Ma trousse beauté brevetée pour voyager

Trousse_brevetee_voyage

Aujourd’hui, en publiant ce billet je suis consciente que c’est peut-être la troisième fois que ce genre de sujet revient sur mon blog. J’imagine que devant ce constat tu es certainement en train de te dire que je suis une névrosée de la trousse de toilette de voyage. Et tu n’as peut-être pas tord.

Tu peux considérer ce billet comme l’update d’un précédent que j’avais publié aux prémices du blog. Que dis-je, quasiment à l’ouverture d’Une cheap fille. Je parle ici comme si ce blog avait déjà plusieurs décennies et à l’évidence, c’est une façon de me trouver une excuse pour que tu ne crois pas que je recycle mes billets à peine trois mois après leur parution.

Mais soit, désormais, avec mon expérience de globe mojiteuse (nana qui parcours le monde pour boire des mojitos), j’ai commencé à développer une stratégie (presque) parfaite de la trousse de beauté de petits séjours mais aussi de week-end chez papa et maman, de sortie qui se termine sur le divan d’un ami, et de tous les moments où l’on est susceptible de passer la nuit en dehors de chez soit.

Voici donc son contenu :

Une trousse compacte

Commençons par le commencement. Et tiens, d’ailleurs, pourquoi une trousse compacte ? Et bien parce qu’elle est pratique et plus légère à transporter, bien évidemment. Mais aussi parce qu’elle te limite sur ce qu’il est vraiment nécessaire qu’elle contienne. Enfin, le troisième point fondamental pour lequel ta trousse doit être compacte c’est qu’il est impératif que tu puisses la caser dans ton sac à main. Ainsi, à chacune des soirées où tu envisageras de, au choix, squatter le canap’ de tes potes ou le lit d’un charmant jeune homme, tu seras toujours, en mesure d’effectuer un brin de toilette grâce à ta trousse dissimulée dans ton sac. Et ce, sans jamais éveiller une once de suspicion. 

Trousse_optimisée

Une brosse à dents et du dentifrice

Okay, c’est la base de la base. J’ai d’ailleurs longtemps pensé que je pouvais me passer de dentifrice (cf. mon précédent billet à ce sujet), comptant systématiquement sur quelqu’un pour me dépanner un peu de pâte au fluor. A l’évidence j’ai dû saouler tous mes potes un nombre incalculable de fois avec la question « est-ce que quelqu’un à du dentifrice pleeeeaaase ? », que maintenant je suis forcée d’être équipée.

Des cotons, du démaquillant biphasé et de l’eau micellaire

Il y a encore un an je ne m’embêtais pas avec ce genre de batterie de démaquillage, préférant de loin la « praticité » des lingettes démaquillantes. Sauf que les lingettes, clairement, c’est nul ! Ca pique la peau, ça déboite les yeux, ça fait plein de déchets et dans six cas sur dix ça me déclenche une éruption de boutons après seulement deux petites utilisations. Bref, les lingettes, ça pue !
Du coup, voilà que je suis revenu aux basics et ce grâce à la fabuleuse ruse des flacons miniatures. Autrement dit des petits flacons en plastoc’ que tu achètes dans les hauts lieux du commerce tels que Gifi ou La foire fouille. Même si, pour ce genre d’utilisation, je t’invites plutôt à recycler ce que tu possèdes déjà chez toi.
Ainsi, désormais, même en déplacement, même en week-end ou chez des amis, je conserve ma routine démaquillage habituelle. Et ma peau me le rend bien.

Des boules quies

On est jamais à l’abris de dormir dans les bras d’un beau brun fort, cultivé et charismatique (pourquoi pas lui). Et profiter de sa chaleur humaine sans subir ses ronflements intempestifs et tellement exquis.

Des préservatifs

Je le disais juste au dessus : on est jamais (jamais !) à l’abris de dormir dans les bras d’un beau brun

Des protections hygiéniques

Bien sûr y’a d’autres trucs pour lesquels on est jamais à l’abris non plus.

Trousse_beaute_parfaite

Une BB crème

Pas du tout fan de ce genre de produit at home, je suis forcée d’admettre que c’est un bon compromis teint lorsque l’on s’égare de sa salle-de-bain et de tous les subterfuges à disposition pour camoufler cernes, vieux boutons et globalement, rendre son faciès un minimum frais si tant est que la nuit avec le beau brun s’est super bien passée.

De la poudre libre

« De la poudre alors oui, bien sûr, moi j’veux bien, mais pourquoi forcément libre ? » tu me diras. Et bien pour la simple et bonne raison que la poudre libre ne pourra pas se briser en 175 morceaux en cas de choc violent dans ta trousse de toilette. Eh oui malin. Le plus malin étant encore de la choisir avec une petite houlette intégrée histoire de pas avoir à s’encombrer d’un pinceau en plus. Et pour le coup, celle d’Yves Rocher est, je trouve, complètement au poil !

Un mini crayon khol

Et voilà comment je donnee une nouvelle vie à mes crayons khôl qui s’approchent de la fin de vie. Une fois que leur taille les contraint à ne plus tenir debout dans mon pot à crayon, ils partent en voyage ! Belle retraite hein ?

Du déo

Lorsqu’il s’agit de quitter subtilement le domicile du beau brun à 6h du mat’, on a pas toujours l’occasion de prendre une douche…
(Okay, que l’on soit clair, je n’ai jamais fait ça !)
Mais le déo c’est quand même pratique en cas de besoin.

Trousse_toilette

Un rouge à lèvres

Je suis presque en train de me demander si ça n’est pas ici la base de ma trousse de beauté.

