Mailorama, le bon plan pour tes achats sur Internet

Mailorama

Je suis sûre que si je fouillais dans ton porte-feuille je tomberais certainement sur la carte fidélité de ton supermarché fétiche. Du coup, j’imagine que tu sais très bien à quoi sert ta carte et que cela fait déjà bien 11 ans que tu cumules des points à chacun de tes passages en caisse. Et bien, aujourd’hui, sur le blog, je vais te parler d’un nouveau concept fidélisation approuvé par la cheap fille que je suis : Mailorama. Imagine, une carte de fidélité virtuelle utilisable sur (presque) tout l’internet, avec des contreparties bien plus aguicheuses que cumuler 23 000 points pour enfin t’offrir l’autocuiseur de tes rêves.

Mailorama_Ecran

Mailorama, c’est donc le nom de la petite astuce rusée dont il est question aujourd’hui. Une combine pratique parce que, contrairement à une carte de fidélité, elle ne se perd pas dans ton porte-feuille, parce qu’elle ne se colle pas non plus à ta carte vitale pour feinter une disparition soudaine et puis tout simplement, parce qu’elle n’est, de toute façon, pas une carte de fidélité.
Fallait peut-être commencer par le début en fait…

Mailorama est en réalité, ce que l’on doit appeler, un site de cashback. Concrètement, c’est un site internet qui tu permet de récupérer un pourcentage sur chacun de tes achats en ligne et d’en dresser une petite cagnotte. Si je la compare avec une carte de fidélité c’est que de la même façon que tu cumules des points à chaque passage en caisse, avec Mailorama, tu cumules des euros (des vrais !) à chacune de tes validations de panier.

Alors évidemment, ça ne fonctionne pas vraiment sur tout l’internet puisque le concept ne s’étend qu’aux sites partenaires de Mailorama. Et avant que tu ne tentes de me discréditer en me disant « à coup sûr tous les partenaires doivent être des sites bien pourris qu’on utilise jamais », laisse moi alors agiter ta fibre fashionista avec ces trois petits mots : « y’a Asos ! »

… Et puis, au passage : Sephora, La Redoute, Yves Rocher, The Beautyst, Foreveur 21, The Body Shop et beaucoup (beaucoup !) d’autres.

Et comment ça marche mon cher Jammy ?

Maintenant que j’ai ton attention, passons à la pratique. Avec la réponse à la question : « En gros, comment ça fonctionne Mailorama ? »

Je te passe le détail de l’inscription sur le site, tout le monde s’en doutait.

Toolbar_Mailorama

Le petit M en Museo que tu vois là, il se transforme en cochon quand il détecte un site partenaire. Classe non ?

Pour commencer, je te conseille d’installer la toolbar Mailorama. Un petit outil pratique qui s’intègre à ton navigateur et qui t’interpelle dès que tu atterris sur un site partenaire, façon « Hey t’as vu ? Si tu achètes quelque chose ici tu pourras récupérer des sous ». Ca peut effectivement sembler racoleur mais c’est plutôt commode quand tu t’apprêtes à passer commande et que tu n’as pas forcément pensé à activer le truc au préalable.

Et puis, de cette façon, tu peux également avoir de bonnes surprises en découvrant que ton e-shop fétiche est dans la liste des partenaires et dans ce cas là, c’est « carrément trop pump it up » !

Mailorama_Cashback

Vient ensuite le moment où tu « shopes », en toute tranquillité, de la plus simple des façons. Pour ma part je suis du genre à rester de longues minutes derrière mon écran à mettre douze millions d’articles dans mon panier pour ensuite passer plusieurs jours à faire du tri jusqu’à ce que le chiffre tout en bas fasse sourire mon budget. Jure-moi de ne pas être la seule à agir ainsi ?

Voilà tu finalises alors ta commande, en faisant semblant d’être contente d’inscrire mon numéro de carte bleue dans le champ dédié. Il n’y a alors plus qu’à attendre que la phrase suivante s’affiche sur ton écran : « Le site machin.com vous remercie pour votre commande »

Tu dépenses et tu gagnes de l’argent

Pendant ce temps, Mailorama travaille dans l’ombre, exactement comme un ninja-agent-secret (oui, ça existe ! Naïve que tu es). Et récupère un petit pourcentage de ta commande (ce pourcentage varie selon les sites). Une somme virtuelle qui, au bout de quelques semaines, viendra gentiment grossir ton cochon Mailorama. Et là où c’est encore plus intéressant, c’est que le cashback est compatible avec les codes promo ou toute autre forme de réduction. Qui plus est, leur service de parrainage est actif sur le long terme puisqu’en plus des pourcentages récupérés de tes proches achats tu peux également prétendre à récupérer un pourcentage sur les gains de tes filleuls.

