Même, la féminité, la dignité et la maladie

En tant que blogueuse, il m’arrive d’être sollicitée par différentes marques pour recevoir des produits pour lesquels je ne suis pas ciblée : des communiqués pour me présenter des accessoires pour enfants, des pièces de literie ou encore des « jouets pour adulte ». Aujourd’hui toutefois, j’ai accepté de recevoir des produits qui n’ont pas été pensé pour moi. Et je ne peux que me réjouir de cela.

Je saisi souvent la chance que j’ai d’avoir grandi dans une famille aimante, dans un environnement bienveillant, d’avoir été scolarisée et aidée financièrement jusqu’au crépuscule de mes études. Je sais que j’ai aussi de la chance quand je constate que je suis en pleine forme, que je ne souffre pas et que, ni moi ni mon entourage, n’avons été touché par une grave maladie.

Toutefois, si j’ai cette chance aujourd’hui, je sais aussi qu’il n’en sera peut-être pas de même dans plusieurs années et, qui sait, peut-être dans quelques mois.

Contrairement à ce que j’ai l’habitude de te proposer sur le blog, des articles plus ou moins intéressants avec un maximum de fourberies dedans, aujourd’hui, on va garder un cap un peu plus sérieux. Car, il y a plusieurs semaines, c’est la marque Même qui m’a sollicitée pour me faire part de leur initiative et des produits qu’ils commercialisent ; une marque à l’origine de soins cosmétiques idéalement pensés pour répondre aux besoins des femmes atteintes de cancer.

Au cœur de la beauté, Même dans la maladie

Combattre le cancer est un challenge pour lequel il est évident que personne n’est préparé. Et, lorsqu’il faut affronter les lourds traitements, chaque petit allier est certainement bon à prendre.

De prime abord, les cosmétiques signées Même offrent une jolie mise en bouche. Des packagings simples, joliment composés et loin de toutes ressemblances avec les emballages de quelconque soins médicaux. Les tubes et autres flacons pourraient être distribuées chez Sephora ou Mariaunnaud que cela ne jurerai pas. Et puis, tiens d’ailleurs, après tout, pourquoi ces soins n’auraient-ils pas leur place dans ce genre de grande enseigne ?

Chaque produit est, par ailleurs, accompagné d’une phrase joliment choisie : un brin humoristique, un brin combative. « Même moi je me mets du baume au corps », « Même moi je donne corps à mes rêves » ou encore « Même moi je garde la tête haute », pour te citer quelques exemples.

Enfin, ce qui m’a énormément plu relève peut-être de la futilité et du détail mais, j’ai tout de suite remarqué que nulle-part n’apparaissait la notion de cancer ou de maladie sur les emballages. Si, certes, les soins ont bien été pensés pour coller aux besoins des malades, rien sur le flacon n’y fait écho. Et, à mon sens, cela est une très très très bonne chose. Après tout, chaque femme, même cancéreuse, doit pouvoir continuer de se faire belle si elle le désire, sans avoir le sentiment de suivre un nouveau pilier de son traitement.

Des cosmétiques pensés pour répondre à des besoins particuliers

Pas besoin d’être spécialiste pour savoir que les traitements subis par les malades du cancer (chimiothérapie, radiothérapie…) sont lourds et non dénués d’effets secondaires contraignants. La peau, les cheveux et les ongles se fragilisent et les soins cosmétiques quotidiens et habituels ne sont alors plus vraiment adaptés.

C’est là que Même entre en jeu avec des produits idéalement conçus et adéquats. Sans compter que la composition de tous les produits de la gamme est, elle aussi, particulièrement soignée pour être la plus naturelle possible.

Les textures, quant à elles sont agréables, fraîches et les odeurs, très peu marquées. Un équilibre parfait qui permet, à mon sens, d’être particulièrement bien toléré et de plaire à un maximum de personnes.

Et pour parfaire tout cela, les produits sont conçus et fabriqués en France et tu connais maintenant mon amour pour les initiatives françaises ; encore plus pour celles qui ont le cœur sur la main, comme c’est le cas de Même.

Je vais conclure en t’adresse une petite confidence. Parce que je suis un peu superstitieuse et de la même façon que l’on « défend » aux gens de jouer avec un fauteuil roulant ou des béquilles, je me suis un peu « défendu » de tester ces produits. Toutefois, j’ai tout de même jugé bon d’évoquer cette petite marque avec toi car j’estime qu’elle mérite qu’on en parle. Et, enfin, sache que les produits que j’ai reçu seront bientôt en route pour faire plaisir à quelqu’un qui en a plus besoin que moi…

Tous les produits en détails sur le site Même

Et toi, dis moi, est-ce que tu penses qu’on devrait pourvoir retrouver ces produits chez Sephora ?


