Un escape game à domicile

« Hé tiens, si j’organisais un escape game à domicile. Je veux dire, un escape game dans mon propre appartement ! ». L’idée m’est venue subitement, un jour alors qu’entre amis, nous débriefions de nos dernières expériences (pas toujours réussies) en jeu d’évasion. Quelques semaines plus tard mon logement dissimulait plusieurs petites énigmes et des cadenas bouclés : éléments d’un jeu un peu particulier auxquels mes amis sont venus jouer.

Oui, j’ai monté mon escape game à domicile. Et comme je me suis autant amusée à le créer qu’à voir mes amis jouer, je me suis dis qu’un retour d’expérience pourrait peut-être t’intéresser. A moins qu’en fait, ça soit surtout toi qui me l’a réclamé !

Le jeu que j’ai monté dans mon appartement tient compte de la disposition des pièces et de ce qu’elles renferment. Pour cette raison, il est évident que je ne puis te fournir la totalité du scénario et ses ressources telles que je les ai monté. Toutefois, je vais quand même t’en dire un maximum sur la façon dont j’ai organisé le jeu. De même, je vais te livrer la totalité des énigmes mises en place, ainsi que la façon de les résoudre.

Par où commencer son escape game à domicile ?

A l’inverse d’une salle d’évasion montée de toute part pour amuser les joyeux-lurons tels que toi ou moi, ton escape game à domicile doit tenir dans ton appartement *sans blague*. Le crédo que je voudrais donc te livrer c’est : faire avec les moyens du bord. L’idée n’étant pas de dépenser des mille et des cents pour transformer ton salon en nébuleuse de mécanismes haute sécurité. Au pire, ton budget se résumera en l’achat de deux ou trois cadenas supplémentaires et d’un nouveau double de clés.

A mon sens, il est important de commencer par définir quelles pièces tu peux fermer, quels boîtes tu vas pouvoir cadenasser et quel cheminement tu vas faire parcourir à tes invités. Pour ma part, j’ai choisi de scinder l’appartement en deux, en verrouillant une unique porte, créant ainsi un jeu en deux grandes parties. Les sacs à dos et les valises font de très bonnes boîtes que tu pourras aisément sceller par un cadenas. Sans compter que certaines valises sont déjà équipées de système de fermeture chiffrée, encore mieux non ?

L’organigramme, clé de l’avancement dans le jeu

Une fois que tu auras bien cerné les moyens à ta disposition pour enfermer clés et indices essentiels, il est temps de passer au scénario. Pour le jeu que j’ai mis en place, j’ai opté pour un scénario très simple : Voici donc le sms que j’ai transmis à l’un des convives et qui marquait le lancement du jeux :

 

Car oui, pour ce jeux, j’ai tout simplement choisi la communication par sms pour maintenir un lien d’entraide avec l’équipe en pleine inspection. La disposition de mon appartement me permettant de me tenir dans une pièce hors du jeu et de pouvoir voir et entendre ce qui se passait à l’intérieur. Mais n’importe qui, un minimum astucieux, n’aura pas de mal à trouver d’autres moyens de communication aisés à mettre en place (talkie-walkie, Skype…)

En parallèle au scénario établi, je te conseille vivement de déterminer un organigramme. Autrement dit, un schéma crayonné récapitulant le déroulé du jeu, avec le passage obligé par chaque résolution d’énigmes. Tu risques d’en faire plusieurs, d’en raturer pas mal, mais cela permet justement de se faire une idée plus visuelle de ce qui va se passer.

D’ailleurs, en parlant de résolutions d’énigmes, j’ai monté mon propre escape game sur un schéma linéaire classique. C’est-à-dire que la résolution d’une énigme permet la récupération d’un élément indispensable à la résolution de l’énigme suivante. Et ce jusqu’à la fin du jeu.

