J’ai testé la cure Iaso Tea de TLC

Être blogueuse, c’est aussi se voir proposer de tester des produits aussi suspicieux qu’un robot-meuleur photovoltaïque ou qu’une râpe à saucisses cocktails. Le truc dont je vais te parler aujourd’hui aurait pu entrer dans cette catégorie des produits tous droits sortis d’un vieux télé-achat. À première vue je me suis montrée aussi dubitative que circonspecte concernant ce breuvage miraculeux, mais la curiosité a fini par l’emporter. C’est donc ainsi que je me suis retrouver à tester la cure Iaso Tea de TLC.

boisson-iaso-tea-avis

Iaso Tea, c’est le nom un peu pompeux d’une tisane aux multiples vertus. Une boisson consommée sous forme de cure, censée aider à la perte de poids, « détoxifier » le corps, réduire le stress, bref, améliorer le fonctionnement de l’intérieur pour profiter des bienfaits à l’extérieur. Dans ces petits sachets, des plantes telles que de la camomille, du gingembre, de la papaye, des feuilles de guimauve ou encore du charbon béni. Une combinaison dont les bienfaits semblent tout à fait intéressants si j’en crois le rapport de la marque.

Même si Iaso Tea promet bon nombre de bénéfices, je ne m’attends pas à des miracles. Et ce pour la simple raison que je mange déjà équilibré, que je ne bois pas d’alcool à outrance (malgré ce que je peux parfois laisser penser), que je ne fume pas et que, je fais même un (tout petit) peu de sport. Mon mode d’alimentation, et plus généralement mon mode de vie, n’est finalement pas si « toxique ». Et dans le long réseau routier de mon itinéraire digestif, il n’y a donc, à mon sens, pas grand chose à nettoyer.

iaso-tea

Le seul point qui retient mon attention à vrai dire, c’est celui autour de la perte de poids. Comme tu le sais peut-être, je suis en rééquilibrage alimentaire depuis le début de l’année et il est vrai que depuis plusieurs semaines, tout cela commence à fortement stagner. J’ose espérer que cette cure réactive un peu le processus et me permette de relancer la chute des chiffres sur l’écran LCD de ma balance.

Dans les faits, j’espère de cette cure qu’elle me permette de me sentir encore mieux dans mon corps et qu’elle m’offre une sensation de ventre un peu moins bedonnant. Même si, pour arriver à tout cela j’imagine que je vais devoir passer par une phase où mon transit va entrer en rythme TGV. Pas très glamour, j’en conviens, mais quand il est indiqué que la tisane réduit la constipation, c’est le genre de phénomène auquel il faut s’attendre.

Comme à chaque fois lorsqu’il s’agit d’un test sur une période de deux semaines, j’aime bien tenir mon journal de bord. Alors le voici :

tlc-iaso-tea

Jour 1 – lundi 24 octobre

Je démarre la préparation de ce qui s’apprête à être mon breuvage herbacé quotidien pour la semaine qui vient. Je débute tout cela comme l’on commence une recette de pâtes à la carbonara : en faisant bouillir un litre d’eau. Puis vient le moment de plonger les deux sachets garnis de plantes aux multiples bienfaits. Il me faut désormais attendre un minimum de 4h avant de passer à l’étape qui consiste à ajouter 3 litres d’eau supplémentaire au bouillon.

À partir de ce moment, la tisane refroidie est prête à être consommée. Mais avant, se pose le problème du stockage. Dans l’idéal il faudrait conserver les 4 litres au frais dans une grande jarre contenant les sachets encore en flottaison. Mais soyons réaliste, personne n’a chez lui de petit cubi remplissable pour stocker pareille quantité de plantes infusées. J’opte pour l’option de transférer ma marmite dans plusieurs bouteilles qui encombrent mon réfrigérateur.

Enfin, me voilà prête pour huit jours de cure à raison d’une consommation d’une pinte d’Iaso Tea répartie au court d’une journée.

iaso-tea-tlc

A ce stade tu as pigé qu’on est loin (très loin !) de la petite tisane Eléphant qui infuse doucement au bout de sa ficelle, dans un mug bouillant. La practicité de la cure est franchement discutable.
En fait, j’ai même une théorie sur pourquoi cette préparation est si rebutante.

Les 4 litres à préparer d’un coup, l’infusion des plantes durant plusieurs heures, cette forme de « participation contraignante à la préparation »… tout cela me laisse à penser que les bienfaits de cette tisane sont principalement placébos.
En soit, je n’ai rien contre ce genre de phénomène, je suis même absolument fascinée par cette manifestation du corps humain dont le cerveau est le maitre d’œuvre. Mais il est évident que les bienfaits d’un placébo sont complètement inhibés à partir du moment où l’on en prend pleinement conscience.

Pour cette théorie, j’espère vraiment me tromper. Parce que je t’avoue que cela m’ennuierai fortement (pour rester polie) de passer autant de temps sur la préparation d’un truc qui n’a aucun effet sur moi.

cure-iaso-tea

Fin de la semaine 1 – mardi 1er novembre

En quelques jours, j’ai trouvé mon rythme de « buvette » pour ingurgiter les 500ml de tisane. Quantité finalement, pas si énorme que ça. Je commence par en boire un petit verre, à jeun, pour démarrer ma journée. Puis un autre en fin de matinée. Et, enfin, j’en ingurgite un dernier volume juste avant mon petit goûter, aux alentours de 17h.

