Débusquer les fausses économies

IMG_0988

Dans la pyramide des plus grandes entourloupes internationales il y a, au sommet, les sociétés secrètes, puis viennent les Illuminati, les Francs Maçons, le club France Loisirs et, enfin, les Offres promotionnelles. Et ce sont elles auxquelles nous, pauvre consommateur lambda, sommes le plus souvent confrontés. Elles sont là, issues du grand dieu marketing pour nous inviter à la débauche boursière, et dégainent leur plus bel argument : « vient, je vais te faire dépenser moins ». Mais prends gare jeune moldu, elles ne sont pas toujours aussi innocentes qu’elles voudraient nous le faire croire.

De ma petite expérience de radine quotidienne, je te livre aujourd’hui quatre grands préceptes pour tenter de déjouer les embuscades économiques qui te font dépenser plus en te faisant croire que tu dépenses moins.

IMG_0975

Se méfier des têtes de gondoles

Dans les allées des supermarchés, elles sont là, immanquables, prêtes à t’enlacer de leurs immenses tentacules de promotions alléchantes. Et, le tout, pour des articles que tu n’aurais sans doute jamais acheté. Apprends à déjouer les pièges de l’abus de consommation, en détournant ta vision de ces monstres de tentations. Quand bien même tu serais intéressé par ledit produit, penches toi sur son étiquette pour savoir si ce lot de Kinder Giant vaut vraiment le coup par rapport à un pack traditionnel. Ca peut paraître stupide mais dans certains cas, la promotion n’existe pas vraiment et ton lot de deux, coûte exactement le même prix que si tu avais acheté les deux articles « détachés ». Tu trouves que c’est le genre de foutage de gueule qui devrait être déjoué ? Moi aussi !

Ruse : Pour comparer rapidement qui de tel ou tel article est le plus avantageux, fis toi aux prix au litre, au kilo ou à la pièce, indiqué en petit sur les étiquettes des rayons.

Réfléchir avant d’utiliser ses bons de réductions

Voilà que tu viens d’obtenir un super extra bon de réduction de -20 % chez « Mademoiselle Fringuestropcool », c’est génial ça, super méga génial, d’autant que tu as vu ce petit top en dentelles à 35 euros, la dernière fois dans la vitrine ! Problème, la réduction ne fonctionne qu’à partir de 40 € achat (les fourbes !). Et je te vois déjà errer dans les allées du magasin à chercher LE fameux article qui te fera franchir le cap des 40 euros (ne mens pas je fais pareil). A l’évidence, tu ne craqueras pas sur un débardeur taupe en viscose à 6 piécettes mais sur un article un peu plus original dont l’étiquette de prix avoisine les 15 euros (14,90 € pour être exact). Sauf, que réellement, est-ce que tu avais besoin de ce legging fleuri qui s’étire beaucoup trop sur ton cul ? Alors que tu aurais pu t’en tenir au haut, tant pis pour la réduc’, c’était baclé et on en parlait plus, en plus tu faisais des économies. Si si ! Regarde en détail le calcul : (35 + 15) – 20 % = 40 € > 35 €.

De la même façon, mais à échelle plus raisonnable, te voilà en train d’acheter cette plaquette de beurre « Elle est virée » parce que tu as 50 centimes de réduction sur ladite plaquette. Sauf, qu’en temps normal tu aurais nonchalamment jeté ton dévolu sur du beurre « marque pouce » parce qu’après tout, le beurre, qu’importe la marque, les ingrédients sont les même. Sauf que si tu fais le calcul : beurre de riche moins 50 centimes, est toujours supérieur à beurre de pauvre. Et voilà comment tu t’es fait avoir par un pauvre coupon de réduction.

Ruse : Ne conserve tes bons de réduction que pour les articles que tu achètes en temps normal (attention, ils sont très rares), ainsi que ceux qui sont valables dans les enseignes que tu as l’habitude de fréquenter.

IMG_0981

Se tenir à l’écart des ventes privées

Par extension, se tenir à l’écart de tout ce qui te propose des mega-supra-bonnes-affaires dont il serait con de laisser filer. Autant, notre cerveaux est capable des meilleurs exploits, autant, des fois, il devient super con à la vue d’un unique prix rayé. Que celles et ceux qui n’ont jamais émis ce genre de phrase : « 65 euros à la place de 170 ?! Nan mais sérieux, c’est une putain de bonne affaire ! » lèvent la main.
Personne ?
Okay, tout va bien…
Alors oui, certes, c’est certainement un bon plan si tu en as vraiment un interêt à acheter ce truc. Mais concrètement, est-ce que là, tout de suite, maintenant, tu as besoin de ce Thermomix Deluxe alors que tu manges chez tes parents tous les jeudis soir, que toi et tes potes avez une carte fidélité chez Rapid’Za et que tu n’as même pas un économe pour t’éplucher des courgettes ?
Laisse moi te faire économiser 65 boules juste en t’invitant à cliquer sur la petite croix là-haut.