Le cas de la fouille

La partie fouille est une phase importante de ton jeu. Et il n’est pas toujours évident de voir ses invités, bien qu’amis, farfouiller dans les moindres recoins à la recherche d’un élément incongru. Aussi, mon conseil est de « condamner » les accès où tu souhaites que personne ne viennent fouiller (placards administratifs, frigo…). J’ai choisi la méthode : appliquer une bande de scotch rouge sur ces endroits où il n’y a rien à rechercher. Ca fonctionne, personne n’a mis les mains dans mes factures pro où ma boite secrète de sextoys fluorescents.

Les énigmes que j’ai développé

Passons à la partie la plus intéressante : les énigmes. En tant que fervente pratiquante d’énigmes et petits jeux de casse-tête, j’ai adoré mettre en place toute une série de ruses à décoder. En vrai, je me suis follement amusée à monter cet escape game à domicile.

Concernant les énigmes qui vont suivre, j’aurais vraiment aimé te donner directement les resources à imprimer pour t’aider à mettre en place ton propre jeu. Toutefois, j’ai fait avec les moyens du bord. Ou plutôt, j’ai utilisé ce que j’avais chez moi pour ralentir la progression de mes petits prisonniers. Aussi, les énigmes que je te dévoile ici ne seront peut-être pas reproductibles chez toi, mais on va quand même faire en sorte que si.

Le coup de l’appareil photo

Un appareil photo faussement déposé sur un meuble, une carte mémoire cachée dans un endroit incongru (la salle-de-bain ?), tu as pigé là où je voulais en venir ? En préparation, il suffit de prendre une photo d’une combinaison de cadenas, d’un bout de code où d’un mot de passe. Stocke ensuite cette photo dans ladite carte mémoire avec trois ou quatre autres photos complètement random et le tour est joué.

L’heure arrêtée

Par une carte dissimulée dans mon appartement, je laisse deviner que l’un des chiffres de la prochaine combinaison correspond à l’heure affichée sur une montre/une horloge de l’appartement. En préparation, j’ai donc arrêté une montre sur une heure concrète (exemple : 8h) et retirer sa pile. Empêcher la montre de refonctionner est important. Aucune action ne doit être « irréversible ». J’avais, pour ma part hormis ce détail lors de ma première session et l’un des convives a enclencher le fonctionnement de la montre par inadvertance… #Fail

Le QR Code

En laissant à mes convives leurs téléphones portables je peux, certes, communiquer avec eux mais aussi leur permettre d’utiliser Internet. Avec un QR Code dissimulé à l’arrière d’une carte postale, ils comprennent vite qu’il y a quelque chose d’important à faire. Et pour compliquer le jeu, le QR Code qui redirige vers la photo d’une combinaison (pour ouvrir un coffre), est lui même protégé par un mot de passe (à trouver dans la pièce).

Liens utiles :
Générer un QR Code
Héberger une image gratuitement sur le webProtéger un lien par un mot de passe 

La clé cachée dans une boite de Pringles

Si mes placards de garde-manger faisaient partie des endroits condamnés, la boite de Pringles posée nonchalamment sur le plan de travail, elle, n’était pas dispensée de fouille. Pour cette étape, rien de plus simple, j’ai simplement créé un double fond dans une boite de Pringles, pour y cacher une clé. Mais mettre une clé dans une boite et la recouvrir de biscuits apéro marche aussi.

Le menu indien

Peut-être mon énigme préférée et pas forcément la plus complexe. Laisse trainer sur ton frigo le vrai dépliant d’une enseigne de restauration à emporter. Moi c’était le restau’ indien du coin de la rue. Parallèlement, dissimule la liste d’un menu complet quelque part dans l’appartement (exemple : 1 poulet curry + riz + 2 naan). Le total des prix des plats de cette liste est la combinaison d’un code à quatre chiffres. Dans mon cas, le total du menu faisait 25,50 euros, le code du cadenas était donc 2550.

L’énigme finale

La combinaison du coffre qui renfermait la clé de ma porte d’entrée était, fatalement, la plus dure à trouver. Elle est le résultat d’une énigme complexe, qui demandait à mettre en corrélation plusieurs éléments, que je vais essayer de te décrire calmement.

