Ces trucs qui font rêver les autres

En matière de rêve, il est évident qu’on à tous brossé son petit tableau avec ses envies bien personnalisées. Toutefois, il demeure certaine choses partagées par, je crois, une bonne majorité. Et c’est de cela dont j’ai envie de te parler aujourd’hui. De ces choses, qui font rêver les autres, mais pas moi.

Le rêve n’est pas universel, j’en conviens, mais il y a bien des choses qui font rêver toute les filles non ? Tout le monde ? Je veux dire, les croisières ? Les vacances au soleil ? Les article de luxe ? Non. Pas moi. Et peut-être pas toi non plus. Nous verrons bien tout cela après que je t’aie dévoilé toutes ces choses qui font rêver un tas de monde mais pas moi.

Un prêt immobilier

Quand je songe à avoir ma propre maison à moi rien qu’à moi, je pense au fait de pouvoir faire des trous où bon me semble et à peindre n’importe quel mur de n’importe quelle couleur. Et puis, ensuite, j’imagine les rendez-vous avec la banque, les réunions de copropriété, les soucis de voisinage, les frais de réhabilitation de la toiture, l’entretien des bardages et la mise aux normes du tableau électrique. Après quoi, devenir propriétaire me fait bien moins rêver.

Des vacances à Punta Cana

Un club de vacances avec une piscine plus grande que deux terrains de tennis. La mer, bleue turquoise qui s’étend à perte de vue sur la plage voisine. Le soleil, l’open bar de 17h à 19h, le buffet géant, la pension complète, la chambre avec vue sur le parc et les palmiers… Tout cet univers de détente, de farniente et de vacances clés en main donnera certainement des envies à un bon paquet de gens. Ce n’est pas mon cas. Tant mieux pour mon porte-feuille, tant pis pour les agences Promovacances. Parmi les destinations de vacances qui font battre mon cœur, ce genre de spot arrive loin, très loin derrière la Norvège, La Nouvelle-Zélande ou Les Pays-Bas. Et, quand bien même je ressentirais le besoin de prendre des vacances pour ne rien faire et me reposer simplement, je préfère un mas provençal au milieu des lavandes, un chalet perdu dans la montagne, ou encore un séjour talasso en Bretagne.

Un sac à main de luxe

Après tout, je m’en sors très bien avec mes tote-bags.

Deux enfants, un monospace et un pavillon en banlieue

Des trois, c’est peut-être la grosse voiture qui me fait le moins frémir. Et ce pour l’unique raison qu’un monospace c’est pratique pour caler une semaine de vacances en camping. Pour ce qui est des gamins et de la maison de plein-pied en lotissement : non merci, c’est gentil mais ça ira.

Une collection immense de chaussures

C’est un rêve de filles parait-il. Je l’ai vu dans Sex and the City. Avoir une collection incroyable de paires de chaussures. Des escarpins de toutes les couleurs, de toutes les hauteurs de talons, avec au moins une paire emblématique d’une marque de luxe alignées dans un placard scrupuleusement destinés à les ranger. J’avoue que la chaussure, et la chaussure à talons notamment, est pour moi symbole d’élégance et de féminité. Mais cela ne me ressemble tellement pas que je vois difficilement comment cette collection pourrait me faire rêver. Moi qui cherche à optimiser au mieux mes fringues et mes chaussures en fonction de mes besoins, je rêve surtout d’être un homme pour porter baskets et chinos en toute saison, sans se poser aucune question.

Un dressing

J’imagine que cela va de pair avec la collection de chaussures. Avoir une pièce entière dédiée à l’unique stockage de fringues fera rêver pas mal de filles. Et bien je te le donne en mil : pas moi ! Si j’avais une pièce en plus dans mon appartement, je la destinerais à bien d’autres usages. Comme un bureau, une lingerie, un garde-manger ou un boulodrome.

Un mariage dans un relais-château

Si j’ai tiré un trait sur la vie de famille traditionnelle et la maison en pavillon, je n’ai pas abandonné l’idée de me marier. Du moins, un jour. Parce que cela n’est vraiment pas au programme pour le moment. D’ailleurs, pendant des années, je rêvais de ce moment comme un jour de fête somptueux avec une centaine d’invités dans un domaine magistral entouré de vignes. Et la robe, évidemment, je la voulais imposante, véritable tenue de princesse, qui tombe sur mes pieds et traine loin derrière moi. Un mariage comme tout le monde en rêve finalement. Ce dessin là est finalement bien derrière moi. Car au tableau enchanté que je viens de te décrire, je préfère l’intimité d’un mariage entre amis, une petite robe patineuse avec un peu de dentelle et mon arrivée en combi Volkswagen.

