Le jour où mes cheveux ont cessé de faire la gueule

Je pense à un concept et j’aimerais vraiment ton avis : Quelle serait ta réaction si j’allais frapper chez toi, à moitié à poil, une serviette sous le bras pour te demander poliment si je peux prendre une douche chez toi ? Façon Antoine de Maximy dans « J’irais dormir chez vous ». Non parce que ça semble assez fou comme ça, mais n’empêche que, moi, si j’avais pas pris une douche chez un inconnu un jour d’automne, je n’aurais jamais découvert le shampooing qui allait sortir mon cuir chevelu d’une longue dépression.

shampooing bioderma

Je vais être honnête avec toi : lorsque j’ai acheté, avec mes petites piécettes, ce shampooing Bioderma au début de l’hiver 2016, je n’envisageais nullement de t’en parler. Encore moins dans un article consacré uniquement à lui. Fort heureusement, les blogueuses ne rédigent pas un article à chaque fois qu’elles utilisent un nouveau produit.
Du moins, pas toutes.

Mon shampooing précédent était arrivé en bout de course et je ne faisais que lui attribuer un remplaçant. Si j’ai jeté mon dévolu sur le shampooing fluide non détergeant signé Bioderma, c’est que son utilisation occasionnelle dans la salle-de-bain d’un autre (clin d’œil grossièrement appuyé), m’avait laissé une impression plutôt positive.
Une impression juste positive, hein. Pas une impression ouf-de-la-mort-qui-tue. Non non.
Juste un « pas mal ».

Maintenant : ellipse.

Avant de poursuivre avec les vrais arguments intéressants qui font que je consacre un article complet à ce flacon de shampooing aujourd’hui, je voudrais quand même qu’on se fasse un petit flash-back.

shampooing non detergent bioderma

Il y a deux ans (plus ou moins), je décidais de traquer les sulfates, les silicones et autres composés nocifs de ma routine capillaire. Pendant plus d’une année donc, j’ai chassé ces fameux ingrédients clandestins, n’achetant alors mes shampooings et masques capillaires plus qu’en épicerie bio.

Ainsi, de « peu convaincue » aux prémices de l’expérience, je suis finalement devenue « ambassadrice » du mouvement slow poo.

Toutefois, en début d’année dernière, mes cheveux ont commencé à se montrer peu vaillants. Ce qui m’a surtout frappé : la perte sérieuse de ces derniers. Ils se détachaient alors par petites poignées et saupoudraient le lino bleu-dégueu de ma salle-de-bain. Ce phénomène, que j’ai fatalement mis sur le compte d’une perte de poids conséquente, ne m’a pas tout de suite alerté. Ce n’est finalement qu’au début de l’été que je me suis dit que « là, quand même, c’était sacrément pas normal ». J’ai essayé de nouveaux shampooings, de nouveaux après-shampooings, j’ai même fait une cure de trois mois de compléments alimentaires Forcapil ; en vain.

bioderma fluide non detergent

Mes cheveux déprimaient : du haut de mon crâne à la naissance de mes épaules, ils se lamentaient et finissaient par se suicider en masse à chaque « passage au bac ». Et cela sans que je ne puisse saisir leur appel au secours.

Sombre période qu’un flacon vert est venu balayer

Et puis vient enfin ce fameux jour où, comme je t’expliquais plus haut, je laisse entrer dans ma salle-de-bain ce shampooing Bioderma de parapharmacie. Autrement dit, je laisse à nouveau entrer le loup dans la bergerie. Car si ce fluide n’affiche ni sulfate ni silicone dans son CV, reste quelques conservateurs pointés du doigt pour leur « penchant » cancérigènes.

Pourtant en quelques jours je remarque d’importants changements : mon lino n’est plus jonché de cadavres capillaires, j’ai à nouveau un volume décent et, contrairement à ce que je m’étais figuré, je ne suis pas obligée de me laver les cheveux toutes les 48h pour rester sortable.

Fluide non detergent Bioderma

Concernant cette expérience, j’ai dessiné une hypothèse. Si certes, j’ai plusieurs mois durant utilisé des shampooings à la composition « saine », cela n’empêchait pas ces derniers d’être acerbes. Après tout, naturel ne rime pas forcément avec délicatesse. Et, vraisemblablement j’ai utilisé bien trop longtemps des produits pas bien adaptés à mon cuir chevelu sensible.