Des fards mono

Je t’avais déjà expliqué en détails pourquoi, à défaut d’une palette, j’aimais tout particulièrement emporter un ou deux fards mono lors de mes déplacements. Ainsi, je t’invite à lire le billet dédié. Mais globalement, on a qu’à dire que je voue un petit culte à mes palettes et que les emporter seraient prendre le risque de les briser. Ce qui, inévitablement, me plongerait dans une profonde tristesse.

Un pinceau double

Qui dit fards dit pinceau, of course. Le mien provient de chez Séphora et dans le sens où je ne lui attribue pas de grandes qualités, je n’ai aucun scrupules à le voir s’abîmer dans ma trousse de beauté.

Des échantillons

Globalement tous les produits dont tu disposes sous forme de miniatures ou d’échantillons, sont bons à prendre.
En priorité viennent les parfums (sérieux j’ai tellement d’échantillons de parfum chez moi que je vois même plus l’intérêt d’en acheter) et les échantillons de crème hydratante. Voilà que j’ai même la chance de posséder une miniature de mascara. Et pour moi, c’est toujours un vrai petit plaisir que de tester ce genre de produits lorsque je ne suis pas chez moi.

Ma trousse n’est peut-être pas parfaite, ainsi, si tu as des suggestions, n’hésite pas à me dire ce que tu y ajouterais.

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

20 Comments

  1. je n’aurai pas forcément penser à lui comme beau brun mais why not lol
    tu sais pourquoi ‘jadore ton blog? parce que j’apprends des choses à chaque fois et qu’en plus je me marre (genre le truc qu’on doit t’avoir déjà dit 1000 fois….).
    bisous!
  2. Haha cet article m’aurait surement inspiré il y a quelques années où la seule chose que je trimballais toujours avec moi était un crayon khol noir. Pas super évident de se brosser les dents avec… Je m’en sortais toujours en volant la brosse à dent de la copine (oui c’est maaaal), ses cotons et son démaquillant (non là je mens, je m’endormais avec mon maquillage sur la face le plus souvent). Et pour le reste, c’était à la guerre comme à la guerre meuf !
  3. Je suis impressionnée par la « compacticité » (excuse my french :p) de ta trousse! A chaque fois que je tente une trousse « voyage »ou « we » à mettre dans mon sac à main, je me fais une luxation de l’épaule :p Et pourtant quand je vois ta liste, je me dis que la mienne est sensiblement identique … sauf pour les préservatifs, on va dit que mon Homme n’apprécierait que moyennement :p
    Demain je vérifie (le contenu de la trousse hein, pas la jalousie présumée de l’Homme ;) )
    Pas de mascara dans ta trousse de secours? ou de blush?
    Bises
    • Ahaha, j’aime ce brin d’humour dans ton commentaire.
      Mais si, sinon, regarde, il y a bien du mascara, en miniature :-). En revanche pas de blush c’est vrai, pour la simple raison que j’en porte déjà très peu au quotidien, pas la peine donc de me chargée avec ce genre de petit plus en week-end. :-)
      Merci de ta visite en tout cas.
  4. Il y a vraiment tout ce qu’il faut dans ta trousse beauté ! Depuis peu de temps j’ai moi aussi intégré les boules quies parce qu’en déplacement, on peut tomber sur des endroits pas très bien insonorisés et c’est toujours utile de les avoir :)
    Bises
    • Ca fait bien cinq ans que j’ai adopté ces p’tits bouchons en mousse et jamais, oh grand jamais, je ne m’en séparerais.
      Bon dimanche.
  5. Je suis impressionnée par l’efficacité de cette trousse. Je réfléchis actuellement au contenu de la trousse que j’aimerais glisser dans mon sac de « tous les jours » en cas de besoin et je vais largement m’inspirer de la tienne ^^
    Ah les boules quies c’est LE truc que j’ai toujours dans mon sac ça sert tout le temps (dans les transports en commun c’est juste le bonheur de pouvoir s’isoler un peu des autres).
    • Bon, pour tous les jours, j’imagine qu’on a pas besoin de tout cet attirail.
      Quoique… parfois je me dis qu’une brosse à dent dans son sac à main, on pourrait y penser plus souvent… :-)
      Merci de ton passage ici miss.
    • C’est dommage que ce genre de voyages soit encore trop méconnu… Parce qu’il ne demande qu’à s’expendre. Bon, allez zou, j’envoie un mail à Alibert Trekking, pour savoir si ça les branche de développer le concept. Si ils sont partant t’es ok pour devenir ambassadrice ?
  6. Très sympa! J’adore faire des trousses, des kits, des ensembles, même si je ne vais nulle part, haha.
    Euh l’upload? C’est « téléchargement ». Tu voulais dire « l’update » (= mise à jour), si je ne me trompe pas?
  7. Et tout ça rentre dans la trousse compacte ? :O Chapeau !
    La retraite des crayons khôl, super astuce que j’ai adopté aussi ;)
    Personnellement, grosse maniaque de mes mains, j’y ajoute une lime au cas où un ongle se pèterait la gueule, et une pince à épiler au cas où un poil m’a échappé des yeux (ou deux, ou trois…) !
    • Eh oui tout rentre ! Eh je n’en suis pas peu fière ^^ #Joke.
      Après, là, sur la photo, si tout semble difficile à faire rentrer c’est parce que j’ai un peu « tricher ». La boite de boule quies, par exemple, clairement je ne l’emporte pas en entier mais je glisse uniquement une paire dans un petit sachet…
      :-)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.