Maman, papa, ça y est : j’ai fait ma liste

Va savoir ce qu’il y a cette année qui fait que je n’ai pas envie ni besoin d’extravagance à Noël. Moi qui adore faire des cadeaux, je n’ai, cet hiver, pas tellement envie d’en recevoir. Je crois, que ce que je veux par dessus tout, c’est revoir ma famille, faire des blagues avec mon petit frère et manger le plus de Pannetone possible.

Chaque année, c’est presque pour ma maman (et moi mon petit-ami) uniquement que je rédige ce billet. Elle qui, bien avant que ne s’ouvre décembre, me demande : « au fait, elle arrive bientôt ta liste au Père Noël ? ».

Tiens, d’ailleurs, pas plus tard que ce vendredi 7 décembre, au matin (jour de parution de l’article), elle me l’a encore réclamé. Alors, pour ne pas manquer le coche de cette petite tradition familiale et bloguesque que nous, avons, voici ma lettre au Père Noël. 

Du génépi maison

Je sais qu’il y a, en ce moment même, une cuvée spéciale qui se bonifie dans le fond d’un placard savoyard. Petit Papa Noël peux tu m’en mettre une fiole de côté ?

Une marinière Saint James X Le Slip Français

J’adore Saint James depuis le jour où je me suis acheté ma première marinière dans leur boutique de Saint-Malo. Ma marinière qui, au passage, est devenue la pièce préférée de ma garde robe. En parallèle, je suis complètement admiratrice de l’aventure Le Slip Français. Alors, l’alliance des deux, me donne tout particulièrement envie. Et puis une marinière rouge avec un col bleu, c’est quand même super joli. :) (PS : juste au cas où, comme ça, je fais une taille M)

Une tomme

Une tomme, une tommette, un bon gros bout de fromage ou n’importe quoi qui y ressemble. Par extension, l’horizon d’une petite soirée parisienne entre pain, vin et from’ton. Le tout avec quelques bons copains, évidemment.

« Mon premier Copains des Bois »

Je suis convaincue que c’est ce livre qu’on m’a offert dans mon âge tendre et que j’ai dévoré jusqu’à ce que l’ouvrage soit littéralement déchiqueté (je n’étais pas une enfant minutieuse et nous avions un chien, vois-tu). Ma nostalgie me rattrape et j’ai envie de garder définitivement avec moi ce livre qui m’a vu grandir un peu. Au risque que cette nostalgie me donne envie d’avoir des mioches. Il y en a un peu sur Amazon.

De la confiture maison

Mon papa a préparé une cuvée de coings 2018 et ma belle-maman a bien d’autres « cépages » très intéressants dans sa cave.

De la pâte à tartiner Les Délices d’Arthur

Les Délices d’Arthur sont à la pâte à tartiner ce que Jean Dujardin est au cinéma français. C’est le Grall, tout bonnement, dans un pot en verre.

Des moules à madeleines

Va savoir pourquoi, j’ai une irrésistible envie de madeleines depuis des mois. Comme je tiens à des moules en métal, je glisse ici un lien direct vers des moules en fer blanc. En plus, comme il s’agit d’un lien affilié, si ma maman passe commande, hop, je récupère un petit pourcentage de la commande : double bénèf’.

Evidemment, tout cela n’est qu’une liste non exhaustive. L’important c’est quand même de manger du Panettone. Allez, bisous et à Noël !

Et toi, qu’est-ce que tu as commandé cette année au Père-Noël ?

Crédits photo : Freepik


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

One Comment

  1. Coucou Charline !
    J’aime bien ta liste de Noël: des bonnes choses à manger et à boire, un livre et un joli vêtement :) Par contre, j’ai déjà eu des moules à madeleine en métal, j’ai du les jeter après avoir tenté une version miel/amandes… J’en ai en silicone depuis quelques années et c’est beaucoup beaucoup plus simple !!
    J’espère que tu seras comblée…
    Belle soirée à toi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.