Par ailleurs (et attention), certaines marques ne sont proposées qu’en ventes-privées, affichant des réductions de -60 % minimum et après une brève recherche sur le web, l’on se rend compte que jamais (oh grand jamais !) les produits en question sont vendus au prix fort. Opération marketing réussie mais c’est quand même toi qu’on prend pour une dinde. Et ça c’est moche.

Ruse : Ne pas se rendre quotidiennement sur ce genre de site, et (si c’est possible) préférer créer des alertes vers les marques qui nous intéressent vraiment.

De manière générale, se tenir éloigné de toute forme de tentation

Ya pas de secrets, pour faire des économies et débusquer les dépenses inutiles, le meilleur moyen est de se tenir éloigné de toutes les tentations qui pourraient activer ta folie acheteuse. Cette forme de chasse aux fausses économies n’a rien de compliqué ni de frustrant à partir du moment où jamais tu n’as connaissance de ce après quoi tu es passé. Jamais !

Ruse : Faire ses courses sur Internet, éviter de feuilleter les catalogues de vente par correspondance, n’a rien de frustrant et c’est pas hyper compliqué.

Et toi, quels sont tes conseils pour déjouer les fausses économies ?

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

31 Comments

  1. Woah, trop cool ce post ! Non seulement je suis soufflée par la fluidité de ta prose – et de tes jeux de mots et autres bêtises fichtrement bien trouvées – mais je trouve surtout que c’est incroyablement sensé et utile comme article ! Je plussoie le fait de toujours regarder les prix au KG/L, c’est comme ça que j’ai toujours fonctionné ! =)

    Je ne me suis pas sentie hyper concernée cela dit, puisque je suis plutôt une cheap fille aussi, faut dire (pis une cheap Maman, du coup), et pour apporter ma petite contribution – qui rejoint clairement ta conclusion – je n’ai qu’une chose à dire : VIVE LE DRIVE !

    Depuis que BB#1 est né, plus le temps de passer 2h à sillonner les rayons des supermarchés, du coup, on est passé aux courses en ligne pour l’alimentaire et le ménager en général, et non seulement je gagne un temps fou (30min à tout casser sur le site, et bien installée dans mon canapé, pas en train de lutter avec mes sacs de courses, bébé dans un bras, bébé #2 dans un cosy mal installé sur le caddie, et j’en passe) mais surtout : plus de « tentation » de tête de gondole. Je reprends presque systématiquement le même panier (dont ce très cher Leclerc se souvient, la plupart du temps), ce qui me permet de n’acheter que le nécessaire sans me ruiner avec des choses dont on a ni réellement besoin, ni réellement envie – oui parce que ce dont on a envie (genre, une plaquette de Milka, une bouteille d’Orangina, ou des croûtons à l’ail, tiens ^^), je le note sur le tableau des courses dans la cuisine pour ne pas oublier de le rajouter audit panier en ligne, justement…

    Bref, pour moi ça a été la révolution et le budget courses n’est jamais dépassé, depuis !

    Voilà, c’était ma pause-fierté-radine-du-jour.

    Bonne journée ma Cheu ! Et des bisous, aussi <3

    • Coucou ma chère Mélissa.

      C’est à chaque fois un plaisir de lire l’un de tes commentaires : je t’imagine en train d’écrire, posée dans ton p’tit clic-clac, un bambin dans les mains et l’autre un peu plus loin, en train de mettre les couches de son frère à la poubelle :-)

      Je suis contente que cet article te plaise (et qu’il plaise à d’autres évidemment), c’est la première fois que je me lance dans ce genre de billet « astuces » et même si je sais qu’ils s’inscrivent parfaitement dans ma ligne éditoriale (Cheap fille Power !), je me suis longuement demandé si ça n’était pas un peu trop égocentrique de prodiguer des conseils alors que je suis loin d’être spécialiste. Je ne sais pas si je m’exprime bien.

      Sinon, je ne fais jamais mes courses sur Internet (du moins je n’ai jamais essayé) mais je comprends tout à fait le côté ludique de tenter, à chaque fois, de composer un nouveau panier avec la même somme et d’y caler un maximum d’articles.

      A très bientôt en tout cas, je te fais plein de bisous.