Déjà, la totalité de mon appartement ainsi que les coffres à ouvrir précédemment dissimulaient des petits cartons illustrés d’un chiffre (de 0 à 9) et d’un pictogramme. Evidemment, les joueurs se rendent assez facilement compte qu’il est important pour eux de retrouver la totalité de ces 10 cartons. Les pictogrammes n’ont aucun rapport avec le chiffre qu’ils arborent (Exemple : une horloge, associé au chiffre 8 ; un train, en relation avec le chiffre 2).

En parallèle, l’ouverture d’un coffre leur a permis de mettre la main sur quatre mystérieuses « cartes percées ». 

Mais dans mon appartement, étaient aussi cachés 4 signets mentionnés de phrases énigmatiques et d’un autre nombre. Par exemple : « Pas vraiment des adultes » associé au nombre 51 ou encore « Le garçon qui rêvait d’un verre d’eau et d’une paille » avec son nombre 213.

Ces phrases correspondent en réalité à des titres de livres ainsi qu’à un numéro de page. La référence « Pas vraiment des adultes », correspond au titre « Just Kids » (de Patty Smith), tandis que la mention « Le garçon qui voulait un verre d’eau et d’une paille » évoque « La fille qui rêvait d’un bidon d’huile et d’une allumette » (tome 2 de la série Millenium de Stieg Larsson). Il en est de même pour « La première semaine de liberté » qui devient « le dernier jour d’un condamné » (Victor Hugo), ou encore « La perfection est divine » pour « l’erreur est humaine » (de Woody Allen).

La suite est facile : il faut retrouver les bons livres dans ma bibliothèque, les ouvrir à la bonne page et essayer de retrouver un mot mystère en utilisant les « cartes percés ». 

Et les quatre mots retrouvés dans quatre livres différents, ramènent aux pictogrammes qui permettent de transposer chaque mot en un chiffre. Sur la photo, le mot retrouvé est « couronnes », qui correspond au pictogramme « couronne » et donc au chiffre 9.
Pour retrouver la combinaison dans le bon ordre, il suffit de la recomposer grâce aux chiffres (de 1 à 4), indiqués derrières les signets en carton (ceux sur lesquels sont notés les titres de livres « codés »).

Pas simple de te décrire cette dernière et complexe énigme que mes amis ont mis, en moyenne, 20-25 minutes à résoudre (non sans indice). J’espère toutefois que tu l’auras comprise. D’ailleurs, les quatre différentes équipes ayant participé à mon escape game à domicile sont sorties en un peu plus d’une heure. Soulagement pour moi qui n’avait aucune idée de combien de temps le jeu prendrait…

J’espère que ce billet spécial t’as plu.
Est-ce que tu le tentes ? De monter un escape game à domicile ?

Bonus : les astuces de tata Charline

• Pense à vider tes poubelles avant que tes convives n’arrivent (notamment ta poubelle de tri). Il est fort probable qu’elles contiennent des restes d’anciens organigrammes ou des éléments raturés qui t’ont servi à mettre en place ton jeu.

• Les actions de tes joueurs ne doivent pas être irréversibles ! Penses-y, c’est super important.

• Essaye de penser la dernière énigme comme la concrétisation d’un fil rouge. Des éléments pour sa résolution doivent être en possession des joueurs depuis le début de leur « aventure ».

• Si tu penses tes joueurs plutôt doués, guide-les sur des fausses pistes en dissimulant des cartes de jeu ou des pions de Scrabble qui ne mènent à rien du tout. Toutefois, ne sous estime pas la difficulté de ton jeu. Tu es le créateur de ton escape game donc tu as forcément tendance à penser que, de ton point de vue, c’est facile. 

