Ces petites choses qui ont changé ma vie

Revolutionquotidienne0

Eugène Delacroix – La liberté guidant le peuple

Bon okay, avec ce titre et cette illustration, j’exagère un peu. Ce dont il est question aujourd’hui n’a, bien évidemment, rien à voir avec la décapitation de Louis XVI, l’invention de la locomotive à vapeur ou la découverte de la pénicilline. Certes. Il n’empêche que j’ai eu envie de te parler de ces produits que j’adore et de mes petites astuces qui ont, à leurs échelles, illuminé mon quotidien, et dont le prix n’excède par les 10 €.


Revolutionquotidienne1

La cire sans bande
Si, tout comme moi petite cheap fille (par souci budgétaire mais aussi par pudeur) tu pratique l’épilation à domicile (et à mains nues !), tu dois savoir Ô combien cette tâche est intolérable. Entre les brûlures que peut provoquer la cire chaude et la douleur de l’arrachage du poil, je me demande comment l’on peu encore nous considérer comme des chochottes. D’ailleurs, en bonne brunette que je suis (comprenez “gâtée”), je rêve d’un monde où le poil est à la mode, sexy, élogieux, classe, représentatif d’une certaine sagesse, d’une maturité glorieuse. Un monde où même Geneviève De Fontenay affirme que “le poil c’est prestige”.
Mais pour le moment, défrichage !
Et pour ça, et en particulier pour les petites zones à épiler (autrement dit les aisselles et le maillot), j’ai fait le choix d’utiliser de la cire sans bande. Un peu plus chère que son homologue orientale, elle est moins liquide, donc on en met moins de partout, donc elle est aussi plus efficace sur les poils courts, donc elle se retire beaucoup plus facilement et donc elle est moins douloureuse (pour cette dernière information impossible de dire si son “arrachage” est plus doux ou bien si c’est justement parce qu’elle est plus pratique qu’elle me semble plus délicate ; vous me suivez toujours ?). Quoi qu’il en soit, je l’ai racheté maintes et maintes fois après la première utilisation et, à défaut d’avoir changé ma vie, ça a particulièrement fait du bien à mes aisselles. Parce qu’en attendant que les poules aient des poils aux gambettes, ‘faut bien se démerder autrement…
Cire Nair Divine +/- 9 € (400g) en grande surface

Le talc
Si, tout comme moi petite cheap fille (par souci budgétaire mais aussi par pudeur) tu pratique l’épilation à domicile (et à mains nues !), tu dois savoir Ô combien cette tâche est intolérable.
Okay, je me répète. Parce que ce deuxième “petit truc”, vient compléter le premier. Laisse moi contextualiser les choses : imagine toi parfaitement motivée et d’attaque, en sous-vêtements dans ta salle de bain, la spatule dans une main, le pot brûlant dans l’autre. Prête ? Feu ! Épilez ! Sauf que ce sentiment de “poulain dans les starting blocks” ne dure en moyenne que 5 à 6 secondes (si, si !). Après quoi, ton corps reprend le dessus et, à sa façon, c’est-à-dire en rougissant et en transpirant, t’ordonne de cesser le massacre. Et c’est connu avec l’humidité, la cire colle à la peau, sur les doigts, partout, et se retire avec souffrance et fracas !
Solution ? Avant de commencer quoique ce soit, j’applique systématiquement une petite couche de talc sur les zones à épiler. Le talc absorbera l’humidité de la peau avant et pendant. Et c’est parti l’épilation douce, sans douleur, qui arrache les poils en dessinant des arcs-en-ciel entre ton lavabo et ta cabine de douche.
Talc Bébé Cadum +/- 2,50 € (300g) en grande surface

Revolutionquotidienne3

Là, t’as vu, j’ai choisi un article qui me correspond bien.

