Être Une Cheap Fille, c’est quoi ? (FAQ de moi à moi)

Sur ce blog, j’ai toujours eu à cœur de partager mes envies, mes coups de cœur, mes déceptions et mes humeurs. D’ailleurs, un jour l’on m’a dit : « fais ce que tu as envie, ne réfléchi pas, exécute et fais toi plaisir ! ». C’est exactement la façon dont je vois les choses ici. Seulement, parfois, je constate que mon blog est peut-être devenu un peu fouillis. Alors, avec toi, aujourd’hui, on fait le point, on se recentre et je t’explique ce qu’est vraiment qu’être Une Cheap Fille.

Cet article pourrait être un billet hors série dans la mise à jour hebdomadaire des publications de ce blog. Car il s’agit d’une publication que je juge importante, pas vraiment drôle ni divertissante mais j’ose espérer qu’elle soit un tant soit peu instructive. Je te le propose comme une FAQ de moi à moi pour parler du blog, de ce à quoi ressemble Une Cheap Fille aujourd’hui et de ce à quoi il pourrait ressembler demain.

Alors let’s go !

Comment décrire Une Cheap Fille aujourd’hui ?

A ces débuts, je voulais ce blog comme un univers drôle et décalé on l’on parlerait « radinneries », trucs de filles et univers cosmétologique à petits-prix.

Mais au fil des mois et des années, je me suis sentie un peu frustrée, bloquée et j’ai finalement décidée de parler de tout ce dont j’avais envie de parler, sans me censurer. Oubliant certainement un peu trop les fondements de ce blog. Je le reconnais.
Alors, j’ai commencé à évoquer un poil plus le bien-être et les cosmétiques, non seulement parce que j’adorais cela mais aussi parce qu’en toute franchise, c’est dans ce domaine que j’ai reçu le plus de propositions de collaboration.

Mais en fait, c’est quoi être Une Cheap Fille ?

Être Une Cheap Fille c’est dégoter le meilleur rapport qualité prix pour rester chic sans y laisser un bras !

Alors à produit égal, la Cheap Fille privilégie toujours le moins cher ?

Evidemment non.
La Cheap fille choisi le meilleur rapport qualité/prix (je sais, je l’ai déjà dit plus haut) ! Et ce suivant un équilibre basé sur les années de vie d’un produit, sur son impact environnemental et sur le plaisir et l’efficacité qu’il procure. 
Concrètement, cela signifie : adopter des produits bruts (s’inspirer de la Slow Cosmétique par exemple), privilégier les conditionnements qui ne génèrent pas, ou peu, de déchets, comprendre ses besoins et acheter en conséquence. 

Etre une Cheap Fille c’est finalement être un peu une minimaliste ?

Absolument.
Utiliser les bons produits, les bons outils et limiter ses achats futiles n’est finalement que du bon sens pour garder ses piécettes bien au chaud et se faire quand même plaisir.

Quel avenir pour le blog ?

Dans l’idéal, j’aimerais que mon blog aborde plus de sujets conso calqués sur le modèle de « ce que j’aurais aimé savoir avant de passer commande chez Romwe », ou encore de « débusquer les fausses économies ». Je souhaiterai qu’il retrouve une plus grande fréquence de billets d’humeur/humour parce que je sais qu’ils font marrer plusieurs d’entre vous. La cosméto et le bien-être resteront présents mais surtout aux travers de billets tests ou de DIY. Tout cela dans le but de véhiculer au mieux le message général qui prône une meilleure consommation. Une consommation où l’on place mieux ses sous et où l’on fait attention à ses économies.

J’espère qu’avec ces questions réponses, nous y voyons désormais un peu plus clair.
Alors, verdict, prête à devenir Une Cheap Fille ?

Si tu as d’autres questions qui concernent le blog ou qui me concernent personnellement,
je t’invite à me les laisser en commentaires et je me ferais un plaisir d’y répondre


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

16 Comments

  1. Bonjour,
    Moi j’adore ton blog. Un des rares que je consulte régulièrement, même si je ne mets pas souvent de commentaires. J’aime ta façon d’écrire, ton humour et les sujets dont tu traites.
    Alors continue à TE faire plaisir et par conséquent à NOUS faire plaisir.
    Natchouke
  2. Je te suis et je résigne pour un bail hahaha ! J’apprécie vraiment le ton décalé et humoristique que tu emploies, et me reconnais dans cette recherche notamment sur la Slow Cosmétique. Merci pour ces partages et longue vie à toi, chère Cheap Fille ! ;-)
  3. Je reste fidèle au poste ! (Même si toujours très discrète..)
    Ravie de lire qu’il y aura encore et toujours tes billets humeur/humour que j’affectionne particulièrement. Ils sont un peu le petit moment de détente que l’on trouve avec plaisir lors d’une journée un chouilla trop morose.

