Ça, j’avoue, je lui ai volé !

Vivre en couple c’est avant tout des moments de grande complicité au quotidien. Comme, par exemple, écailler des œufs, tous les deux serrés contre l’évier de la cuisine. Ou encore partager une même brosse à dents électrique et ne plus trop savoir quelle tête interchangeable est la notre. Mais vivre en couple c’est aussi se voir subtiliser son masque spécial peaux sensibles et, inversement, utiliser sans aucun scrupules son rasoir électrique pour homme

Si mon mec s’est emparé de quelques unes de mes affaires, je reconnais que je ne suis pas toute blanche dans l’histoire et qu’il y a, quelques petites bricoles que je lui ai secrètement volé.

Dans ce billet, je m’en vais donc te lister toutes ces petites choses que je dois à mon mec ou, plutôt, que j’admets lui avoir complètement subtilisé.

Son rasoir

En terme de retrait des poils, je reconnais largement préférer l’épilation au rasage. Mais j’avoue aussi que lorsqu’intervient le facteur « flemme », le rasoir devient mon meilleur pote ! D’aussi loin que je me souvienne, je crois que je n’ai jamais acheté un seul rasoir de ma vie. Plus jeune, je piochais sans scrupule dans l’immense collection de rasoirs jetables de mon père. Est-ce qu’il s’en est un jour aperçu ? Assurément jamais. C’est donc tout naturellement que, en grandissant, j’ai reproduis le schéma avec mon mec. Est-ce que lui s’en est déjà rendu compte ? A priori, aux bruits de tondeuses bourdonnants dernière la porte de la salle-de-bain, j’imagine bien qu’il a un petit doute.

Sa brosse à dent électrique

Oui, je sais, j’avais pourtant un jour évoqué dans un précédent billet mon incompréhension totale autour de la brosse à dents électrique. Mais ça, c’était avant de constater que mon mec en possédait justement une et que son joujou trônait là, fièrement dans la salle-de-bain qui était désormais la mienne aussi. Alors, un jour, je me suis laissée tenter et, il faut bien le reconnaître, je lui ai quand même trouvé de jolies qualités. Toutefois, à toi qui t’insurges déjà, j’aimerai te rassurer en t’expliquant que nous avons bien une tête interchangeable chacun. C’est simple, la mienne, c’est celle avec l’anneau bleu et la sienne c’est l’anneau rouge ! A moins que ce ne soit l’inverse en fait…

Son goût pour les jolies montres

Il y a quelques temps, sur les réseaux sociaux, j’ai vu passer le message suivant : «  à 50 ans, on comprend surtout qu’une montre à 20 000 € donne la même heure qu’une à 75 ». Alors oui. Oui. Oui mais non. C’est pas si simple. Et si, moi, la Cheap Fille que je suis, en vient à avoir se genre raisonnement, c’est bien à cause de monsieur à qui j’ai piqué cette lubie de s’intéresser aux jolies montres. Est-ce que c’est parce qu’il en possède une séduisante collection ? Est-ce que c’est parce que j’ai toujours eu un faible pour les choses un peu trop exclusivement réservées aux hommes ? Est-ce que c’est parce que l’horlogerie c’est complexe, beau et authentique à la fois ? Je ne saurais dire : j’imagine un peu de tout cela.

Son peignoir

A ton avis, pourquoi mon mec ne porte désormais plus du tout de peignoir ? Eh bien parce que c’est toujours moi qui le possède !

Son bureau

Là, présentement, je suis installée sur un spacieux et confortable bureau blanc Ikea alors que lui, travaille comme un stagiaire sur un petit bureau face au mur. Est-ce que ce bureau m’appartient ? Non. Est-ce que mon bureau à moi est initialement celui que je trouve désormais ridicule et sur lequel je n’aime plus du tout bosser ? Possible. Quoiqu’il en soit, je remercie monsieur qui n’a pas (trop) rechigné à l’idée d’être délocalisé sous prétexte que « oui, mais moi j’aime bien ce bureau, il est parfait, grand et avec une vue sur le balcon ! ». Oui, mon amoureux est quand même vachement compatissant.

Et toi, dis moi il y-a-t’il des choses que tu as piqué à ton mec ou ta nana ?


author avatar

Blogueuse à l’humour discutable qui aime les trucs gratuits, les rouges à lèvres foncés et les pâtes à la carbonara.

2 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.