La blogueuse qui rêvait d’une Terracotta

Aujourd’hui je voudrais te conter une petite histoire. L’histoire d’une blogueuse qui avait presque oublié que son activité qu’elle calait entre son taff, ses courses à Leclerc et ses séances de sport lui avait apporté énormément.

Il y a une semaine, je publiais une petite liste de souhaits, wishlist pour les anglophones, regroupant mes différentes envies du moment. Dans cette courte liste, je glissais la poudre de soleil Terracotta de Guerlain.

Si mes souvenirs sont bons, cette poudre emblématique me fait de l’œil depuis des années. Je crois qu’en fait, la poudre de soleil est entrée dans ma vie à la fin du lycée. Je l’avais adopté parce qu’elle s’apprivoisait facilement et que j’accrochais carrément avec son effet bonne mine lorsque les beaux jours revenaient. La Terracotta de Guerlain étant à la poudre de soleil ce qu’Harry Potter est à la littérature, je rêvais de me pomponner avec. Best seller de sa catégorie, elle est forcément à posséder si l’on ne jure que par cette ruse pour bonifier son teint.

Mais son prix, presque cinquante euros, m’a toujours profondément refroidi.

Je viens d’une famille où l’on ne dépense pas des mille et des cent pour de la cosmétique. Ma maman ne se maquille pas. Et concernant ses soins, elle n’a toujours été fidèle qu’à Yves Rocher. Eventuellement, une fois tous les cinq ans, elle s’offre une folie sous la forme d’un flacon de parfum couture.

Alors, moi, du haut de mes 16 ans, je me voyais mal lui murmurer que je rêvais d’acquérir une poudre qui m’aurait coûté, à l’époque, 3 mois d’argent de poche.

Cette poudre, j’en ai rêvé des années sans jamais oser sauter le pas, certainement à cause de tout cela. Et à l’aube de ce printemps 2018, j’étais prête. Je l’avais déjà décidé. Lorsque le soleil se pointerai à nouveau, je m’armerais de mon porte monnaie et de ma carte Sephora black pour me faire ce cadeau de moi à moi.


Et puis ce même jour où ma wishlist a été mise en ligne, un petit miracle s’est produit. Car un gentil correspondant m’a proposé une chouette collaboration avec la parfumerie en ligne Tendance Parfum. Tout de go, il m’a invité à choisir un article en ligne sur le site et après une brève visite, devine sur quoi j’ai jeté mon dévolu ?

A la réception du présent, je me suis sentie chanceuse. Des années que je fantasmais sur cet écrin sans jamais avoir craqué un petit billet. Des mois et des mois à me montrer raisonnable parce que cette dépense n’avait rien de nécessaire. Et puis, aujourd’hui, cette surprise, parvenue directement dans ma boite aux lettres. 

Ce n’est pas la première fois qu’une marque, qu’un distributeur ou qu’une agence de com’ me fait confiance et m’offre un article dans l’espoir que je partage ma découverte ici. Mais ce matin là, il y avait dans ce colis quelque chose de plus qu’une simple technique de communication. Cet objet que je tiens aujourd’hui dans mes mains est une jolie récompense. A la fois sur ces années à saliver sur cet écrin mais aussi sur mon implication dans mon activité de blogueuse. 

La plupart du temps pourtant, je suis la nana qui tient le discours qui dit, en substance, que les blogueuses ne sont pas des panneaux publicitaires. Qu’on n’a pas à exiger d’elles qu’elles pondent un article complet à propos d’une unique bougie, d’un gel douche ou d’un événement auquel elles ne participeront jamais.

Mais ce matin là, j’ai constaté qu’au fil des dernières semaines, bloguer m’avait apporté énormément. Et pas seulement matériellement. Se voir offrir des petites choses est certes, très appréciable, mais comprendre que ton lectorat peut devenir une vraie communauté de partage et de reconnaissance est d’autant plus intense. Surtout lorsque cette activité n’est autre qu’une superbe occupation, qui passe néanmoins après mon travail, ma vie de couple et le visionnage régulier des vidéos d’Eimadolly.

A l’heure où les grande influenceuses déballent des colis volumineux tous les matins, partagent des hauls dont le montant de la commande frôle le Smic on en oublie que la plupart des blogueuses n’ont pas cette activité comme métier. 

Et cette Terracotta alors ?

Même si c’est bel et bien sa version classique qui me faisait de l’œil, j’ai finalement jeté mon dévolu sur cette nouveauté joliment intitulée Terracotta Light. A la différence de la mythique poudre de soleil dorée celle-ci est un cocktail de trois tonalités différentes : un marron orangé mate, un brun doré scintillant et un rose corail légèrement nacré. Note que ces trois teintes varient selon la référence du boiter. Aussi, je détiens, la version numéro 3 « naturel doré ».