• Mentionne tout particulièrement à tes convives qu’ils ont droit de fouiller partout (hormis dans les endroits « condamnés »). J’ai remarqué que beaucoup n’osent pas trop s’aventurer lorsqu’il s’agit de ton « vrai petit chez-toi » (alors qu’ils retourneraient le jeu d’évasion dans une salle classique).


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

17 Comments

  1. Bonjour,

    Eh bien quelle imagination dis moi !!!! Je te félicite pour ton talent de scénariste d’escape game.
    Je n’en ai jamais fait pour ma part, mais mon collègue adore ça et quand il m’en parle ça me tente de plus en plus. De là à le faire chez moi….je n’aurai peut être pas la même facilité que toi je pense.
    En tout cas très belle idée !! Et tes amis ont dû vraiment apprécier !!

    • Hello !

      Je reconnais que voir mes amis galérer sur les différentes énigmes m’a beaucoup amusée. Moi sadique ? Noooooooon. Mais j’avoue aussi que j’avais certainement sous-estimer la difficulté de mon jeu. Moi qui avait peur qu’en 20 minutes tout le monde ai tout résolu ;)

      En tout cas si tu n’as jamais fait de jeu d’évasion, je te conseille de tester ! Vraiment ! On aimera où on détestera mais il faut essayer pour savoir. Et puis quand on aime, après, on devient addict ^^

      A la prochaine !
      La bise

  2. Coucou Charline,

    Waouh ! Bravo, pour ton imagination, ça devait vraiment être fun à réaliser et observer comment des convives se débrouillent !

    Ton idée me plaît beaucoup, pourquoi pas ? Mon appartement se prêterait pas mal je pense, à méditer…

    Bon, allez zou, direction le tour de France des Escape Game en sac à dos, franchement le concept serait à y réfléchir un peu plus sérieusement ?!

    Au fait, j’espère que ta nouvelle vie Parisienne te convient bien.
    Belle journée,
    Bisous,
    Sophie

    • Hello Sophie !

      Merci bien. Oui c’était vraiment chouette de voir mes amis jouer. D’autant que les quatre équipes n’avaient jamais la même façon de procéder. Personne ne bloquait aux même endroits et c’était assez fun.

      Quand au concept sac-à-dos escape game, je propose : on fait un max de salles et lorsqu’on passe en dessous des 30 minutes pour sortir de la pièce, on décide qu’on est les maitres du monde. Basta ! Et on rentre à la maison.

      Ma vie Parisienne se porte bien pour le moment. Ca me fait plaisir. :)

      Des bisous et à bientôt
      :)

  3. Coucou Charline !
    Waouh quel super article ! Je suis impressionnée par ton imagination et ton esprit, ton jeu a l’air génial ! Et je peux le dire : tu es trop intéressante Charline ! Ça m’a presque donné envie d’en faire un chez moi ^^’ D’ailleurs je pourrais utiliser mon chat qui porterait un code sur son collier, ça serait une épreuve de l’attraper haha ^^ Je vais y réfléchir, mais je sais pas si j’oserais >_< En tout cas c'est une trop bonne idée !
    Bisous !
    • Coucou Morgane, et merci pour ton joli commentaire :)
      J’aime beaucoup l’idée du chat, pour de vrai ! Bon, par contre c’est sur que j’aime beaucoup moins si on risque la griffure profonde ou même la mort à essayer d’attraper ta petite bête ^^. Je veux dire, même dans Fort Boyard, les tigres sont en cage ^^.
      En tout cas, tiens moi au courant si un jour tu tentes l’expérience.
      A bientôt ! La bise.
      • Hahaha tu m’as fait trop rire avec ton histoire de tigre ! Ça pourrait faire partie de l’énigme genre « le fauve en liberté détient la vérité » !
        Ça marche ^^
  4. Coucou Charline,

    Mais qu’elle superbe idée! Moi qui cherchait un moyen de refaire un escape game, je vais pouvoir en faire un à domicile! mouhaha (rire machiavélique ^^). L’avantage, c’est que toi pendant ce temps là, en plus d’attendre qu’ils aient fini, tu peux continuer à préparer le repas ou l’apéro tout en suivant leur péripétie.

