It was Halloween

S’il y a un truc que j’aimerai faire plus souvent sur ce blog, c’est rédiger quelques articles spontanés, à propos de tout est n’importe quoi. Des billets sans prétention, juste parce que, là, maintenant, j’ai envie de le faire et que si je ne le fais pas, je ne le ferai jamais. Alors, aujourd’hui, je te parle d’Halloween et de pourquoi, cette fête là, je l’adore !

Je ne serais expliquer comment tout cela a commencé, mais il y a quatre ou cinq ans, Halloween est devenue une fête importante dans mon cercle amical. Chaque année, désormais, on s’évertue à faire de cette date du calendrier un prétexte pour choisir un costume, boire des cocktails improbables et prendre quelques photos.

Dans ce billet, surtout illustré, j’avais envie de te partager ce moment, te parler de la déco, de l’ambiance, des recettes pour, pourquoi pas, te donner quelques inspirations pour ton prochain Halloween.

Après des semaines de brainstorming, j’ai finalement arrêté mon costume sur celui de nettoyeur de scènes de crimes. C’est que, au déguisement acheté rapidos sur Amazon, je préfère largement ceux « à fabriquer », à bricoler avec ce qu’on trouve à la maison, en friperie, ou, à l’Entrepôt du Bricolage. Car, tu l’auras compris, c’est dans cette dernière enseigne que j’ai trouvé la quasi totalité des accessoires nécessaires à la réalisation de ce super accoutrement pas sexy pour un sous. Pour une combinaison intégrale en « fibre de charlotte de cantinière », une paire de gants jaunes comme dans Breaking Bad, une brosse, un masque jetable et une paire de lunette de protection, j’ai dû dépenser quelque chose comme 15 balles. Sans compter que j’ai bien l’intention de réutiliser pas mal de toutes ces choses dans mon quotidien, évidemment.

Monsieur, qui habituellement ne manque pourtant pas d’imagination lorsqu’il s’agit de trouver des excuses pour vider le lave-vaisselle, s’est toutefois trouvé à sec et à donc rapidement suivi en adoptant le même déguisement que moi. Ensemble nous formions donc une équipe de nettoyeurs professionnels et performants.

Le manque d’expérience en matière d’accessoires à effets spéciaux m’a conduit à acheter du faux sang à La Foire Fouille. Quelle erreur ! Parce que ce truc en spray est assez délicat à utiliser, génère plein d’éclaboussures intempestives sur les vêtements, ne donne finalement pas l’effet escompté. Et encore, là je ne te parle pas du fait qu’il soit irrattrapable sur les fringues et que je n’ai même pas osé regarder sa compo tellement j’avais peur de tomber sur des métaux lourds ou des composants radioactifs.

A l’avenir, je me montrerai plus maligne et essaierai de tenter quelque chose sur base de colorant alimentaire, jus de betterave ou du ketchup périmé.

This is Halloween, Halloween, Halloween !

Sur le plan alimentaire, mes amis et moi avons pour habitude de mettre en place une espèce de grand apéritif dinatoire où chacun rapporte sa petite spécialité. Pour l’occasion, j’ai cuisiné des roulés à la cannelle en suivant la recette de Cuisine Moi Un Mouton. J’ai simplement opté pour un glaçage avec du sucre glace, de l’eau, du colorant alimentaire rouge et du cacao pour donner un effet « coulures de sang ». Et, si, visuellement c’était plutôt réussi, le goût aurait pu être bien meilleur si j’avais suivi studieusement la recette jusqu’à faire de vrais roulés de taille standard. Décider de faire des minis roulés n’était pas une bonne idée : ils ont séchés trop rapidement à la cuisson et ne s’avéraient finalement bons que tremper dans du café. 

En ce qui concerne la déco, je remercie mon amie Joséphine qui nous a livré le meilleur décor possible : une vraie grande et vieille maison. C’est clair que, pour fêter Halloween, voilà qui pose les bases d’une atmosphère inquiétante et un poil glauque. Mais dans les petits détails nous avons trouvé pas mal de choses en brocante ou sur le site Fetemix. C’est d’ailleurs sur cette plateforme que j’ai trouvé les squelettes de rat et de corbeau que je trouve parfaitement adaptés à l’ambiance « Halloween dans une vieille maison ».

Enfin, pour la dernière petite touche qui fait son petit effet : la playlist ! Pas la peine de se casser la tête à la faire soit même, les sites comme Deezer ou Spotify regorge de bandes passantes déjà « toutes prêtes ». Toutefois, question insonorisation, j’ai une préférence pour le site halloweenradio.net et leur rubrique « ambiance » qui diffuse cris, bruits inquiétants et portes qui grincent, pour une atmosphère particulièrement creepy !

Et toi qui a fêté Halloween, quelles sont tes petites « recettes » pour une fête assurément réussie ? 


 

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

2 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.