Faire des économies au quotidien

Lorsque l’on dit que l’on cherche à faire des économies, on a souvent en tête quelqu’un qui découpe des coupons de réductions, fait ses fonds de poche pour aller s’acheter du pain et change de place de parking toutes les 30 minutes pour ne pas avoir à payer le parcmètre. Scoop’ : inutile de te lancer dans des plans aussi foireux que contraignants pour gagner quelques euros par ci par là !
Dans mon quotidien, je suis du genre à « faire attention » comme on dit. J’aime gérer mes dépenses pour ne pas voir mon compte en banque se liquéfier comme un sorbet framboise sur une terrasse de plage le 21 juillet à Mandelieu-la-Napoule. A l’inverse, en vacances ou en week-end, j’aime me faire plaisir sans rien compter. Absolument rien !
Mais au quotidien, concrètement, comment fait-on pour « s’économiser » ?
Je vais te livrer aujourd’hui mes petites astuces pour dépenser plus judicieusement au quotidien et ainsi, avoir l’esprit plus léger lorsque l’on a plus du tout envie de gérer.

Acheter en gros
Acheter des articles ou des produits en gros conditionnement, c’est l’assurance de payer un prix imbattable au kilo. Voilà un constat connu de tous mais que peu appliquent finalement. La première raison à cela c’est qu’il n’est pas toujours évident de trouver des enseignes ou acheter en grande, voire en très grande, quantité. La seconde, c’est qu’acheter « en gros », c’est parfois sortir une lourde somme d’argent tout de suite alors qu’on avait l’habitude « d’étaler les mensualités » auparavant. C’est évidemment quelque chose de déroutant qu’il faut toutefois voir comme une dépense sur l’avenir.
Riz, pâtes, bicarbonate de soude, vinaigre blanc, alimentation pour animaux, flocons d’avoine, sucre, sont autant d’exemples d’articles de consommation courante qu’on trouve facilement en gros.
Pense à stocker, à faire des réserves comme on dit et tu feras quelques petites économies.
Faire des courses dans plusieurs enseignes différentes
Je t’en avais déjà parlé brièvement dans un précédent article mais faire ces courses hebdomadaires dans différentes enseignes, c’est la base. Achète tes produits de consommation courante là où tu les trouve le moins cher, même si cela signifie prendre un peu plus de temps pour effectuer ses achats. Et si tu manques de ce précieux temps pour visiter plusieurs enseignes, pense à Internet. C’est aussi une mine d’or pour tes produits de consommation quotidienne.
Tiens, par exemple, moi qui suis une grande consommatrice de café, j’ai trouvé mon bonheur avec le site MaxiCoffee. Je passe commande de temps en temps une bonne grosse quantité de sachets de café, en prime, je ne paye généralement pas la livraison et c’est sur cette plateforme que je trouve les meilleurs rapports qualité prix.
Second exemple avec mes courses bio que j’effectue en ligne, sur le site de La Fourche. C’est également sur ce site que je trouve ce dont j’ai besoin au meilleur prix. Et de loin ! Alors, bien sûr le principe d’abonnement peut dérouter mais les économies réalisées par la suite en valent vraiment la peine. Si j’aime aussi tout particulièrement ce site c’est pour leur rayon « vrac » qui me permet de commander à un prix imbattable, et en grande quantité (cf. point précédent).
Bref, c’est vraiment un site que je vous recommande.