Le shampooing fluide non détergent de Bioderma, a cet avantage de ne pas agresser le cuir chevelu. Il est formulé spécialement pour les cheveux sensibles. Et si sa texture, très liquide, peut surprendre, je fini par apprécier d’avoir le sentiment de me laver avec quelque chose de largement dilué, donc d’assez doux pour mes tiffs.

En prime, et c’est l’essence même de la Cheap Fille qui te parle désormais, ce « fluide capillaire » de 400ml (les shampooings étant la plupart du temps conditionnés en flacon de 200ml) est vendu seulement 5,95 € chez Pharmarket. Un prix que je trouve véritablement imbattable pour un agent qui a très largement contribué à une révolution sur le haut de mon crâne.

Fluide non détergent Bioderma – Pharmarket – 400ml – 5,95 €

Et toi, as tu déjà vécu ce genre d’expériences ? Ou même as-tu déjà testé ce shampooing ? Si c’est le cas je serais curieuse d’avoir ton avis.

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

18 Comments

  1. En tout cas, tu m’as beaucoup fait rire ! Je n’ai jamais vraiment cherché à essayer d’autres shampoing que mon petit sauveur de chez Revlon, mais juste pour ton humour, je dirais pourquoi pas à Bioderma !
  2. Coucou Charline,
    Ton article m’interpelle, car figures toi que depuis quelques semaines (bien deux -trois mois), je perds également mes cheveux, en masse. Ils sont ternes et secs (depuis plus longtemps). Comme toi, j’ai changé il y a quelques temps de shampoing, pour un shampoing plus « clean », mais le résultat ne vas pas mais pas du tout. J’ai changé de marque de « shampoing » clean, sans résultat. Il en tombe moins, mais ils tirent toujours la tronche. Je ne veux pas revenir au silicone, car ça m’alourdissait beaucoup trop les cheveux. Mais par contre, s’il n’y en a pas dans ton shampoing, je vais peut-être testé à l’occasion. En plus, je n’aime pas mettre 15 euros dans une bouteille de shampoing (je trouve ça beaucoup trop cher pour ce que c’est). Alors, je vais tenter, dès que j’aurai fini ma bouteille de shampoing. Sans parler d’un bon après shampoing ^^
    Tu peux dire merci à l’inconnu qui t’as permis de te laver plusieurs fois dans sa salle de bain :)
    Bon lundi
    Bisous,
    Lauriane
    • Coucou Lauriane,
      Bon, vraisemblablement, nous avons un peu les même ressentis capillaires. Je ne serais que te conseiller un shampooing un peu moins « décapant ». Pas forcément celui là, mais c’est un test à envisager, pourquoi pas. Et si tu en trouve un bio et tout et tout et qui fait bien le job, alors vient tout rapporter à tata Charline s’il te plait. :-)
      A bientôt !
  3. Je serez très curieuse de le tester. Comme toi j’essaie de me tourner vers des shampoings plus naturels mais je n’ai pas forcément était convaincu. La description de celui ci me rappelle beaucoup l’extra doux de Ducray que j’utilise de temps en temps !
  4. Moi qui suis toujours à la recherche du shampoing qui sauvera mon cuir chevelu ! J’ai un gros problème d’irritation qu’aucun shampoing n’arrive à apaiser (y compris les shampoing de dermato !), quoi que j’y fasse! J’ai tout essayé ! La solution la « moins pire » (oui parce que c’est pas la meilleure), c’est de les laver avec du shampoing pour bébé… Alors peut être que je vais me laisser tenter !
    • Coucou Andréa. Malheureusement, je ne suis certainement pas la meilleure personne placée pour te donner de bons conseils de ce côté-ci. Si seul les shampooings bébés t’offrent une expérience envisageable, tu as vraisemblablement besoin de beaucoup de douceur. Et je ne sais point du tout si celui-ci pourrait faire l’affaire :/
      En tout cas, si tu essaies, n’hésite pas à m’en parler.
      A bientôt !
  5. Ton article donne vraiment envie de tester ce petit bijou ! Moi qui ai aussi ce genre de problème et depuis déjà plusieurs années, je me laisserai donc bien tenté quand je n’aurais plus de shampoing à finir…
  6. Salut! J’ai exactement le même problème que toi en ce moment! Jai perdu beaucouo de cheveux, ils ne brillent plus et font la gueule…. jai toujours de l’espoir, merci pour ta recommandation !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.