  2. Charline ou le petit ange qui se balade sur mon épaule alors même que j’avais 3 sites ouverts sur les soldes !
    Je dois bien avouer que j’ai honte, terriblement honte de me retrouver dans tout ces petits points, et pourtant je me fixe toujours une règle : en dessous de 50%, ça ne sert à rien d’acheter, on a des réductions toutes l’année. Et puis, en ai je vraiment besoin, là maintenant ?!

    J’arrive de plus en plus, voir toujours en ce moment, à cliquer sur la petit croix rouge. Après tout, je n’ai besoin de rien, alors je ne craquerais que sur un coup de coeur, peut être !

    • Je me suis octroyée un petit temps ce matin pour aller « solder ». C’est un petit plaisir que j’avais envie de m’offrir et qui, du coup, est complètement contradictoire face à cet article. Mea Culpa…

      Sinon, je te suis lorsque tu dis que des soldes inférieurs à -50% ne valent vraiment pas le coup quand on songe à toutes les réductions qu’il est possible de shoper au cours de l’année, et ce, qu’importe la collection.
      Pour ma part, quand je suis « partie pour faire les soldes », je me refuse systématiquement à regarder les nouvelles collections (pas soldées donc). Non mais ! C’est ma p’tite rébellion à moi.

      Merci, en revanche, de ne pas cliquer sur la petite croix quand tu atterris sur mon blog. :-)
      Je te souhaite une bonne journée et à la prochaine !

  3. Cet article est juste génial !!!

    Bizarrement je me reconnais pas mal dans cet article, je dois être un peu « une cheap fille » moi aussi.

    Alors tout comme toi je suis absolument d’accord que les têtes de gondoles = ARNAQUE !!! Il faut toujours vérifier les prix au kilo ou au litre, TOUJOURS !!! Surtout, qu’au final quand on va voir dans le rayon d’à côté pour comparer les prix avec le produit en tête de gondole, on se rend compte très souvent que le prix en rayon est beaucoup moins cher, vois des fois 2 fois moins cher, que celui en tête de gondole ! De plus, parfois les durées de validité des têtes de gondoles arrivent presque à terme, alors que ceux en rayons vont largement plus loin.
    Mais bon, comme ça à l’air de marcher sur certains, je comprend qu’ils ne s’en privent pas.

    Alors oui, par contre moi c’est vrai que j’aime beaucoup les bons de réductions, ou codes promos, mais j’essaie de les utiliser intelligemment ! Je m’explique… lorsque je sais que je vais faire des courses, je recherche souvent sur internet si je ne peux pas trouver un petit bon de réduction à imprimer pour les produits que je prévois d’acheter. Pareil lorsque je fais mes achats sur internet… Avant de valider mon panier je regarde toujours si je ne peut pas trouver un petit code promo qui pourrait m’alléger le panier (sur internet c’est assez facile de trouver des codes promos), et j’utilise très souvent iGraal pour mes achats internet, je ne sais pas si tu connais, mais ce site est génial pour récupérer de l’argent sur tes achats. Si ça t’intéresses, j’ai fait un article dessus hier d’ailleurs (http://iletaituneflo.blogspot.fr/2015/06/igraal-mon-graal.html).

    Enfin je suis d’accord avec toi pour ce qui concerne les ventes privées et la tentation ! Depuis un moment, j’essaie de ne plus aller sur mes sites préférés, et du coups, c’est vrai que ça fait un moment que je n’ai pas dépensé, et ça, ça fait du bien au porte-monnaie !
    Pas de tentations, donc pas d’excès ^^

    Merci, d’avoir partagé tes astuces, c’est toujours utile ;)

    Passe une bonne journée,

    Bisous.
    Floriane :)

    • Coucou Floriane.

      Whou, quel commentaire de fou tu me dévoiles là. =) J’aime !
      Par ailleurs, je suis supra-ravie de découvrir que toi aussi tu es Une Cheap fille, ça veut dire qu’on va forcément super bien s’entendre.

      Les têtes de gondoles, non seulement c’est le mal sur les prix mais c’est souvent aussi le mal sur la diététique (tient pendant qu’on y est). Une raison de plus donc pour ne pas trop s’y arrêté. Car si ces articles font dégonflés ton porte-monnaie, ils redonnent illico du volume à ton popotin ^^

      L’astuce des bons de réductions à imprimer et à retenir. C’est vrai que je prends peu le temps de me pencher là dessus en ce qui concerne mes courses alimentaires. Par ailleurs, j’avais déjà entendu parler de IGraal, sans pour autant m’y être inscrite. Peut-être que je pourrais franchir le cap un de ces quatre. Effectivement, il faut que j’y réfléchisse… Quoique, du coup, il va à l’encontre du crédo que tu évoques (et que j’aime beaucoup) : « Pas de tentations, donc pas d’excès »

      Merci de ta venue ici en tout cas.
      Je te souhaite une excellente journée et à la prochaine.