Je passerai rapidement sur ce boitier que j’ai du mal à décrire compte tenu de son design tout en reflet et en transparence. Un joli bijou en somme. Un écrin qui, en plus de la poudre compacte, renferme un miroir à la praticité non négligeable.

Quand à la poudre en elle même, elle est fidèle à ce que je recherchais. Une touche naturelle, lumineuse, qui apporte un soupçon de bonne humeur et de dimension au visage. Une forme de blush amélioré pour rendre le visage plus doré et plus rosé à la fois. Et je crois que c’est typiquement ce que j’aime.

Pour finir, même si cela semble futile, il me faut te parler de son odeur caractéristique. Un parfum chaud, estival mais subtil qui confère à cet artifice un définitif effet « produit d’été ».

Poudre Guerlain Terracotta Light
Six variations
36,50 €

Et toi, il y-a-t’il des produits emblématiques qui te font rêver ?


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

22 Comments

  1. Coucou, merci pour ce bel article très vrai et plein d’optimisme !
    Effectivement pour nous « petites blogueuses » qui passons beaucoup de temps à prendre des photos, à mettre en page les articles et à écrire encore et encore, cela fait toujours plaisir de se voir offrir des petits cadeaux surtout lorsque c’est comme toi un produit qui te faisait rêver depuis toujours ! la Terracotta est un bel objet que j’ai bien aimé aussi, même si je ne l’ai pas rachetée depuis car j’aime bien tester, et je trouve que beaucoup d’autres marques font de beaux bronzers aussi ! En produits chers et de luxe, j’aimerai tester l’Advanced Night Repair d’Estée Lauder ou la crème de la mer, mais ce n’est pas pour demain ! :)
    Belle journée.
    • Hello toi,
      Merci pour ton petit commentaire. En effet, tu as bien saisi que ce petit objet m’a réellement fait grandement plaisir :) Et puis, toi comme moi avons, je crois, parfois le droit de nous faire des petits cadeaux de nous à nous non ? ;)
  2. Coucou Charline,
    A la vue du petit boîtier que tu tenais dans tes mains sur Instagram j’avais deveni que c’était la terracotta de Guerlain !
    Contrairement à toi j’ai toujours eu du mal à comprendre comment utiliser cet accessoire maquillage ! Ayant le teint très clair j’ai peur de vite ressembler à une citrouille ! Pourtant ma copine en a une et ça lui va super bien !
    J’aime bien les tonalités de cette édition !
    Bonne journée,
    Bérengère
    • Hello inspectrice Bérengère ;)
      Bon, alors, pour utiliser convenablement cet objet, le mieux est déjà d’attendre que ton teint est un peu pris le soleil*. Ensuite, il faut l’utiliser avec un bon gros pinceau et en « faisant un trois » sur ton visage. De sorte à n’appliquer le produit que sur les pommettes, le front et la mâchoire (et moi j’en ai met aussi un peu sur le nez. De cette façon, c’est discret, juste un peu bronzé et lumineux et je trouve ça hyper joli.

      *: mon dieu mais, en vrai ?! Vais-je vraiment prendre le soleil cet été à Paris ? #Ossekour !!

  3. Coucou Charline,
    C’est vrai que c’est un produit un peu mythique qui fait rêver. Je n’ai jamais passé le cap de la poudre de soleil pour du bronzer de mon côté. Pourtant j’en ai un tout clair dans une de mes palettes too faced, il faudrait que je saute le pas à un moment donné ;)
    Et sinon, contente de voir que ton travail en dehors du « vrai » travail t’apporte quelques jolies surprises comme celle là. Belle journée
    • Coucou Marie,
      J’ai l’impression que la poudre de soleil, c’est un peu devenue obsolète. A l’heure du contouring, hilighting, bronzer et blush, on ne laisse plus trop de place à cette ruse pour se donner bonne mine. Mais je continue de la trouver convaincante et peut-être que je suis aussi comme ce petit village Gaulois qui résiste encore et toujours à l’envahisseur… ;)
  4. Coucou Charline !

    Si tu savais comme ton article me fais plaisir !
    1. Parce qu’il est terriblement bien écrit
    2. Parce que cette fameuse Terracotta de Guerlain est LE produit qu’utilise ma maman depuis toujours (avec le parfum 19 de chez Chanel). Ce produit représente ma maman, son odeur représente ma maman, et quand j’ai lu ton billet j’ai pensé à elle, tout en pensant que quand j’étais petite et que j’osais prendre un produit pour m’amuser avec, c’était avec celui là (grâce au ciel je ne l’ai jamais cassé parce que je savais au fond de moi que ce que je faisais été mal ahah). Et puis en grandissant je n’ai jamais sauté le pas, mais à chaque fois que je vais chez Sephora je me dis « ah ça c’est ce qu’utilise maman » et le moindre petit souvenir remonte.
    Tout ça pour te dire merci, parce que là je suis à Rome et elle à Lyon et qu’elle me manque beaucoup et que du coup il me suffit de fermer les yeux et de me remémorer cette odeur pour me voir dans ses bras.