New York, comme destination de voyage

Il est évident que question grandeur et dépaysement, la ville de New York a de quoi s’imposer et faire rêver. Time Square et ses lumières, les centaines de magasins qu’on ne possède pas en France, la hauteur infinie des grattes-ciels… Encore une fois, rien de tout cela ne m’émoustille. Rappelons que bien devant cette destination s’érige celle de la Norvège, de la Nouvelle-Zélande et des Pays-Bas.

Et toi ? Quelles sont les choses qui font rêver tous ton entourage, mais pas toi ?


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

5 Comments

  1. Mais ouiii pour la majorité des choses que tu cites, je rigoles souvent avec Kevin en me demandant si je suis vraiment une fille mais j’ai déjà dû d’en parler suite à ton article « entre deux sexes ». Je radote pas mal. Pour ce qui est de ma position sur la majorité des points : enfants, pavillon banlieue, mariage de princesse, collection de chaussures (j’en ai pas mal mais ce n’est pas un rêve, c’est plutôt dû à des hallus valgus un peu trop envahissants)…
    Mis à part le dressing que je suis contente d’avoir pour le côté pratique, juste parce que je rêvais de pouvoir tout suspendre (non mais on est cons des fois faut être lucide), je raconte à qui veut bien l’entendre qu’on a acheté la maison un peu par hasard pour fuir les voisins là où nous étions, et que moi perso j’aurais pu rester locataire toute ma vie ça m’aurait pas déprimé plus que ça (même si depuis force est de reconnaître que se dire que c’est « chez soi », ça reste plutôt kiffant).
    Pour le mariage j’ai toujours flippé en voyant ces gens s’endetter pour un château, pour une robe ou un traiteur, vomi devant ces photos de robes grosses comme des meringues (ma robe de rêve moi c’est une robe somme toute très simple couleur lie de vin aperçu en vitrine d’une boutique de mariage Rennaise il y a des années). Je me réjouis pour les copines qui annoncent leurs fiançailles, mais moi, pour le moment le mariage, même si je ne l’exclu pas (comme tout, tu les sais), ce n’est pas pour tout de suite. Principalement parce que je veux attendre de pouvoir faire ce que je veux sans avoir à faire de concession (genre mettre ta mamam à la vaisselle pour économiser sur le budget serveurs), et puis pour preuve avec le dernier que j’ai fait, c’est souvent source de tensions et de malaise voire embrouilles familiales, malheureusement…
    BREF, je suis encore moins tenté par le all inclusive dans un hôtel au bout du monde, je préfère encore faire qq semaines de camping sauvage ou aller visiter l’Irlande ou l’Ecosse (d’ailleurs t’en es où ?).
    Merci pour cette chouette lecture <3 bisous (mon collègue doit m'entendre pianoter comme une furie et se demander à qui je peux bien écrire ce roman, e plus les commentaires c'est pas fait pour écrire des romans, ce que j'ai tendances à souvent oublier ^_^).
    • Coucou Claire,

      Je crois que, définitivement, il faudrait qu’on parte en vacances un jour ensemble ! Ca devrait bien collé ^^ :D

      Pour ce qui est du mariage, je te rejoins à 9000‰ ! Même si je trouve que c’est un jour hyper symbolique et que j’espère le vivre une fois (et unique) dans ma vie, c’est hors de question que ce soit une saignée financière. Et puis, bien sûr, je pense aussi aux complications, aux concessions familiales sous prétexte que c’est maman qui paye la robe et papa qui paye le champagne… J’imagine en effet les tourments pour une seule (et unique) journée.

      Mais, définitivement, je crois qu’on se comprend bien trop… :)

  2. Ah ben voilà un article qui fait du bien !!!! Quand on a l’impression que tout le monde veut la même chose mais pas nous, on se sent un peu seule au monde non ?
    un prêt, un pavillon, un monospace et un chien. Beurk beurk beurk. Et à la place du gros mariage qui crée des embrouilles et petit tour du monde. hihihi
    Bon et sinon c’est quoi qui te fait rêver alors ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.