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

13 Comments

  1. Coucou Charline,

    Avant de faire un commentaire un peu plus sérieux, je vais commencer par : Lol, des jouets pour adultes ? :)
    Plus sérieusement, c’est une belle initiative de la marque. Ayant eu des personnes autour de moi atteintes par cette saloperie (pour moi, il n’y a pas d’autre terme, enfin si mais pire que celui-là et je préfère rester polie un minimum), j’ai vu aussi à quel point certaines choses peuvent leur faire plaisir, comme une manucure lors de la chimio, en attendant. Ou des associations qui font des soins il me semble esthétique pour les femmes malades. Et je trouve que c’est magnifique d’y penser. Je pense que pour cette marque, après ce n’est peut être pas le cas, mais si cela a été conçu pour les femmes malades, le plus adapté reste la vente en pharmacie, car cela reste l’endroit où l’on a le plus confiance pour prendre un cosmétique « de « soin ». Le terme ne me plait pas, car ce n’est pas réellement ce que je veux dire, mais dans le sens où lorsque l’on a un problème de peau, on se tourne généralement plus vers la parapharmacie, Mais, la vente en grande enseigne démocratiserait plus la chose. Surtout si cela peut inspirer d’autres marques à le fair, car après tout prendre soin de soi à ce moment là est le plus important dans cette bataille.

    Merci pour cet article (et de donner aussi à quelqu’un qui en a besoin).
    Bon mardi,
    Bisous
    Lauriane

    • Coucou Lauriane et merci de te retrouver ici comme à chacune de mes nouvelles parutions :)

      En effet, distribuée ce genre de produits en parapharmacie me semble tout à fait pertinent, tu as raison. D’ailleurs je pense que la marque a dû y penser bien avant nous. Et peut-être même que l’on peut déjà retrouver ces soins dans ce type d’établissements.

      A bientôt en tout cas
      La bise !

  2. Bonjour Charline,

    C’est une très belle initiative ou plutôt de très belles initiatives que tu nous présente aujourd’hui, autant de la part de la marque que de créer ce type de produits, que de ta part de les partager dans cet article, quand bien même ça ne te touche pas personnellement et si j’ai bien compris d’en faire en plus cadeau à une personne qui en aura plus besoin que toi.

    Je trouve ces produits très jolis et attrayants, tout autant que des cosmétiques que l’on trouverait dans n’importe quelle boutique spécialisée et je suis d’accord avec toi, on devrait pouvoir les trouver dans des boutiques comme Sephora, Nocibé, Beauty Success, etc… Il n’y a rien de choquant à cela d’ailleurs, je pense juste que l’initiative est récente et qu’elle mérite d’être développée. J’espère que ça viendra avec le temps :)

    Je comprends que tu n’ai pas souhaité tester les produits, mais j’avoue que j’étais curieuse de connaître leur effet, efficacité, rendu, etc… et ton avis :) Les packagings donnent envie en tout cas.

    Merci à toi pour cet article
    Bonne journée. A bientôt.

    • Coucou Elodie

      Merci de me laisser un petit mot aujourd’hui, je suis ravie de te lire et je comprends tout à fait ta frustration quand au fait de ne pas avoir donné mon avis sur l’efficacité et les effets de ces produits. Mais c’est vrai que mes besoins étant certainement différents de ceux d’une femme atteinte de cancer, j’ai joué ce parti pris, de ne pas m’attarder sur le test des produits.

      Passe une très bonne soirée et à très bientôt je l’espère

    • Coucou Justine et merci de ton passage.
      A défaut de pouvoir les retrouver partout, sache que je suis particulièrement contente d’en parler et de participer (dans une certaine mesure), à la médiatisation de la marque.
      A bientôt !

  3. Je connaissais malheureusement déjà cette marque, car une des personnes de ma famille est touchée par cette maladie. Je trouve leur initiative vraiment très bien, et elle mériterait d’être plus largement connue, je trouve ça vraiment très bien que tu en parle !

  4. C’est un très bel article Charline. Tout en pudeur. C’est un plaisir à lire. Travaillant en cancérologie c’est un plaisir de decouvrir cette marque que je vais pouvoir proposer à mes patientes. Je comprends tout à fait ta volonté de ne pas tester ces produits, j’aurais un peu la même superstition…
    Je suis d’accord avec toi c’est une marque qu’on devrait pouvoir retrouver facilement dans le commerce.
    Merci pour cette belle découverte.
    Bisous

Laisser un commentaire