      La bise !

      • Ah ah oui c’est vrai que s’est un peu contradictoire !
        Mais iGraal permet aussi de récupérer un petit pourcentage de ses achats « tentations », si tentations il y a… x)
        Bon ok, je me justifie, mais un petit craquage de temps en temps, ça ne fait pas de mal, non ? Tant que ça reste dans la limite du raisonnable bien sûr !
        Et oui, je me suis un peu lâché sur le commentaire précédent, j’étais inspirée ^^

        A bientôt :)

  4. Très chouette ce billet ! Maintenant j’utilise le drive comme ça je m’en tiens à ma liste de course et pas de tentations inutiles !
    • Merci pour ce commentaire.
      J’admets, je n’ai jamais utilisé le drive, mais il faut dire que mes courses de sont pas importantes. Et j’ai toujours la lubie d’aller faire mes courses sur un coup de tête, alors… ^^
  5. On est pas des dindes !

    Les bons de réduction, j’ai arrêté depuis longtemps vu que a) je fais mes courses au drive, et ça marche qu’en magasin, b) j’oubliais toujours de les utilisais donc ils périmaient au fond de mon sac.
    Pour les têtes de gondoles, c’est pareil, je compare toujours les prix au kg ou litre et comme j’achète toujours plus ou moins la même chose ça évite les gros débordements.
    Les ventes privées, c’est très occasionnel si vraiment ça m’intéresse, idem pour les sites de type Groupon.

    Mais il est clair que sans de bonnes habitudes, on peut vite se faire piéger, article bien utile !

    • J’espère bien qu’on est pas des dindes ! :-D Déjà qu’on peut pas toujours dire que l’image de la femme est traitée de façon reluisante…
      Je vois que nos habitudes de consommations se rejoignent. Peut-être bien que toi aussi tu es une Cheap fille. Auquel cas, j’en suis tout particulièrement réjouis :-)
      Très bonne journée en tout cas.
  6. J’avais effectivement remarqué que les prix de départ dans les ventes privées sont toujours gonflés, du coup c’est pas franchement 68% de réduc qu’on obtient mais plutôt dans les 15 ou 20%…
    • Une fois, j’étais tombée sous le charme d’une montre (elle était exactement le genre de ce que je recherchais depuis… pfiou… des lustres). Son prix devait avoisiné les 300 €. Une somme certes, mais quand je voyais son prix de base (plus de 1000 euros), j’avais l’impression qu’elle me tendait les bras. Finalement, un peu dubitative, j’étais aller cheker des avis à propos de la marque. Résultat : marque chinoise, prix injustifié, uniquement vendue en site de ventes-privées, donc JAMAIS au prix affiché (prix qui du coup est complètement fake). Evidemment je n’ai pas passé commande et je me suis félicitée de ne pas être tombée dans ce piège super grossier.
  7. Ahahah top cet article ! j’avais appris une astuce en cours d’espagnol il y a 6 ans maintenant c’est qu’en fait les produits qui sont face à toi sont toujours plus chers que les produits trop haut ou trop bas dans l’étagère. Et c’est vrai, tout ça pourquoi ? Parce que les personne prennent à leur hauteur, c’est le premier truc qu’ils voient, y a juste à tendre le bras et hop, c’est dans le caddie !
    Donc regarder plus loin que le bout de son nez, ça peut être pas mal aussi ^^

    Des bisous !

    • Oui, cette ruse commerciale est connue. C’est pour ça que l’on dit parfois que l’on a fait ces courses « à quatre pattes » pour indiquer que le budget est un peu serré et que l’on s’est contenté des produits « en bas » des rayons.

      Merci de ta visite en tout cas Salomé. Je t’embrasse et à bientôt.