    Love, Céline xx

    • Coucou Céline,
      Un gros big merci pour ton si joli commentaire :)
      Il y a des petits objets qui, parfois, nous rappelle tellement de souvenirs. Tu raconte tellement bien cette petite madeleine de Proust que tu avais avec cette Terracotta. C’est touchant :)
      Je te fais des bisous, à bientôt.
  5. Hello,
    Quelle satisfaction tu as du avoir en recevant cet email super chouette !
    Pour ma part, j’ai craqué en m’offrant le sérum/fond de teint de la marque Gressa…j’ai presque envie de dire que c’est le graal pour moi qui cherchais désespérément un produit teint couvrant à la compo clean :D
    A part ça quel produit me fait rêver ? Bonne question…mais je suis certaine que je finirai par en trouver un ;)
    Biz
    Anaïs
    • Oh oui, j’en ai entendu parlé par Shaker Maker de ce fond de teint qui, vraisemblablement, est une pépite d’or à lui tout seul (et je ne parle pas que de son prix ;)). Il a, effectivement l’air sublime. Heureusement pour moi et mon porte-monnaie, il ne correspond pas à ce que je recherche en terme de fond de teint. Tout va bien donc ^^
      La bise !
  6. Très bel article, on dirait une histoire ! J’ai aussi reçu ma première terracotta de guerlain lors d’une collaboration, et franchement j’étais toute contente de l’utiliser :D
  7. Le hasard fait bien les choses… On sent comme cette occasion t’a touchée et à quel point tu réalises la valeur du moment. C’est chouette. Ça fait plaisir de voir quelqu’un qui n’est pas blasé pour deux sous, et qui a pleinement conscience des moments qu’elle vit.
    Au-delà de la présentation du produit (qui en soi n’est pas mon sujet favori, je n’ai jamais réussi à m’intéresser réellement au maquillage du teint^^), j’ai aimé la manière dont cet article était rédigé.
    Bon et puis quand même, c’est cool que tu n’aies pas été déçue non plus, au final ! Après avoir rêvé de l’essayer pendant tant d’années…
    Moi je ne crois pas avoir de produit emblématique dont je rêve. Je suis une grande fan des produits pour les yeux (et en possède de toute façon déjà beaucoup trop^^), mais rien de cet ordre-là.
    • Coucou Vé,
      Ton commentaire me fait vraiment plaisir. Je suis contente que tu ai compris le sens de cet article. Et puis, c’est une nouvelle façon de parler d’un produit de façon moins superficielle je crois.
      Merci beaucoup pour ton passage,
      A très bientôt !
      La bise.
  8. Ton article m’a beaucoup ému…
    Tu la mérites cette Terracotta ! C’est vrai que pour certaines blogueuses, recevoir des colis presse fait partie du quotidien, mais on oublie trop rarement les heures passées à rédiger des articles, à faire leur promo sur les réseaux sociaux, à prendre et retoucher des photos… Si on peut être récompensée par un produit sur lequel on louche depuis des années, où est le mal?
    • Ohlala, merci. Quand on me dit que mon article est émouvant alors que je n’ai fait que parler d’un produit de beauté, c’est très agréable :).
      Sur ce, je te souhaite une bien belle journée.
      A bientôt !
  9. Hello! Alors en ce qui concerne la terracota elle ne m’a pas attirée dès le départ dans ma carrière de beauty addict, mais maintenant, j’ai plus envie d’investir dans des produits de très bonne qualité et iconique de ce genre là: je connais bien le site les tendances parfums, il est dangereux pour mon portefeuille autant que Sephora! En tout cas j’ai beaucoup aimé ton article et botamment les ohotos qui sont très belles!
    • Hey !
      Merci pour ton passage et ton commentaire. Tu me fais rire quand tu dis que ces sites sont dangereux. :D C’est vrai que nos porte-feuille s’en trouvent plus vaillant lorsqu’on les écarte de ce genre de tentations ^^
      A bientôt !
  10. Moi je craque pour les illuminateurs de teint qui contiennents des pigments lumineux des minuscules paillettes que j appliqué en haut des pommettes par dessus un fond de teint fluide. J en met surtout en hiver.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.