sentir perdu, démuni ou ne simplement pas savoir pas où commencer.

Aujourd’hui, la quiche organisationnelle que je suis, te livre toutefois ses petits conseils pour se motiver et se mettre en branle, dès le début de la journée.

Écouter de la musique

Et si possible, l’écouter fort

Commencer par une petite tâche

Un truc qui prend cinq minutes tout au plus. Écrire un mail, préparer un courrier, ranger le linge, passer un petit coup de fil, par exemple. Je trouve qu’il est plus facile de débuter par une petite tâche pour démarrer sa journée que d’attaquer par un gros projet en se disant « aller, je m’y colle tout de suite et après je suis tranquille ». Cette seconde technique, qui semble tout de même faire ses preuves pour pas mal de monde, sur moi, ne fonctionne absolument jamais !

Faire une balade

Pour la plupart des gens, sortir de chez soit, marcher un peu, et pourquoi pas prendre des transports et une façon obligatoire de se mettre en branle Si tu bosses de chez toi, évidemment, tu n’as pas à te déplacer pour te rendre sur ton lieu de travail. Mais pourquoi ne pas chercher à simuler ce déplacement maison/travail ? Profite de cette mini balade pour aller à la banque, à la Poste ou simplement pour faire un tour de quartier et tu verras, tu rentreras avec un peu plus de motivation. 

Lancer un minuteur

Je t’avais déjà parlé dans un précédent article de ma façon préférée de travailler en séquençant ses taches par tranches de 25 minutes. Car, fractionner son temps de travail suivant ce plan c’est aussi enclencher un minuteur en se disant « aller, je pars pour bosser 25 minutes, après tout, c’est rien 25 minutes, et après, je vais prendre en café ». Finalement, tu seras assez surprise de voir que 25 minutes plus tard, tu es complètement plongée dans ton activité, oubliant complètement l’idée d’un petit macchiatto. Même si tu avais déjà commencé à faire chauffer l’eau. 

Se pomponner

Quand on bosse en freelance ou que l’on a simplement prévu de passer sa journée à la maison à ranger des papiers et faire des tâches ménagères, on est tenté de rester en home-wear, pas maquillée et les cheveux ébouriffés. Erreur. Car se préparer un minimum, enfiler de « vrais vêtements », se brosser les dents et s’asperger d’un peu de parfum fait du bien. Croupir dans sa transpiration nocturne, dans les même vêtements que dans ceux dans lesquels on a passé la nuit, avouez que ce n’est pas le top pour se motiver ?

Et toi, quels sont tes conseils pour démarrer ta journée avec force et motivation ? 


Cet article est une bonne entrée en matière pour te dire que le blog en entier se remet en branle. On reprends à raison d’une publication par semaine pour le moment (le mercredi !). Merci à toutes celles et à tous ceux qui m’ont envoyé de bienveillants messages à propos de mon état de santé. Si je ne suis toutefois pas bien avancée sur les désagréments que me pond mon fichu corps, sachez que je vais bien. Voire même, que je vais bien mieux !
La bise !


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

9 Comments

  1. Oh oui ! Tellement d’accord ! Pour ma part c’est aussi parfois m’atteler à des tâches ménagères, genre la vaisselle, pour me mettre en mouvement, c’est emmener mon fils à l’école, ce qui m’oblige à être un minimum préparée, c’est aussi ouvrir mon agenda, et bizarrement quand je vois la liste de choses à faire, je me dis que je n’ai plus de temps à perdre…! Merci pour ce chouette article :)
  2. Pour ma part, je n’arrive pas à me préparer, m’habiller le matin, c’es dingue mais j’ai du mal. Souvent je le fais vers 11h30 ou avant de faire à manger le midi… Mais ton idée de se mettre des minuteurs est pas mal je trouve, je vais tester ça ;)
    • Teste et tu me diras :) Chez moi ça marche plutôt bien. Je me dis « allez, 25 minutes, c’est vraiment rien du tout ! C’est genre le temps d’une vidéo YouTube… » et puis, voilà je suis lancée. Bon, après ça, je finis tôt ou tard par aller faire une pause café, mais c’est déjà ça de pris :)
      A bientôt !
  3. Je dois avouer que j’ai tendance à faire du durer mon petit déjeuner bien trop longtemps… et que seul un passage au brossage de temps me « met vraiment en branle  » ahaha. Par contre je n’ai pas encore trouvé l’explication à ça ;)

    Bisous, Pêche

    • Tiens, justement, je viens de me brosser les dents avant de me pointer devant l’ordi pour répondre aux commentaires et lire mes mails. C’est pas complètement stupide cette histoire… :)
      Bisous, à la prochaine !
  4. Merci pour tes conseils ! C’est vrai qu’on oublie de se pomponner quand on est chez soi mais je trouve que le mood n’est pas bon au fur et à mesure de la journée !…
    Mon gros soucis c’est les tâches ménagères, j’ai envie de TOUT ranger ! …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.