Cosmo
Oh oui Cosmooooooo ! Cette petite lecture frivole mensuelle me fait un bien fou. Dans le bain, j’épluche toutes les pages : pioche plein d’idée beauté, cadeaux, make-up super sympa ; et puis je souris en lisant ses p’tites anecdotes de vies (même si je ne suis pas idiote, je sais que tout est parfaitement fictif). Bref, je fais le plein de bonne humeur. Depuis le jour où une amie me l’a glissé entre les mains, je se me suis mise à l’acheter de plus en plus régulièrement, puis tous les mois comme c’est toujours le cas maintenant. “Et l’abonnement ?” Me diras-tu. “Pas question ! J’ai un faible pour mon marchand de journaux.”
Magazine Cosmopolitain (mensuel) 1,90 € (en format “poche”) chez tous bons marchands de journaux qui se respectent

Ma serviette de toilette en micro-fibres
Aussi étonnant que cela puisse paraître, pour moi qui ne suis pas plus sportive que ça (okay, va’ pour pas sportive du tout), l’un de mes indispensables quotidien provient de cette antre de l’équipement pour sportifs du dimanche et des autres jours de la semaine, j’ai nommé : Décathlon. Ce petit ustensile là mesure 80cm par 130cm, est aussi fin que trois couches de papier toilette et existe en plein de couleurs. “Ouais, enfin c’est une serviette de toilette” répliqueront les détraqueurs. Oui, mais celle là est en micro-fibre et c’est toute la différence. Qui plus est elle fait la taille et l’épaisseur parfaite pour s’enrouler autour de la tête, tenir parfaitement en place, et essorer le cheveu à merveille (et accessoirement se déguiser en mama africaine). Et quand je dis taille et épaisseur parfaite ça marche aussi pour la glisser dans un sac de piscine, dans un petit sac de week-end, et n’oublions pas qu’elle existe en plusieurs couleurs (j’veux dire, c’est pas rien).
Serviette Nabaiji, 6,95 € chez Décathlon

Revolutionquotidienne2

Les boules Quies
“Tu les supportera jamais !” M’as t-on dit lorsque (je ne sais plus dans quelles circonstances) j’ai évoqué l’idée d’en acheter.
– Eh oh ! Tu m’a prise pour qui ? Je supporte bien les tampons chaque mois alors c’est pas ces deux petits bouchons de mousse dans mon conduit auditif qui vont me faire peur !
Alors ouais, comptez quand même un petit temps d’adaptation. Pas forcément par gène, mais parce que, vois-tu, à se boucher profondément les oreilles on en vient à entendre pas mal de bruits de l’intérieur de nous même, battements de cœur notamment, et l’impression d’être redevenu fœtus à l’intérieur de maman, c’est un peu dérangeant.
Sauf qu’en persévérant un peu : trop fastoche de se détacher du monde autour. Je découvre une quiétude incroyable, qui me porte jusqu’au sommeil, lorsque ça devient très difficile. A tel point que j’ai développé une phobie des voyages, et autres découchages temporaires, sans elles. J’en ai toujours dans ma trousse de toilette, prête à être insérées, et ça, je ne l’ai pas regretté ce soir, où, dans une auberge de jeunesse miteuse de Londres, j’ai dû partager mon dortoir avec le champion du monde de ronflage (catégorie poid-très-très-lourd) !
Boules Quies en mousse +/- 4,80 € (6 paires) en grande surface (ou gratos, à choper en concerts et festivals)

Un nouvel album (en moyenne) tous les mois
Pas un kopeck, c’est ce que te coûtera un album copié par tonton Joey (tonton Joey n’est pas une plate forme de téléchargement illégale, je te vois venir).
7 €, c’est ce que pourra te coûter un album pas hyper “frais” mais peut-être encore très bon, en fouillant dans les bacs de la Fnac.
9,99 € c’est le prix à payer pour avoir sa musique livrée à domicile, sans avoir à décrocher de son ordinateur.
Une vingtaine d’euros, c’est ce que je peux dépenser pour une bonne galette et la beauté du son vynil sur ma platine.
Tu vois, la musique même quand on a un minimum d’éthique, c’est pas cher. Et pour moi c’est quasi vital de renouveler ma playlist chaque mois ou de découvrir un nouvel album que j’écouterai fort dans ma vieille Megane gris métallisé pour me la péter au feu rouge.