    Tu as eu d’excellentes idées en tout cas, et ma fois certaines énigmes ont l’air pas mal du tout. J’ai dans mon entourage, deux personnes fana de ça, et je pense que ce genre d’énigme va leur poser problème. hihi, moi je vais bien me marrer en tout cas. Merci pour cet article (si peu lol) réclamé.

    Je tenterai l’expérience, mais faut que je réfléchisse au scénario et aux énigmes (je veux bien prendre quelques unes de tes énigmes, mais si l’un de mes ami(e)s tombent la-dessus, il va tout savoir à l’avance et ça va être beaucoup moins drôle ^^.

    Belle journée,
    Bisous;
    Lauriane

    • Salut Lauriane !

      En vrai, même lorsqu’on ne joue pas, le temps défile à une vitesse hallucinante. Pas question de faire du repassage, du ménage ou du rangement en même temps. Et puis, soyons honnête, regarder ses petits camarades se creuser les méninges pour résoudre les casse-têtes qu’on a pensé, est bien plus rigolo ^^.

      Si tu le tente, n’hésite pas à prendre des idées dans ce billet, c’est effectivement fait pour. Même si, c’est vrai, on est pas à l’abris du risque que quelqu’un tombe sur cet article. Les risques sont tout de même faible non… ;)

      Et, surtout, si tu organises tout ça, n’oublie pas de venir me faire un petit rapport. Est-ce que ça t’a plu, est-ce que ça leur a plu ? Je veux tout savoir ^^.

      Sur ce, excellente journée et à très vite.

  5. C’est génial ! Il faut pas mal d’imagination et de logique pour faire ce genre de chose. Ca donne envie. Il faudrait que j’en fasse un en vrai, enfin dans une salle spéciale d’abord, mais ça me plairait bien d’en faire un moi même aussi ;) En tout cas chapeau !
    • Couou Ju’ et merci de ta visite ainsi que de ton commentaire,
      Si tu n’as pas encore mis les pieds dans un jeu d’évasion, je te conseille de trouver rapidement 3 ou 4 autres potes et de réserver un créneau. Il y a urgence là ! :D Bon, okay, non, il n’y a pas vraiment urgence… J’en fait un peu des caisses. J’avoue ^^
  6. Coucou Charline,
    Je suis vraiment impressionnée ! Tu as vraiment pensé à tout pour recréer ton escape game à la maison. Je trouve que ce n’est pas évident de trouver des énigmes, qu’elles se déroulent dans l’ordre, qu’elles ne soient pas durs ! Tu as vraiment gérer. Merci d’avoir partager tes créations, je garde ton article sous le coude parce que ça me dirait bien pour le nouvel an d’organiser un petit escape game !
    Bisous
    • Coucou Romy,
      Merci pour ton commentaire. Je me suis vraiment inspirée de ce que j’ai pu voir sur Internet, dans les escape game auxquels j’ai joué et aux petits jeux d’énigmes qui m’ont amusé pour créer tout cela. Ca été fun. Et la récompense ultime ça été de voir mes amis se creuser la tête sur toutes ces ruses.
      En tout cas, si tu tentes l’expérience, n’hésite pas à piocher ça et là des idées pour ton futur jeu. C’est fait pour ! :D
      A très bientôt, bisous
  7. Franchement chapeau pour ton imagination ! J’ai fait un escape game une fois et j’ai adoré même si je trouve ça quand même assez cher, du coup en faire chez soi est une vrai super alternative !
    • Coucou Aurore,
      Je suis complètement d’accord avec toi : un escape game, c’est carrément cher. C’est d’ailleurs ça qui me limite a ne pas en faire plus. Et c’est aussi pour cette raison que mes amis on décrété que mon escape game était aussi super cool, parce qu’il était gratuit ! :D (Ils ne perdent pas le nord eux… ^^)
      A très bientôt !

Laisser un commentaire