Cashback_Mailorama

Ah, et bien sûr, j’oubliais l’essentiel : le vrai interêt du site, ce pourquoi tu es venu t’inscrire ! Puisqu’une fois la somme de 20 € collectés, tu peux convertir le tout en cash. Ouais, en flouz, en piécettes, en petits billets, en chiffres sur ton compte : en vrais euros quoi !

Et ça, c’est carrément bien plus classe qu’un autocuiseur démodé !

— — — — — — — 

Pssst : Intéressée par Mailorama ? Laisse moi devenir ta marraine en t’inscrivant ici :-)

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

17 Comments

  1. Coucou Charline,

    J’aime beaucoup ta comparaison avec une carte de fidélité, parce qu’au final, c’est vraiment ça !
    Je suis inscrite sur iGraal depuis très longtemps, mais je n’ai jamais passé commande par ce site, c’est dommage car j’aurais pu gagner de l’argent !
    Je ne pense pas m’inscrire ici puisque j’ai déjà un compte du genre ailleurs, mais c’est vraiment un bon plan !

    Tendresse et baisers sucrés

    • Effectivement, le principe est le même que sur IGraal. Enfin je crois, parce que je n’ai jamais testé le voisin. Du coup, il n’y pas vraiment d’intérêt à être inscrit sur les deux, à mon sens. Mais pour ma part, je sens que ce site va me faire dépenser différemment sur Internet ;-)
      A bientôt Bérengère. Bisous
    • Prend le temps de bien regarder comment ça fonctionne et check aussi la liste de partenaires. Si tu as des questions, of course, je suis là et si tu décides de sauter le pas, évidemment, fait moi signe, que je puisse devenir ta marraine (et on aura toutes deux des avantages :-))
  2. Hey toi !
    Ça va ? :)
    Tout comme Bérengère, je suis inscrite sur iGraal, et c’est exactement le même principe que le site que tu nous présentes-là.
    D’ailleurs ce site est juste génial ! J’en suis déjà à 66,85€ :) va peut-être falloir que je songes à me faire un petit virement moi… ^^
    Si ça t’intéresses, j’en ai fait un article sur mon blog : http://iletaituneflo.blogspot.fr/2015/06/igraal-mon-graal.html
    Bisous.
    Flo :)
  3. Rho merci pour le bon plan! Je vais vraiment y jeter un œil!
    Ca c’était le point 1.
    Le point 2 : merci pour la dédicace « en faisant semblant d’être contente d’inscrire mon numéro de carte bleue dans le champ dédié », je suis certaine que tu parlais pour moi :P
    Bises
  4. Je me suis inscrite ya ps longtemps, après 2-3 petits problèmes j’attends avec impatience de remplir mon cochon !
    J’adore ton style, ça me tapelle un peu moi (l’autodérision, ton côté économe … :)) bref t’es géniale et je me demande pourquoi jai attendu si longtemps avant de venir faire un tour chez toi ! Tu me verras désormais souvent dans tes commentaires, c’est promi !
    Gros bisous !!
  5. Le cashback c’est toujours un bonus cool quand tu commandes! Moi je suis sur Igraal depuis mes premiers achat en ligne;) J’avais jeter un oeil aussi à mailorama, mais étant déjà hyper satisfaite d’Igraal.. J’y reste! J’ai fait un article sur mon blog pour en parler aussi, et mine de rien je me suis rendue compte que j’avais reçu plus de 400 de cashback, bon en 7 as, mais quand même :) ca fait plaisir le cashback! :p
    • C’est vrai que lorsqu’on réalise combien on a « gagné » en plusieurs années, c’est pas mal. Un jour je réaliserai combien j’ai gagné en ne fumant aucune clope de ma vie. :-) ça devrait être pas mal aussi. ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.