  8. Ahahahah !!! On dirai moi qui fait les magasins !! Je crois que je dois connaitre tout les prix au litre,kilo ou autre des produit d’hyper u !!!!!! Pour moi mes economies je les fait en allemagne (c’est tres rare car je vit en vendee mais famille en alsace) en general quand je vais en vacance la bas je fait le « plein » de tout se qui est produit de salle de bain , d’entretiens, maquillage ….. Et aussi la nourriture mais que des trucs qui vont au congel evidemment et j’en profite pour faire le plein de fringue cher primark pour toute la famille car aucun pres de cher nous!!! Donc c’est certain je vais claquer cher d’un coup mais je n’achete plus de vêtements et les produits en tout genre… Pareil, donc en general je tiens jusqu’au prochain voyage ( 3 ou 4 par an)!!!! Article super interessant !!!! Bisous
    • J’avais cru comprendre grâce à Mélissa (qui vit elle aussi en Alsace), que l’Allemagne offrait beaucoup d’avantage sur les produits sanitaires en effet.
      Malin la famille en Alsace. Mais ça sent l’habitacle de la voiture plein à craquer sur le retour tout ça, non ?!
      • Oui exactement !!!!Par contre Je prevoit un max de pain de glace pour l’alimentaire !!! Sinon c’est 8h de route au milieu des shampoing et autre produit en tout genre lol!!! Le mieu c’est quand j’achete leur roti mariné …….. Ce sent la marinade mais bon au bout d’une heure ou deux on s’habitue !!!!!
  9. J’aime bcp !

    J’ajouterai juste que souvent le lit de deux est plus cher que l’article seul !
    Mon pire ennemi a moi : la newsletter de la marque fétiche de sac a main ! Enfin depuis que je suis passé du côté obscur je résiste plus facilement

  10. Très sympa ton article, et tellement vrai.
    J’ai encore eu un exemple aujourd’hui de promo qui n’en ai pas :
    Si tu achètes 2 pots de 1kilo de Nutella, on t’offre un couteau à tartiner au nom de Nutella. Le kilo revient à 6,78€ alors que en temps normal on est plus autour des 4,80€.
    Arnaque, le couteau n’est pas réellement offert !

    Tant qu’on se fera avoir les grandes multi nationales continuerons !

    • Moi je suis abasourdi par ces méthodes où, si l’on ne fait pas attention, on n’y voit que du feu !
      Les saligauds ! (oui, j’aime bien les vieilles insultes)
      Maintenant, tu m’étonnes qu’ils usent et abusent de ce genre de pratique si ça marche…
  11. Article trop cool ! J’adore ta façon d’écrire, c’est dingue mais ton style est vraiment accrocheur et me donne envie de continuer à lire jusqu’à l’infiniiiiii ! Ahah ! Gros bisous à toi Charline !
  12. Coucou Charline,

    Pour une fois, je vais enfin commenter ! Qu’est ce que j’ai ri ! Tu as une façon d’écrire tellement légère et si drôle c’est toujours un plaisir de te lire même si je ne prend pas le temps de commenter (honte à moi!)

    Le plus drôle, c’est que j’ai l’impression de lire mes cours de marketing mais de façon inverse, tout ce que tu dis est tellement vrai tu as tout à fait raison, promotion, tête de gondole, les réductions, ventes privées, le niveau des produit les plus chers à niveau de mains d’enfants ou des yeux d’adultes (comme par hasard hein :p) tout ça c’est du marketing pour faire vendre même le chemin dans les magasins ou les odeurs. Il faut toujours se méfier un exemple tout bête aussi, si tu prends le produit dans le rayon du moment mais que cet autre article est aussi dans un autre rayon permanent et bah bizarrement les prix seront différents.
    Même si j’étudie le marketing, je suis une cheap fille aussi !

    Des bisous et continue comme ça ton blog est un petit bijou !

    Barbara

  13. C’est vraiment un article très utile !
    Je pense à ce bon vieux site « Vente-Privée » qui te propose des articles dont tu n’as absolument pas besoin, du genre un sac Valentino, et te fait trépigner d’impatience en te disant que la vente n’est pas pour aujourd’hui mais dans 3 semaines… Ils ont tout compris en te déclenchant ce sentiment de frustration qui fera que tu te jettes sur ton « indispensable » sac le jour J. Et qui datera de la saison précédente si ce n’est pas plus… avec lequel tu sera Hasbeen en plus.
    Pour ma part, je n’y cède pas trop car j’achète ce qui me plaît en solde ou pas (J’aime trop les fringues pour risquer de ne pas trouver ma taille pendant les soldes). Mais si il y a une VRAIE réduction je ne crache pas dessus. Je fais surtout des économies sur les produits basiques, comme les cotons-tiges ou le lait par exemple, où la marque pouce me convient amplement.
    • Oh merci Jo, venant de toi ça me fait d’autant plus plaisir. :-)
      Il y longtemps que j’ai lâché les ventes privées, en soit, tout ce que j’y est acheté ne m’a jamais vraiment été utile. Et comme tu le dis si bien, les économies sont plus faciles à gérer lorsqu’elles sont quotidiennes.
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.