Et toi, c’est quoi les p’tits trucs qui ont révolutionné ton quotidien ?

author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

14 Comments

  1. Très bon article, je suis aussi accro au Cosmopolitain ! Et il faut vraiment que je teste les Boules Quies, pour les voyages ça doit être super. Personnellement ce qui a révolutionné mon quotidien (et plus particulièrement mes lèvres) ce sont les exfoliants. Je possède celui de Lush et je l’adore vraiment ! Fini les petites peaux mortes, à moi un sourire parfait (ou presque …). Bisous et à bientôt !
    • Dire que ces bouchons de 10mm par 4mm ont révolutionné pas mal de choses dans mon quotidien (je les utilise même au bureau quand je manque un peu de concentration). Sinon jamais testé les exfoliants pour les lèvres mais ‘faudrait p’t’être que je m’y mette. Bonne idée. A bientôt !
  2. Article vraiment intéressant! J’aime beaucoup ta manière de présenter les choses. Je ne connaissais pas trop les vertus du talc, mais ça m’a l’air fort bien pratique! Bonne journée
  3. Moi, si il y’a bien un truc qui a changé ma vie, c’est la cup (comme tu évoque à un moment les tampons) et avec ce que j’économise par mois, je vais pouvoir acheter un étui en or pour mes boules quies ! Quoi ? Comment ça je te gonfle avec la cup :D
  4. Huuuum… Ce qui a changé ma vie… Bizarrement je dirais, une youtubeuse qui à fait que j’ai eu envie de me maquiller plus souvent et prendre soins de moi. Parce qu’avant ça, me mettre devant une crème hydratante ça me faisait juste rire (après des années à se battre contre l’acné ou quand on te parle crème pour le visage en traitement ca veut dire crème qui colle, ou qui brûle, qui fonctionne pas voir qui empire les choses, je crois que j’ai fais une overdose de crème et pour moi même une crème hydratante ne servait à rien !).

    Comme produit moi je parlerais de l’huile de noix de coco avec laquelle tu peux faire juste 36 millions de choses. Terrible.

    Personnellement, je n’ai pas de quoi me faire trop de petits plaisirs tous les mois financièrement parlant, le seul écart (et c’est pas tout à fait du plaisir) c’est d’aller chez l’esthéticienne tous les 5 semaines. J’ai essayé toutes les cires du commerce et aucune ne m’a convaincu… Mais bordel, c’est sensé arracher les poils ?! Ceci dit, le talc et un produit tout à fait utile et important, surtout quand mooooooosieur l’épilateur électrique passe par mes dessous de bras (ouais l’esthéticienne c’est bien mais ca fait cher le dessous de bras alors on s’en passe pour cet endroit).

    Des bouchons d’oreilles ?! ¨Pour quoi faire ? Mdr je suis bien connue pour avoir une concentration assez impressionnante. Je suis capable de lire un livre pendant une réunion de famille, d’écrire des romans dans le bus bondé de monde et de travailler pendant que les collègues jacassent. Par contre, les ronflements m’empêchent bien de dormir. Pour ma part les bouchons d’oreilles ont révolutionné mon quotidien quand j’ai bossé en sortie de chaîne sur la table de trie pendant les vendanges. Mouhahah t’as moins mal à la tête en rentrant après une journée de 10h.

    Bon va falloir que tu me dises si je parle trop parce qu’une fois lancée (et je pense que ca se voit un chouilla) on ne m’arrête plus.

  5. La Cire Nair Divine me tente bien ! Je n’ai jamais essayé la cire de ma vie (enfin, si, mais ce fût une expérience catastrophique. Je suis totalement adepte des boules Quiès moi aussi ! Ainsi que du petit masque de repos lors de voyages… On se sent… Dans un cocon ! Ou au moins un peu plus à l’aise !
    • j’ai jamais essayé ce genre de masque, je dois même dire que je n’en voit pas trop l’utilité. Mais c’est certainement parce que je ne suis pas la femme d’affaire qui prend sans arrêt le train ou l’avion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.