Les culottes de règles Fempo, je te dis tout, tout, tout !

Enfin ! Enfin, je peux te donner mon avis à propos des culottes de règles Fempo. Oui, parce que depuis que je les ai reçu cet été, mes cycles se sont montrés longs et mes règles tardaient à pointer le bout de leurs nez. Mais voilà après plusieurs semaines de test, j’ai un avis à te communiquer à propos de ces sous-vêtements qui me rendaient si curieuse.

Devant mon enthousiasme à l’ouverture de l’enveloppe contenant mes deux culottes Fempo, mon petit-ami a dû me prendre pour une étrange personne. Quoique, peut-être pas. Parce qu’il s’est aussi montré vachement curieux : « et donc, c’est des culottes dans lesquelles tu peux régler tranquillement ? » m’as-t-il demandé.

Sa question, évidemment, m’a particulièrement fait sourire. Mais, dans le fond, je trouve que c’est une belle façon de définir les culottes Fempo : des culottes, dans lesquelles tu peux vivre tes règles absolument tranquillement et sans aucune prise de tête.

Mais c’est quoi, une culotte Fempo ?

Ne rien porter d’autre qu’une simple culotte quand on a nos règles, qui n’en a jamais rêvé ? Eh bien passer du rêve à la réalité, Fempo l’a fait ! À la différence de tes culottes H&M, les sous-vêtement Fempo comportent un « fond renforcé ». C’est cette épaisseur qui sert à contenir le flux des règles. Une partie absorbante qui démarre bien devant (sur le pubis) et se prolonge loin derrière (à mi fesses). Ce qui, clairement, annonce une confiance optimale et un risque de fuite proche de zéro.

Bien évidemment, les culottes Fempo, comme n’importe quel sous-vêtement, sont lavables. C’est en cela qu’elles sont fièrement éco-responsables. Pas de déchets qui s’entassent dans les poubelles, donc. Toutefois, elles demandent un entretien un peu différent de celui de tes culottes traditionnelles. En effet, il est préférable de les nettoyer brièvement à la main et de les laisser tremper dans l’eau froide, avant de les passer en machine avec ton linge habituel. Avantage non négligeable, au passage : elles sont totalement noires… Toi même tu sais, là où je veux en venir.

Ah éh oui ! Bon à savoir : les culottes Fempo sont composées de coton et de fibres de bambou. Des matières naturelles toutes douces pour notre chamoisine. On ne retrouve d’ailleurs aucune nanoparticule absorbante qui sont parfois présente chez la concurrence.

Bien joué Fempo !

Culotte ou shorty ?

La marque Fempo propose actuellement deux choix de sous-vêtement, une culotte ou un shorty vendus respectivement aux prix de 30 et 32 euros. Si les deux ne sont pas radicalement différents, j’ai une nette préférence pour le shorty qui couvre plus confortablement l’entièreté de mon séant. La culotte, quand à elle, a tendance a « marquer » mes fesses. Ce qui peut effectivement transparaître sous un pantalon moulant.

À mon humble avis, pour deux euros de plus, ne vous prenez pas la tête et dirigez-vous prioritairement vers le shorty. Parce qu’on ne va pas se mentir, le confort, dans cette période du mois, c’est quand même primordial.

Quelle taille choisir ?

C’est fou comme une simple question de taille peu, d’un coup, devenir ultra complexe. Oui, parce que s’il y a bien un moment où, nous, femmes, avons besoin de confort, c’est lorsque nous avons nos règles. Hors de question donc, de se sentir étriqué dans des sous vêtements qui nous transforment en gigot, nous rentrent dans les fesses et nous lacèrent l’aine et le bas ventre. Alors, quelle taille de culotte choisir me diras-tu ? Et, après essayage et test, je t’inviterai sans hésiter à prendre une bonne taille au dessus de ton habituelle. Voire deux.

À titre d’exemple, je fais habituellement un 38 et j’ai choisi la taille 40 pour mes culottes Fempo. Si celles-ci me vont tout à fait, je ne me serais pas opposée à une taille supplémentaire. Surtout pour la culotte, qui marque quelque peu les deux miches plates que sont mes fesses. D’ailleurs, si je devais repasser commande, je ne réfléchirai pas bien longtemps avant de choisir une taille 42.

Que valent les culottes Fempo ?

Pour être tout à fait transparente avec toi, j’ai testé ces culottes au cour de deux périodes de règles. Et ce pendant plusieurs jours. J’aurais vraiment aimé vivre un cycle complet avec pour protection unique, mes culottes Fempo. Mes culottes, et rien d’autre. Pour des questions de logistiques (cadence des lavages et rotation de mes deux sous-vêtements) cela n’a pas pu être mis en place. Je reste néanmoins curieuse et espère vivre l’expérience un de ces quatre.

Par ailleurs, je reconnais avoir tombé la culotte et privilégier la cup, les jours de travail où mon flux était à son apogée. Et ce pour une raison : la petite gène de sentir mon sang couler.

En effet, cela fait plusieurs années désormais que je prône le port de la cup pour tout un tas de raisons mais, surtout, parce qu’elle permet d’avoir l’illusion parfaite de ne pas avoir ses règles. Alors, clairement, retrouver cette sensation de « sentir son flux » m’a un poil déstabilisé. En revanche, une chose est sûre, j’ai rapidement eu une confiance totale en mon slip.

Alors, qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Inévitablement, je suis du clan pro-cup et ce même si je connais les risques (minimes) liés au syndrome du choc toxique. Cette méthode de protection me convient à la perfection et il n’est pas encore né, le dispositif qui viendra la détrôner.

