Couleurs étonnantes, rendu Matte ou Glowy, que valent les Flash Jumbo Sephora ?

Lesquels sont les meilleurs : les Rolling Stones ou les Beatles ? Tu préfères le beurre de cacahouète ou le Nutella ? Tu chéris plus ta maman ou ton papa ? Dans la vie il y a des trucs pour lesquels il est difficile de faire un choix. Et c’est certainement pour cette raison que la parfumerie noire et blanche n’a pas eu envie de choisir entre le matte et le glowy lorsqu’ont été conçus les tous nouveaux Flash Jumbo Sephora.

Packaging pas franchement réussi, d’inspiration Tecktonik, aux couleurs criardes, enfantines et à la forme plus proche des feutres Velleda que du dernier rouge Mac ; on ne peut pas dire que ces petits Flash Jumbo Sephora m’ont séduit au premier regard. Et ce malgré leur prix tout à fait convenable de 9,95 €. D’ailleurs, au vu de ces caractéristiques, j’ai rapidement compris que, moi, Charline, 26 ans, femme plus ou moins active qui aime le Reblochon, les week-end de trois jours, le houmous et le cinéma de niche, je n’étais pas franchement dans la cible. Non, disons que si Sephora avait voulu me vendre ces petites nouveautés avec certitude, il aurait fallu que je m’appelle Léa, que je sois née en 1999, que ma boisson préférée soit le rhum-passoã et qu’aux week-end rallongés je préfère les vacances ensoleillés sur une plage propre de la région Paca.

Mais au diable les idées reçues ! Car passé la barrière d’un packaging que je n’assume pas, se cache peut-être bien une jolie surprise qui peut convenir à bien plus de femmes que ce qu’on voudrait nous faire croire.

Un crayon, que des avantages !

Ce n’est peut-être pas la première fois que je le dis. Auquel cas, pardonne mon radotage. Car, vois-tu, le crayon (ou jumbo pour les intimes) est la forme de rouge à lèvres que je préfère. A mon sens elle ne possède que des avantages. De part sa forme affinée déjà, le crayon est la garantie d’une application ultra précise. Sans bavure. Ce qui est tout de même bien pratique lorsque tu te maquilles dans le rétro de ta 206 entre deux céder le passage. Et, par extension, contrairement à un rouge bâton traditionnel, qui dit « crayon à lèvres » dit « zéro trace » de transfert sur les dents.

Enfin, là où ces Flash Jumbo Sephora marquent encore plus de points c’est grâce à leur sytème très ingénieux qui fait qu’on n’a pas besoin de le tailler. Merci Sepho’, voilà qui est très malin.

Matte, Glowy : deux rendus, deux textures

Allez, je vais te faire une confidence : la blogueuse en carton que je suis à oublier de retenir la référence couleur du crayon glossy qui se trouve, à l’heure où j’écris ces lignes, à 628 km de moi. Et si, par curiosité tu te demandes combien cela représente en heures de marche à pied, la réponse est : 116h. Voilà, ça, c’est cadeau, et merci Google Map.

En bref donc, je ne suis pour le moment pas en mesure de de citer le nom de ce petit bâton coloré à l’effet brillant. Mais sache que ce Jumbo affiche un joli rendu naturel et acidulé. Un peu comme si l’on venait de croquer dans une cerise fraîche. C’est le genre de couleur, légèrement translucide, qu’on aime dégainer pour donner un petit coup de boost à la couleur de ses lèvres. Un genre de « blush à lèvres » en soit. Qui offre bonne mine et opère un coup de frais instantanément. Ainsi, le mettre mot de ce Jumbo Flash pourrait bien être « discrétion ».
Et « fraîcheur ».
Si tu me permets d’ajouter un deuxième maitre mot.

Quant au second, indéniablement, ce petit joujou mérite qu’on passe outre son packaging qui pourrait faire croire à un sombre violet ou, du moins à une couleur absolument importable. D’ailleurs, si la couleur de son tube en plastique n’est pas représentative des pigments qu’il contient, son nom, Sudden Plum, n’indique pas grand chose non plus. Seul un petit swatch sur son poignet, révèle la jolie nuance lie de vin de ce crayon à lèvres. Une teinte finalement très similaire du rouge Midnight Merlot (Maybelline) dont je t’avais déjà parlé et qui, pour le coup, ne cache absolument pas son appartenance aux « rouges viticoles ».

Et côté confort, que valent les Flash Jumbo Sephora ?

Si ni l’un, ni l’autre ne sont sans transfert, leur durée de vie dans la journée est tout de même complètement satisfaisante et tout à fait en phase avec la texture en question. Quand l’un, le glossy, « s’évapore » discrètement en quelques heures. L’autre s’accroche avec bien plus de persistance et s’efface discrètement quand vient le moment de clôturer le repas. Dans les deux cas, on ne remarquera aucune démarcation disgracieuse ou aucun transfert dégeulasse au fil de la journée. Le confort, quant à lui, est bien présent et ce quelque soit la teinte de Jumbo Flash choisie.

Alors, certes, je ne suis pas née neuf ans après la date qui figure sur ma carte d’identité. Et certes, si Sephora n’avait pas envie de faire de moi la cible principale de ce produit, me voilà tout de même très très satisfaite. Et peut-être même, tout particulièrement emballée par ces petits joujou colorés.
Et tiens, prend ça Sephora !

Flash Jumbo Sephora Matte ou Glowy – 9,95 €

Alors, toi, finalement, tu préfères le rendu matte ou le glossy ? Et, d’ailleurs, tu préfères ton papa ou ta maman ?


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

2 Comments

Laisser un commentaire