    Je suis moi-même devenue une cheap fille, ces dernières années. Et je me trouve très bien dans cet équilibre, là. Peut-être est-ce pour cela que j’ai complètement arrêter de lire des blogs… Sauf le tien que j’aime toujours autant.

    Tiens, d’ailleurs ! Une question !
    Comment es-tu devenue une cheap fille ? C’est une philosophie de vie que tu as toujours eu ? Ou la nécessité d’économiser (étudiante, par exemple) qui t’a aidé en ce sens ? J’espère que cette question n’est pas trop intrusive..

    Bises,
    Stéphanie.

    • Coucou Stéphanie, comme d’habitude, je suis contente de te lire. Et encore plus contente de savoir que tu es toujours là, dans l’ombre. J’en suis très touchée en fait. Et souvent, je regrette le temps où j’allais lire aussi ton blog. Mais bon…
      Alors pour répondre à tes questions, non, j’ai toujours « été Une Cheap Fille ». J’ai toujours voulu faire attention à ne pas mettre de l’argent dans des choses qui n’en veulent pas la peine. D’ailleurs mon père me disait souvent « si c’est pas cher c’est que c’est trop cher ! ». Sous entendu que les choses les moins coûteuses sont souvent celles qui ne durent pas dans le temps et qui impliquent d’être vites remplacées. Et c’est un peu ce schéma contre lequel je veux m’ériger :)
      Voilà, je crois que tu sais tout.
      A très bientôt en tout cas.
      La bise à toi aussi.
  4. Moi je trouve que de toute façon un blog est susceptible d’évoluer et cela ne regarde que la créatrice, personne d’autre :) ! J’aimais déjà beaucoup ton blog quand je l’ai découvert et je prends toujours plaisir à le lire!
    • Tout à fait, tu as raison, je pense aussi qu’un blog est forcément amené a évoluer. Je te remercie en tout cas de continuer de te compter parmi mes fidèles lectrices. C’est vrai que parallèlement, il me semble avoir découvert ton blog quasiment en même temps que je créais le miens ;)
  5. Coucou Charline,

    Très bonne idée cette directive, que j’applique déjà. Je l’avais remarqué avec la marque Sephora (et d’autres marques qu’on trouve au supermarché), qui sont peu cher et de qualité, mais en regardant la quantité on n’est pas gagnant. Exemple concret: j’ai acheté un fond de teint chez Sephora, pour une dizaine d’euros. Et la, je découvre qu’il ne fait que 20 mL… ou encore leur anti-cerne « dupes » parfait d’après les youtubeuses de celui d’uban Decay, et qui au final fait moitié moins en quantité. Alors oui moins cher sur le court terme, mais pas sur le long terme.
    Mais par contre, depuis quelques temps, je me suis largement calmée niveau consommation de maquillage, et je réfléchis beaucoup plus à ce que j’achète (bien que j’ai encore craqué sur un rouge à lèvres… y’a quand même des rechutes de temps en temps ^^).

    Tout ce blabla pour te dire, que certes tu as évolué depuis des débuts, mais dans le bon sens du terme, puisque tu n’es pas passée d’une cheapfille qui fait attention au prix, à une fille qui surconsomme, sous prétexte que tu à son un blog qui marche ou une chaîne YouTube (je reste quand même sidéré par le nombre de produits qu’utilise les youtubeuses beautés, car même si je comprends qu’elles en aient fait leur métier de tester les nouveaux produits, je ne comprends pas cette surconsommation avec des étagères ou des tiroirs débordant de produits, que finalement elles utilisent très peu…). Bon mamie Lauriane va arrêter là son blabla, avant de risquer de lancer une guerre ^^ (au passage, je ne juge pas, c’est juste que je pense qu’il y a une grande partie des produits qui se perdent au final, et que c’est du gâchis, alors qu’il y aurait des solutions pour l’éviter)
    Bonne journée
    Bisous,
    Lauriand

    • Hééééééé mais c’est vrai ça ! Je n’avais pas du tout pensé à regarder la contenance des produits marque distributeur face aux saints patrons Les Grandes Marques. C’est pas bête du tout. Je pense que j’y repenserai à deux fois la prochaine fois que j’hésiterai entre un anti cerne Nars et son dupe by Sephora ;).
      En tout cas Lauriane, merci vraiment pour ta fidélité et ton très chouette commentaire sous ce billet. Même si parfois, je trouve que je consomme quand même pas mal aussi hein. Je ne suis pas un modèle ^^. D’ailleurs je songe véritablement à faire un ENOOORME tri dans ma salle de bain et mes cosmétiques.
      Sur ce, à plus tard ;)

Laisser un commentaire