Toutefois, les culottes de règles m’ont laissé une jolie surprise. Si j’avais quelques appréhensions quant à la confiance que j’allais pouvoir leur attribuer, ces sous-vêtements m’ont semblé infaillibles. Et ce, dès la toute première utilisation. Le seul petit bémol que j’ai à leur reprocher est finalement le défaut commun aux « protections hygiéniques externes ». Rien de fou en soit. 

Fempo, pour quand ? Pour qui ?

Si je n’ai pas osé testé ces sous-vêtements en « période de grosses crues », je les ai mises à l’épreuve dans plein d’autres situations. Pour faire du sport (et courir en l’occurence) : génial ! Pour ces petites journées où l’on est persuadé que nos règles vont se pointer d’une minute à l’autre : parfait. Pour les fins de cycles et ces jours où l’on a besoin de confort mais pas d’une protection ultime, plus que validé ! Pour dormir : au poil ! Pour ces moments, hors période de règles, où les culottes Fempo sont les dernières propres de mon placard, scoop, elles sont fabuleuses aussi ! Parce qu’elles sont hyper confortables et qu’après tout, elles restent des culottes tout de même.

FEMPO
-10% avec le code promo CHEAPFILLE
Culotte & Shorty
Marque française ¦ Made in France ¦ Eco-responsable ¦ Girl Friendly

Et toi ? As-tu déjà testé les culottes de règles ?
Je suis curieuse d’avoir ton avis. 


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

5 Comments

  1. Coucou Charline,

    Perso, je suis aux serviettes réutilisables, toujours pas eu le temps de me reessayer à la cup. Mais, j’ai trouvé des serviettes réutilisables en fibres de bambou et c’est beaucoup plus agréable que celles en coton, en plus de beaucoup mieux se laver. Par contre, la nuit et en fin de cycle, c’est un peu relou, donc cette solution ci, je pense que je vais tester prochainement. (Voir pour le sport, car yoga et course avec une serviette réutilisable c’est pas top confort) Merci pour le partage.

    Bonne journée
    Lauriane

    • Hello Lauriane !
      Je pense vraiment que pour la pratique du sport, la culotte est vraiment top. Parce qu’elle tient vraiment vraiment en place. Non seulement, niveau confort, c’est génial, mais niveau confiance, c’est top aussi. Mais bon, le confort quoi… Rien qui roule et se déplace dans le fond de ta culotte ! Enfin, bref, je te fais pas de dessins, je pense que tu as saisi ^^.
      :)
      A bientôt !
  2. Coucou,
    Je n’ai jamais testé les culottes de règles mais j’adorerai ! Je trouve que c’est une super idée et bien plus confortable que les serviettes classiques. J’ai une cup mais j’avoue je m’en sers peu car un coup sur deux je la mets mal et j’ai des fuites. Il faudrait que je réessaye parce que quand la cup quand elle est bien mise c’est cool. La nuit par contre je préfère ne rien avoir à l’intérieur donc serviette mais si j’avais des culottes de règles ça serait bien cool. J’ai souvent regardé les sites pour les culottes de règles mais je n’ai jamais sauté le pas car cela reste un investissement.
    Je vais surement finir par investir dans tous les cas.
    Bonne soirée :)
    • Hello !
      Je comprends complètement toutes celles qui préfèrent « ne rien avoir à l’intérieur » pendant la nuit. Moi même, je partage ce sentiment les derniers jours de mes règles où mon flux est très léger. Et effectivement, pour les moments où je ne désire pas porter de cup, les culottes sont vraiment une parfaite alternative. En tout cas, c’est mon ressenti. D’autant que leur entretien n’est pas du tout contraignant et n’implique pas autant de « manipulations sanguinolantes » que pour la cup (instant glamour évidemment). Je comprends absolument que le principal frein à l’achat de ces culottes soit le prix. En plus, nous n’avons, pour le moment, pas assez de recul pour connaître la durée de vie de ces culottes. Et puis, bien sûr, difficile de répondre à la question de combien il en faudrait pour vivre sereinement ses règles en culottes Fempo. A mon sens, si tu souhaite les garder uniquement la nuit, un ou deux shorty sont suffisant.
      En tout cas, si cela peut te permettre de sauter le pas, un code promo vient de m’être communiqué. Avec « CHEAPFILLE » tu auras 10% de réduction sur le site.
      Merci de ton commentaire en tout cas, et à très bientôt ! :)
  3. coucou Charline

    Du jour ou tu m’as parlé des Fempo j’ai craqué et j’en ai acheté 2 ! c’était osé (vu le prix) de tenter 2
    j’ai pris du 36 et effectivement bien que cela corresponde avec les reco du site, j’ai préféré changé pour du 38,
    au final j’ai pris deux 38 et une 36 et franchement … pas de grosse différence je me sentais presque un peu serré dans le 38, j’ai du coup tenté la 40 et la par contre un poil grande mais je conserve les 4 et ca passe !

    sinon j’ai adoré (forcement j’en ai 4) et depuis 3 cycle je n’ai pas utilisé ma cup (pourtant tu sais si je l’aime ma cup)

    pour une journée de travail je fait : serviette lavable sur ma fempo, hop a midi j’enlève une couche (une épaisseur, la serviette pas une vraie couche

    franchement, hyper confort et je les gardes longtemps, seul bémol : petite sensation d’humidité pas toujours agréable, rien n’égal le confort de la cup je l’avoue mais la fempo c’est la garantie de pas avoir de suite, de serviette qui bouge, de débordement sur la culotte qu’on aurait pas du mettre un jour de règle)
    la nuit cest parfait,

    voila ! merci de m’avoir passé l’info :D

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.