J’ai testé BPDM

BPDM ? Mais qu’est-ce que c’est que ce nouvel acronyme ? Serais-ce une nouvelle forme d’orientation sexuelle ? Un diminutif de « badminton » ? Une société secrète, un club branché, une tendance lifestyle, un sport de combat… ? Bref, BPDM, j’ai testé et je t’explique tout sur ces quatre petites lettres. Et, spoil, ce n’est rien de tout cela !

BPDM pour Bon Plan de Dernière Minute, tout simplement. Je sais, j’ai fait planer le mystère autour d’un truc qui, en finalité n’était pas franchement incroyable. Quoiqu’il en soit, j’espère toutefois avoir piqué ta curiosité pour que tu sois, en ce moment même en train de vouloir en savoir un peu plus à propos de ces quatre lettres capitales.

Donc, rapidement, BPDM est un site internet qui référence quelques prestations beauté dans divers instituts. Si le service est aujourd’hui essentiellement centré sur Paris, les villes comme Strasbourg ou Lyon ne sont toutefois pas en reste. Et j’imagine que, si cela fonctionne suffisamment, la plateforme devrait s’étendre rapidement.

Dans les grandes lignes, BPDM est un annuaire de remises concernant des prestations en instituts, des services chez le coiffeur ou des offres de massages. Les remises peuvent aller jusqu’à -50% mais moyennent plutôt autour des -30%.

Concrètement : on navigue, on se dit : « tient, une pause de vernis à ongles pas très cher ! » On valide et on profite !

La petite touche originale réside dans le règlement de la prestation. Car, dans un premier temps, la validation de la prestation se fait en appelant un numéro facturé 2€ (directement prélevé sur la facture de téléphone). Inutile de sortir sa carte bleue, de retenir des codes de sécurité, voilà qui est plutôt une bonne chose.

Une fois cette opération réalisée, il vous faut prendre rendez-vous directement auprès de l’établissement, par téléphone. Le reste de la prestation sera réglée par vos soins, au professionnel, de la plus traditionnelle des façons.

Ce sytème devrait satisfaire bon nombre de réfractaires au paiement en ligne (si tant est que ce genre de personnes existent encore). 

En ce qui me concerne, je demeure hyper dubitative. Parce que je me suis demandé ce qu’il adviendrait si je n’appelais pas ce fameux numéro au préalable. Parce que je me suis également posé la question des garanties auprès du professionnel. En d’autres termes, qu’est-ce que je fais si, à la fin de mon soin, le professionnel me demande de régler une somme qui n’est pas du tout celle que j’ai vu sur le site ? Et, à mon sens, cette « double » étape de réservation (et les failles que cela engendre) sème le doute et risque de perdre les plus méfiants en seulement quelques clics.

C’est que, méfiante, je le suis ! Il faut dire que je me refroidi très vite devant ce genre de services de style Groupon, offres Wonderbox et autres prestataires de « bons plans ». « Mais pourquoi ? » me diras-tu ! Et bien parce que j’ai plusieurs mauvaises expériences à mon actif et que, j’ai le sentiment que le professionnel ne joue jamais vraiment le jeu lorsqu’il participe à ce type de mise en avant.

Toutefois, dans le cas de BPDM, j’ai l’impression qu’il se trame quelque chose de différent en « backstage » (sur le plan des marges appliquées par la plateforme, en fait). Dans ces conditions, il y a peut-être bien plus à gagner côté professionnel. Ainsi, pour nous, utilisateurs, le service est alors moindre en terme de mauvaises surprises.

Ce ressenti s’est confirmé lors de mon passage en institut. Car pour tester pleinement les services de BPDM, j’ai saisi l’opportunité que l’on m’a proposé et j’ai réalisé un truc qui me faisait envie depuis des lustres : me faire poser du vernis semi-permanent.

C’est que j’adore avoir les ongles joliment colorés mais que j’ai toujours une flemme terrible lorsqu’il s’agit de prendre le temps de me vernir les mains et les pieds. Surtout les pieds. Qui a envie de se plier en deux, de s’en mettre plus sur les orteils que sur les ongles, pour finalement pourrir le tout à la première balade pieds nus dans le sable ?

Ainsi, j’ai donc poussé les portes du salon La Sultane de Saba près de l’arrêt de métro Sentier, dans le Deuxième arrondissement de Paris. Un petit institut de beauté tamisé où les esthéticiennes vous accueille avec beaucoup de sympathie. Je leur pose quelques questions et à leur clarté de réponse, je note qu’elles sont, par ailleurs, particulièrement professionnelles. J’ai choisi ma couleur de vernis et, ensuite, j’avoue, je me suis laissé aller à la détente.

La formule proposée par BPDM regroupait une pause de vernis semi-permanent sur les pieds et les mains pour 92 euros alors que le salon affiche 123 euros. Elle est d’ailleurs toujours proposée sur le site.

Pas de mauvaise surprise, les prestations détaillées sur la plateforme sont fidèles à la réalité. Les esthéticiennes qui m’ont accueilli l’ont fait avec beaucoup de bienveillance et je ne regrette ni mon soin, ni le choix du salon. Est-ce que toutefois, je peux être à même d’utiliser BPDM à des fins personnelles ? Absolument ! A condition que les offres s’étendent et que j’arrive un jour à débusquer un hammam vraiment sympa, à moindre coût ! 

BPDM – Bon Plan Dernière Minute Beauté

Et toi ? Est-ce que tu as envie de tester ?


Article réalisé en collaboration avec BPDM
– Non rémunéré – Avec contrepartie

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.