Quant au goût, je suis en mesure de te dire que je n’aime pas ça. Mais rien de franchement dégueulasse. Juste une tisane aux plantes, froide et légère, pas de quoi déclencher une fulgurante nausée à chaque lampées.

Ma balance m’affiche -500gr. C’est bien. Très bien même. Mais à ce stade, il est encore difficile de savoir lequel de ces deux facteurs, la tisane ou mon alimentation équilibrée, est à l’origine de cette baisse de poids. Je vais pencher pour un mélange des deux. Histoire de rester positive.

Outre cette perte de poids, je n’ai rien remarqué d’autre dans mon quotidien. Pas même un tortillement dans mes intestins.

the-iaso-tea-avis

Fin de la semaine 2 – mardi 8 novembre (bilan)

-1kg sur la balance depuis le début de cette cure. Mon alimentation n’ayant pas été exemplaire ces derniers temps, je crois pouvoir affirmer que la cure y est pour quelque chose. Et je suis tout à fait contente de ce résultat honorable.

J’étais en revanche partie pour assurer un mois de cure Iaso Tea, je vais finalement m’en rester là. La faute à une consommation pas des plus pratiques. D’autant que je pars pour deux semaines de déplacement en dehors de chez moi : absolument impossible d’envisager transporter 4 litres de boissons dans mes bagages.

Inutile de revenir sur la contrainte principale de cette cure : tu l’as compris par toi même.

Toutefois, avant de te quitter, je voulais te parler d’une seconde contrainte que l’on n’avait pas encore aborder : le prix ! Car il est tout de même assez ahurissant : une quarantaine d’euros pour un mois de cure. D’ailleurs ce montant me conforte dans l’idée qu’une partie des bénéfices d’Iaso Tea est placebo.

Mais en dépit de ce constat, il me faut tout de même avouer qu’en uniquement deux semaines de cure, j’ai constaté une perte de poids raisonnable. Alors je ne peux pas non plus lui cracher complètement dessus.

Intéressée par la cure Iaso Tea ? Je t’invite à prendre contact avec Marion sur sa page Facebook

iaso-tea-avis

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

5 Comments

  1. Hello Charline !

    J’ai également testé ce produit cet été par mes propres moyens pour voir ce qu’il avait dans le ventre. J’ai été comme beaucoup attiré par cette perte de poids juste avec du thé !
    Et bien finalement, je n’ai pas été déçue j’ai perdu un peu de poids, sans rien changer dans mon alimentation et j’ai également remarqué au niveau intestinal (Mmmh… glamour !) une amélioration, plus de ventre gonflé et moins de douleurs. Franchement, le seul frein à ce thé est son prix malheureusement.

    Bisous
    Sophie

    • Coucou Sophie,
      Aaaaaah, je suis contente de voir (enfin de lire) que quelqu’un d’autre a tenté l’expérience aussi. Contente de voir que nos résultats se recoupent. Preuve que je n’ai pas inventé les bénéfices de cette tisane ;-)
      Salut-salut
      A bientôt !

  2. Bonjour Sophie,

    Je me permets de répondre à votre commentaire car je suis distributrice chez TLC. Je suis ravie pour vous que vous ayez apprécié les bienfaits du Iaso Tea cet été. Si seul le prix vous derange, je vous invite à me contacter sur mon groupe facebook (indiqué dans l’article de Charline), je pourrai sûrement faire quelque chose pour vous. Bonne soirée.

    PS : je te remercie de nouveau beaucoup Charline pour ton avis sur le produit ! Belle continuation à toi.

  3. Re coucou Charline,

    Je profite de ma pause déjeuner pour rattraper mon retard. Concernant les thé et tisanes détoxifiantes, personnellement je n’ai jamais trouvé une qui n’est pas un goût abominable… Donc la cure n’a pas duré plus d’une tasse. Alors 40 € avec le risque de ne pas aimer non merci…

    Concernant ta stagnation de poids, elle est toute à fait normale. Ton corps est « habituée » maintenant à ton mode alimentaire. Donc, il n’a plus besoin de prélever dans tes réserves pour se maintenir. Si tu veux améliorer cette pertes de poids, il faut augmenter ta quantité de calories consommées par rapport à ce que tu manges. Traduction, il faut bouger : sport ou danse, peu importe. Trouve quelque chose qui te fait envie. Par exemple, une heure par jour de marche dynamique, peut t’aider. Perso, c’est ce que je faisais avant de courir, après une longue journée de travail derrière le bureau. Avec de la musique dans les oreilles, cela te détends. Et bien vite, tu vas y prendre goût, voir faire des marches plus longues… C’est un conseil, je reconnais qu’avec la nuit et le froid ce n’est pas forcément évident. Il te reste la solution de Cameron DIAZ: Danser le matin (ou un autre moment) dans ton appart pendant 15 minutes avec une playlist qui bouge bien ^^ (paraît que ça marche bien, avec des écouteurs pour éviter de réveiller les voisins)

    • Alors, oui, évidemment, je sais bien que cela est normal. Pour ce que tu mets en évidence oui, mais aussi parce que désormais, je ne suis plus aussi restrictive qu’avant. Disons que je me fais plus plaisir et que je ne refuse pas une sortie restau lorsqu’on me le propose.
      Par contre, je retiens la technique Cameron Diaz. Sérieusement, c’est pas con ni ridicule ! En plus de faire du sport, je suis sûre que ça met aussi tout à fait de bonne humeur.

      PS : chez moi c’est plutôt mon voisin qui me réveille, alors bon…

Laisser un commentaire