Cuisiner de saison
Okay cette astuce coule de source. Mais en cuisinant et, qui plus est, de saison, tu profites de ce que la nature a à t’offrir et, surtout, au meilleur prix.
S’écarter des tentations
Quand j’y pense, c’est tout le temps quand je pénètre un magasin Maisons du Monde que j’ai envie de refaire toute ma déco, c’est quand je vais à Ikea que j’ai envie de changer de table basse, pareil pour le site Ventes Privées qui me donne tout le temps envie de refaire ma garde-robe, de partir en week-end et de m’acheter tout un tas de trucs dont je n’ai absolument pas besoin. A côté de tout cela, je n’y pense pas. Aucun besoin de ce genre ne se révèle et je ne me sens jamais frustrée. Les grandes enseignes sont bien rodées lorsqu’il s’agit de déployer l’armada de tentations pour vous inciter à acheter, et se montrer plus malin qu’elles vous fera indéniablement faire des économies.
Acheter d’occasion prioritairement
Bien sûr, on a pas tous les jours besoin de s’offrir un vélo, un sèche-cheveux ou une bouilloire électrique. Mais quand le cas se présente, demande toi d’abord s’il n’y a pas moyen de trouver ce que tu désires d’occasion. Après tout, il y a tout un tas de raisons qui peuvent pousser certaines personnes à se débarrasser d’un article tout à fait fonctionnel et en bon état. Et c’est là que tu feras les meilleures économies. Sans compter l’impact positif que génère ce genre d’achat de seconde main sur l’environnement…
Et toi, dis-moi, quelles sont tes astuces pour faire des économies au quotidien ?

Lire la suite

0

De Paris à Chambéry, récit et astuces de déménagement

Il s’est passé quoi cet été ? J’ai fait quoi de tout ce temps où rien n’a été posté ? D’ailleurs, est-ce que j’ai quitté Paris, est-ce que je suis désormais Chambérienne ? Est-ce que le blog va se remettre en branle pour de bon ? Si tu es en train de me lire et que tu te poses toutes ces questions, j’en suis ravie. Car je vais y répondre dans les plus brefs délais pour cette forme de rentrée, aujourd’hui sur le blog !

Lire la suite

2

Paris, c’est fini

Il y a presque deux ans, j’ai rédigé un article pour t’annoncer ma venue ici, à Paris. Je l’ai rédigé avec un stress certain mais, surtout, avec beaucoup d’excitation. Aujourd’hui, il est déjà temps pour moi de refermer ce chapitre. L’excitation est tout aussi présente : une page se tourne, l’histoire prend un nouveau tournant.

Lire la suite

2

J’ai testé BPDM

BPDM ? Mais qu’est-ce que c’est que ce nouvel acronyme ? Serais-ce une nouvelle forme d’orientation sexuelle ? Un diminutif de « badminton » ? Une société secrète, un club branché, une tendance lifestyle, un sport de combat… ? Bref, BPDM, j’ai testé et je t’explique tout sur ces quatre petites lettres. Et, spoil, ce n’est rien de tout cela !

Lire la suite

0

Dans mes rêves les plus fou-fou-fous

Dans cet article aujourd’hui, il s’agit d’une liste d’ambitions un peu folles, un peu inaccessibles. Comme si nous étions le premier de l’an, que j’affichais une liste de bonnes résolutions carrément farfelues et que mes parents la lisait en riant tellement fort que des larmes leur couleraient. Voilà.
Allez, bisous maman, bisous papa !

Lire la suite

1

Yves Rocher, que reste-t’il de nos amours ?

Il y a plusieurs semaines, est arrivé dans ma boite aux lettres, ma traditionnelle petite carte promotionnelle Yves Rocher m’indiquant que le grand monsieur fêtait, cette année, ses soixante ans. Et juste en dessous, une petite mention attire mon attention : « seize ans de fidélité ». Yves Rocher et moi, cela fait quand même 16 années. Alors, 16 ans plus tard, que reste-t‘il de nos amours ?

Lire la suite

17

Cinq choses que je n’achète plus

L’idée n’est pas bien inédite. L’article sous sa forme écrite mais aussi en vidéo, a largement été diffusée. Je t’offre donc aujourd’hui un article déjà particulièrement bien mâché. J’en suis bien navrée. Mais j’ai trouvé l’idée pas inintéressante, loin de là. Alors, je me suis dit qu’aujourd’hui, moi aussi, je pouvais te parler de toutes ces choses que j’achetais régulièrement avant et que, désormais, je n’achète plus vraiment.

Lire la suite

13

Mes conseils pour se mettre en branle

Quatre ans désormais que je suis « freelance à mis-temps » et que j’exerce depuis mon petit chez moi. Pourtant, même avec un recul de quatre ans, ce que je trouve de plus difficile dans cette façon de travailler (avec les factures impayées), c’est de se mettre en branle dès le matin. 

Lire la suite

11